Contenu commandité

Maison

Pelleter en toute sécurité

Saviez-vous qu’on recommande 15 pelletées par minute quand on déneige en continu? Qu’on devrait toujours être capable de parler en pelletant? Et qu’il vaut mieux s’échauffer un peu avant?

Déjà plusieurs centimètres de neige s’accumulent au sol et ça ne fait que commencer. Pour se donner de bonnes habitudes dès le début de l’hiver, Le Soleil a demandé conseil à Renée Bigras, physiothérapeute chez Biokin.

Préparation 

Avant même d’empoigner votre pelle, elle recommande de s’habiller chaudement selon la température extérieure et d’enfiler des bottes à semelles antidérapantes pour éviter les chutes, si la neige masque des plaques de glace. 

Puis, cinq minutes de marche permettront de s’échauffer et d’activer le système cardiovasculaire et la musculature. À ce sujet, Renée Bigras met en garde les gens aux prises avec un problème cardiaque, d’angine ou de pression sanguine élevée. Dans pareils cas, «il est conseillé de consulter un médecin avant d’entreprendre le pelletage». Utiliser une souffleuse à neige ou prendre un contrat de déneigement pourrait être plus prudent.

Pour les gens en bonne santé, outre la marche, elle suggère d’effectuer quelques mouvements de flexion-extension du tronc avant de passer à l’attaque.

Quant au choix d’outils, la physiothérapeute privilégie une pelle-traîneau pour éviter de soulever la neige ou une pelle légère avec manche ergonomique si le pelletage soulevé est nécessaire.

Huit conseils

Une fois dans l’action, la physiothérapeute offre huit conseils pour éviter les blessures.

1. Placer les pieds légèrement écartés, un pied devant et un pied derrière pour faire un transfert de poids d’une jambe à l’autre, tout en pliant un peu les genoux, les muscles des jambes étant très forts.

2. Rentrer un peu le nombril en respirant pendant l’effort afin d’activer les abdominaux profonds, protecteurs pour le bas du dos.

3. Ne pas arrondir le dos vers l’avant ni faire de torsions du tronc : les pieds et les épaules doivent toujours être dans la même direction.

4. Prendre peu de neige à la fois dans la pelle pour effectuer des pelletées plus légères.

5. Dès que possible, pousser la neige au lieu de la soulever. Si requis, soulever la neige avec les jambes, à la hauteur des épaules au maximum, toujours face à soi.

6. Éviter de travailler en vitesse, favoriser un rythme régulier, environ 15 pelletées par minute.

7. Prendre des pauses au besoin, particulièrement s’il y a essoufflement. On devrait toujours être capable de parler en pelletant.

8. Si la fatigue se fait sentir ou que la bordée de neige est importante, fractionner le pelletage en plusieurs sorties courtes.

Blessures fréquentes

N’empêche, pelleter reste un effort musculaire important qui peut entraîner différents problèmes, indique Renée Bigras. Parmi les blessures les plus fréquentes, elle parle de douleurs dans le bas du dos, aux épaules et au cou, en plus d’un risque d’accident cardiovasculaire, selon l’état de santé. 

Si, malgré toutes les précautions prises, une blessure survient, elle invite à consulter sans tarder un médecin ou un physiothérapeute. 

Trois références suggérées par Renée Bigras :
- Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail – Gouvernement du Canada : cchst.ca/oshanswers/ergonomics/shovel.html
- Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec : oppq.qc.ca/articles_blogue/pelleter-hiver-astuces-blessures
- Denis Fortier, physiothérapeute : goo.gl/BP7sbJ

Conseils

Des Fêtes en toute sécurité

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Le temps des Fêtes est une période riche en émotions, mais aussi en rassemblements de toute sorte. Alors que certains en profitent pour quitter la région, que ce soit pour retrouver la famille ailleurs au Québec ou encore pour célébrer sous le soleil de la Floride, d’autres délaissent sporadiquement leur domicile question de participer aux festivités chez parents et amis.

Dans tous les cas, afin de s’assurer que les Fêtes demeurent un moment de réjouissances, certaines règles de sécurité à la maison devraient être observées question de minimiser les risques d’incendies et de vols.

Mesure de prévention

Les mêmes règles de sécurité suivies durant l’année prévalent à l’occasion des Fêtes : s’assurer du bon fonctionnement de ses détecteurs de fumée et détecteurs de monoxyde de carbone, ne jamais laisser la cuisinière en marche sans surveillance, s’assurer d’avoir un extincteur à portée de main, éteindre les bougies avant de quitter une pièce, etc.

