Il ne faut surtout pas mettre de poissons dans les jardins d'eau en contenant, car les algues y proliféreront. De plus, la température de l’eau qui monte pendant l’été leur rendrait la vie difficile.

Avoir un jardin d'eau sans se ruiner

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Le jardin d’eau est souvent négligé dans les aménagements paysagers, car les gens pensent qu’ils sont complexes. Il est pourtant possible d’en réaliser un à peu de frais, et sans se lancer dans un vaste chantier.

Les amateurs d’aménagement paysager peuvent se faire la main en commençant modestement; en utilisant des contenants. Eh oui, un bac, un pot décoratif, un baril ou tout contenant étanche peut faire l’affaire. Cette solution peut même être utilisée sur une terrasse ou un balcon. Plus le contenant est grand, plus les possibilités augmentent. 

Dans le contenant choisi, on place des plantes aquatiques comme le papyrus, la sagitaire et les colocases. Ces plantes émergentes donneront du volume à votre aménagement. On ajoute ensuite  quelques plantes flottantes. Au fond, installez quelques plantes oxygénantes pour assurer que l’eau soit toujours bien oxygénée. Vous pouvez opter pour des jacinthes d’eau, car elles fleurissent abondamment en bac à cause de l’eau qui devient chaude.

«Tant que l’eau est couverte à environ 40% de végétation (les plantes flottantes se multiplient à une vitesse incroyable, donc on atteint 40% assez rapidement), il n’y aura pas d’algues et l’eau restera limpide. Le seul entretien sera de rajouter de l’eau si le niveau baisse. Il n’y a même pas besoin de pompe : c’est le jardin d’eau à son plus facile!», mentionne le jardinier paresseux dans une publication sur son site Internet.

Ce dernier affirme que les plantes aquatiques d’origine tropicale sont les plus intéressantes pour ce type de jardin d’eau. Toutefois, elles ne survivront pas en hiver.

Il ne faut pas mettre de poissons dans votre bassin, car les algues y proliféreront. De plus, la température de l’eau monte pendant l’été et rendrait la vie difficile aux poissons.

Justement pour éviter que la température de l’eau ne soit trop haute, il est conseillé de mettre ce jardin d’eau dans un endroit ombragé.

Plus gros projet

Après cette expérience ou pour les jardiniers plus expérimentés, il est possible de se lancer dans l’aménagement d’un bassin avec fontaine ou chute.

Pour ce type d’installation, il est préférable de réaliser un plan détaillé du futur aménagement avant de le reproduire sur le sol et procédé au creusage. Il faudra déterminer si le bassin aura une paroi souple ou rigide.  Il faut aussi s’assurer d’avoir tout le matériel nécessaire. L’achat d’une pompe et d’un filtre est obligatoire.  Ces équipements sont indispensables pour maintenir une eau de qualité. 

Comme ce type d’aménagement est plutôt complexe à réaliser, il est conseillé de faire appel à un spécialiste dans le domaine.