Comme on le fait pour les matelas, il faut essayer plusieurs oreillers en magasin avant d’arrêter son choix.

Choisir son oreiller

Qu’on l’aime ferme, duveteux, moelleux ou bien rembourré, un bon oreiller est aux dormeurs ce qu’une chaise ergonomique est aux employés de bureau, indispensable au confort. Chacun a cependant ses propres besoins en matière d’oreiller d’où l’importance de bien le magasiner, mais encore faut-il savoir par où commencer.

Choisir l’oreiller adéquat n’est pas aussi évident qu’il pourrait le sembler. En fait, il n’en retourne pas d’une question d’esthétique ni même de goût, mais plutôt de confort. Dans ce cas, le confort que procure un oreiller est relatif principalement à sa forme et à sa composition. Qui plus est, le parfait oreiller de madame pourrait très bien être le pire de monsieur. Comment faire alors pour s’y retrouver?

Tenir compte de sa morphologie

Longueur du cou, poids de la tête, largeur des épaules, chaque corps est unique. On ne peut donc pas se fier aux autres pour trouver l’oreiller adapté à ses besoins. Comme on le fait pour les matelas, il faut en essayer plusieurs en magasin avant d’arrêter son choix.

De plus, ces articles sont souvent vendus sans possibilité de remboursement ni d’échange. Raison de plus pour bien les choisir.

Ainsi, en boutique, on repère un matelas semblable au nôtre et on s’y allonge avec les oreillers que l’on souhaite essayer.

La position dans laquelle vous dormez vous en dira beaucoup sur l’épaisseur d’oreiller recherché.

Par exemple, les personnes dormant sur le côté devraient avoir un alignement parfait entre leurs vertèbres cervicales et le reste de leur colonne vertébrale. Ce qui revient à dire que leur nez et leur menton doivent être alignés avec leur sternum.

Pour leur part, ceux et celles dormant sur le dos ne devraient pas être en mesure de voir le bout de leurs orteils. Dans cette position, l’oreiller doit être assez mince pour éviter de surélever la tête. 

Selon le site informatif monchiro.ca, règle générale, «la distance entre votre cou et le bout de votre épaule devrait correspondre approximativement à l’épaisseur de votre oreiller (selon sa fermeté et celle de votre matelas)».

Les différents matériaux

Il existe évidemment toutes sortes de matériaux qui peuvent composer les oreillers. En voici quelques-uns, leurs avantages et leurs inconvénients.

Fibres Synthétiques

Les fibres synthétiques, dont fait partie le polyester, sont faciles d’entretien et très abordables. Il est cependant difficile de connaître avec exactitude la composition de la bourrure synthétique. Elle a par ailleurs une durée de vie plus courte et n’offre généralement pas un bon support. On l’utilisera davantage pour les oreillers décoratifs.

Duvet et plumes

Les oreillers en plumes peuvent être attirants par leur nature douillette. Toutefois, l’impression de confort qu’ils donnent n’est pas fondée. En fait, les plumes comme le duvet ont tendance à s’affaisser. Souvent, ce type d’oreiller n’offre pas un support cervical suffisant. Les plumes peuvent aussi piquer, sans compter que certaines personnes aux prises avec des allergies peuvent éprouver des difficultés respiratoires au contact des plumes et du duvet.

Mousse mémoire

La mousse mémoire épouse les formes du corps et offre un bon support, ce qui constitue ses deux principaux avantages. Les oreillers en mousse mémoire sont toutefois plus sensibles à l’humidité et ont tendance à retenir davantage la chaleur. Ils sont plus ou moins dispendieux selon la qualité.

Écales sarrasin

Fabriqués à partir d’une matière naturelle, les oreillers en écales de sarrasin offrent un bon support. Elles sont aussi hypoallergéniques et n’attirent pas particulièrement les acariens.. Elles ont une durée de vie plutôt longue, pouvant aller jusqu’à dix ans. On ne peut toutefois les laver à la machine. Il est plutôt possible de faire aérer les cosses et de simplement laver la housse de l’oreiller. Certaines personnes peuvent trouver les oreillers en écales de sarrasin bruyants.

Gel

Les oreillers en gel sont souvent plus dispendieux et offrent un support qui ne convient pas à tous. Ils apportent par contre une certaine fraîcheur à l’utilisateur et sont hypoallergéniques.