Toutefois, comme durant cette période la maison déborde de décorations diverses auxquelles nous ne sommes peut-être pas habitués de porter attention, d’autres mesures de sécurité doivent être considérées.

On parle ici de s’assurer qu’aucune décoration de Noël ne traine à proximité des sources de chaleur : foyers, plinthes électriques ou autres. On devrait également vérifier que nos jeux de lumières soient en bon état, non endommagés ni effilochés, et certifiés par l’Association canadienne de normalisation (CSA).

Si vous avez un sapin naturel, assurez-vous que ce dernier soit bien hydraté. Il sera ainsi moins vulnérable au feu. Retirez les bas de Noël, le sapinage et toute autre décoration du manteau de cheminée avant d’allumer un feu et ne jetez jamais le papier d’emballage dans le foyer, ce matériau hautement inflammable pourrait produire un embrasement éclair.

Comme si vous y étiez

Puisque vous risquez de vous absenter durant plusieurs heures, voire plusieurs jours, prenez soin d’avertir vos voisins ou vos amis afin qu’ils gardent un œil sur votre résidence. Si vous en avez la possibilité, il peut aussi être une bonne idée de laisser une voiture stationnée dans votre entrée. Les voleurs et les malfaiteurs penseront peut-être que la maison est habitée. Dans le même ordre d’idée, vous pouvez installer un minuteur sur les lampes du salon.

Évidemment, le système d’alarme reste la meilleure protection qui soit pour éloigner les bandits. N’oubliez donc pas de l’activer avant votre départ.

Tentez également de vous faire discret. Nul besoin d’informer la communauté Facebook et Instagram que vous êtes partie pour une semaine chez votre sœur vivant à Montréal. Vous aurez tout le loisir de partager photos et souvenirs à votre retour.

Gardez en tête que les voleurs ont eux aussi accès à Internet!

Rangez vos biens précieux dans un endroit sûr

Ne laissez pas les cadeaux sous le sapin et ne mettez pas vos objets précieux à la vue de tous. Si l’on regarde par les fenêtres de votre domicile, nous ne devrions pas être en mesure de voir l’ordinateur portable traîner sur la table, le iPod sur le divan, ni une montre sur le comptoir.

Rangez vos objets précieux et de préférence à un endroit où d’éventuels voleurs auraient de la difficulté à les trouver. On exclut donc le premier tiroir de la commode et les tables de nuit.

Maison

Cybersécurité : êtes-vous suffisamment «parano»?

TORONTO — La prolifération des appareils domestiques reliés à Internet — comme les thermostats, les interphones bébés et les réfrigérateurs — crée une toile interreliée sans cesse plus grande connue sous le nom de «Internet des objets» (IdO).

Des experts préviennent toutefois que les communications de machine à machine engendrent un risque tout nouveau, en proposant aux pirates de nouvelles failles à exploiter.

«Je pense qu’un niveau approprié de paranoïa est tout à fait acceptable en ce qui concerne l’Internet des objets», dit Mark McArdle, le chef technologique de la firme eSentire.

L’arrivée des technologies de la «maison intelligente» — un type d’IdO qui regroupe les téléviseurs reliés au Web, les caméras de sécurité et les électroménagers — pourrait permettre aux pirates, par exemple, de prendre le contrôle d’un appareil pour en extraire des informations, voire soutirer une rançon à ses propriétaires.

«Les logiciels sont fragiles et on trouve souvent de nouveaux problèmes, poursuit M. McArdle. On doit pouvoir réagir rapidement pour réparer les failles, autrement on laisse la fenêtre ouverte pour les pirates.»

Des pirates auraient exploité une brèche décelée en mars pour attaquer la firme Equifax et perpétrer une des pires cyberattaques jamais vues. Même si on a tenté de colmater la faille, tous les systèmes d’Equifax n’ont pas été mis à jour à temps pour empêcher les pirates de s’approprier les données confidentielles de millions de clients.

Dans le passé, des compagnies comme Microsoft ont appris qu’elles devaient consacrer des ressources considérables à la sécurité, sous peine de perdre leurs clients.

Mais plusieurs appareils de l’IdO sont conçus d’abord et avant tout pour être pratiques «et la sécurité n’est souvent pas une préoccupation, et certainement pas une priorité», prévient M. McArdle.

Il ajoute que les forces du marché contraindront possiblement les fabricants à s’intéresser à la cybersécurité, tout en rappelant que les consommateurs d’appareils de l’IdO examinent davantage le prix que la protection de leurs renseignements quand ils décident d’acheter.

Bond de 60 %

Le nombre de produits connectés dans les ménages canadiens devrait bondir de 60 % d’ici 2021, selon l’analyste Manish Nargas, de la firme IDC Canada.

«Donc, évidemment, ça multiplie le nombre de points de vulnérabilité, le nombre d’endroits où une brèche de sécurité ou une intrusion peut se produire», dit-il.

Les fournisseurs de télécommunications pourraient faire l’objet d’une pression accrue pour démontrer qu’ils ont pris des précautions raisonnables, croit l’avocat torontois Imran Ahmad, un spécialiste de la cybersécurité et de la protection de la vie privée.

«Les consommateurs s’attendent à ce qu’il y ait eu un minimum de vérifications», explique-t-il.

Les recherches d’IDC démontrent toutefois que les consommateurs s’inquiètent peu de la sécurité de leur technologie domestique, surtout une fois qu’elle a été bien intégrée à leur vie de tous les jours.

Environ 48 % des participants à une récente enquête d’IDC ont dit ne pas être intéressés par les questions de vie privée associées aux assistants intelligents; qu’ils croyaient que les avantages étaient plus grands que les risques; et qu’ils faisaient confiance au fournisseur.

Quand le même groupe a été questionné au sujet de la domotique, seulement 20 % ont mentionné les menaces à la vie privée et 17 % les risques de sécurité comme étant des obstacles à l’achat de ces technologies.

M. Nargas lui-même a hésité à acheter un Google Home Mini — un haut-parleur jumelé à un assistant intelligent — quand le produit est arrivé au Canada cet automne.

«Je n’aimais pas l’idée de quelque chose qui m’écoutait, admet-il. Maintenant je me surprends de la fréquence à laquelle je l’utilise.»

Conseils d'experts

Votre propriété est-elle prête pour l’hiver?

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Les arbres ont commencé à perdre leurs feuilles, les journées et les nuits se font plus froides, il n’y a pas de doute, l’hiver s’en vient ! Si ce n’est déjà fait, le temps est venu de remiser les meubles de patio, de nettoyer le terrain et de préparer la maison en vue de la saison froide.

Voici un aide-mémoire pour l’entretien du terrain et l’extérieur de la maison.

Gouttières
Nettoyez les gouttières et testez leur solidité d’ancrage. Assurez-vous également que le tuyau de descente n’est pas obstrué et qu’il rejette l’eau à une bonne distance des fondations.

Cheminée
Faites ramoner votre cheminée. Vérifiez aussi l’état de celle-ci (maçonnerie, métal, ancrages et chapeau ou couronnement).

Puits de fenêtre
Nettoyez les puits de fenêtre (margelles) pour être certain qu’aucun déchet ne risque de nuire à leur bon drainage.

Clapet d’évacuation d’air
Les bouches d’évacuation d’air (sécheuse, hotte de cuisinière, ventilateur de salle de bains, échangeur d’air, etc.) sont des éléments que l’on néglige souvent au moment de l’entretien automnal. Or, il importe de bien dégager ceux-ci afin que le clapet puisse se refermer de manière étanche. Prenez quelques minutes pour dégagez la charpie ou la poussière accumulée dans les bouches d’évacuation d’air. Non seulement vous serez certain que les clapets se refermeront de manière étanche, mais en plus vous améliorerez les performances des appareils reliés à ces systèmes.

Tonde du gazon
Tondez la pelouse pour une dernière fois, en conservant une longueur d’environ 5 cm.

Conseils d'expert

Votre porte de garage est-elle prête pour l’hiver?

RÉDACTION PUBLICITAIRE / En prévision de la saison froide, vous avez rangé le barbecue, avez minutieusement recouvert vos arbustes de jute et avez fait faire l’entretien de votre poêle aux granules. Vous êtes maintenant prêt pour affronter l’hiver. Du moins, c’est ce que vous croyez. Mais avez-vous pensé à vérifier l’état de votre porte de garage? Saviez-vous qu’elle pourrait être à la source d’une importante perte de chaleur durant la saison hivernale?

Alors que la température extérieure chute et que le chauffage de votre maison prend le relais pour maintenir le confort de votre famille, le manufacturier Garaga vous recommande de vous assurer que votre porte de garage ne devienne pas une source de perte d’énergie.

Qu’elle soit de grandeur simple ou double, même si elle est isolée, votre porte de garage pourrait en effet faire grimper votre facture d’électricité et réduire le confort de votre résidence si votre garage y est annexé.

Inspection et entretien

Lorsque vous ouvrez la porte d’accès à la maison, une bouffée d’air froid y pénètre rendant les pièces à proximité inconfortables? Votre garage est certainement trop froid, ce qui pourrait en partie s’expliquer par un problème au niveau de votre porte de garage.

Commencez par une inspection visuelle de votre porte. Les coupe-froid du cadrage extérieur sont-ils endommagés? Sont-ils cassés, déchirés ou tout simplement trop rigides pour effectuer leur travail, soit d’empêcher le froid de pénétrer dans le garage?

Même chose pour ce qui est du coupe-froid du bas de la porte. Est-il en bon état? Pouvez-vous passer votre main sous le coupe-froid?

Si vous décelez un bris, ne tardez pas à le remplacer. Pour ce faire, référez-vous à un professionnel qui vous guidera vers un produit de qualité vous permettant de bien étanchéifier votre porte de garage.

Pour les coupe-froid au périmètre extérieur, le manufacturier Garaga vous recommande d’opter pour un coupe-bise à double lame, flexible même à -25°C.

Terminez votre inspection en vérifiant le fonctionnement de votre porte de garage. Si vous avez un ouvre-porte de garage électrique, désactivez-le, puis tentez de soulever manuellement la porte. Vous êtes incapable de la soulever d’une seule main? C’est signe que quelque chose empêche votre porte de bien fonctionner. Faites-la examiner par un spécialiste afin de corriger le problème et éviter les pertes de chaleur.

Vous ne vous sentez pas apte à effectuer l’inspection de votre porte de garage par vous-mêmes? Vous pouvez toujours confier cette tâche à un professionnel comme ceux des distributeurs Garaga qui offrent un programme de «mise au point» annuel : vérification de votre système de porte, ajustements nécessaires et lubrification des pièces importantes.

Toit et moi

La maison familiale: bien monnayable en cas de rupture

Lorsque survient un divorce, la séparation des biens immobiliers constitue l'une des pierres angulaires de l'entente. Puisqu'on ne peut pas se porter garant de l'avenir, il importe donc de planifier, au moment de l'acquisition de la propriété, toutes les mesures à prendre en cas de rupture.
À première vue, une telle façon de penser peut paraître pessimiste, mais en fait, il s'agit de prévoyance.

Toit et moi

Êtes-vous prêt à devenir propriétaire?

L'achat d'un logement sera probablement l'investissement le plus important de votre vie. Malgré la hâte et l'excitation de prendre possession de votre nouvelle demeure, cet investissement risque également d'être le plus stressant que vous aurez à faire et pour cause.
En tant que premier acheteur, vous vous posez certainement plusieurs questions sur les étapes à suivre et sur le fonctionnement de tout ce qui se nomme prêt hypothécaire, assurance prêt hypothécaire, mise de fonds, taxe de bienvenue et j'en passe. Mais avant d'amorcer les démarches relatives à l'achat d'une maison, encore faut-il savoir si vous êtes en mesure d'accéder à la propriété.

Toit et moi

Transaction immobilière: quel rôle joue le notaire?

Expert reconnu dans le domaine du droit immobilier, le notaire est essentiel au bon déroulement d'une transaction immobilière. En fait, le passage chez le notaire est indispensable à la réalisation d'une transaction, puisque l'acte qui crée une hypothèque sur un immeuble doit obligatoirement être reçu par ce juriste.
Or, le travail effectué par le notaire étant essentiellement clérical, il est parfois difficile de saisir toute l'ampleur du rôle qu'il joue dans une transaction immobilière. Pour démystifier le travail du notaire, Me Nancy Bouchard s'est prêtée au jeu du vrai ou faux.

Toit et moi

Achat: conseils pratiques pour une transaction réussie

L'achat d'une propriété représente l'une des transactions les plus importantes que l'on effectue au cours de notre vie, d'où l'importance de bien planifier cette démarche et de comprendre le processus entourant la transaction. Voici quelques conseils de l'OACIQ, organisme chargé de protéger le public en encadrant la pratique du courtage immobilier et hypothécaire.
1. Recourir aux services d'un courtier immobilier

Toit et moi

L'immobilier: un patrimoine à ne pas négliger

Maison familiale, chalet, ou immeubles à revenus... l'immobilier peut constituer un élément important du patrimoine. En assurer la transmission au mieux de ses intérêts et ceux de ses héritiers est donc primordial. Quelles sont les règles à connaître pour léguer un bien immobilier ? Me Nancy Bouchard, notaire, nous explique la marche à suivre.
Maison familiale, chalet, ou immeubles à revenus... l'immobilier peut constituer un élément important du patrimoine. En assurer la transmission au mieux de ses intérêts et ceux de ses héritiers est donc primordial. Quelles sont les règles à connaître pour léguer un bien immobilier ? Me Nancy Bouchard, notaire, nous explique la marche à suivre.