Un toutou dépouillé de poils

La mue saisonnière chez les chiens est un phénomène inévitable qui se produit à l’automne et au printemps. Votre chien prépare en effet son manteau d’hiver pour le retirer en été en renouvelant son pelage. Tous les propriétaires de chien s’entendront pour dire que cette période de l’année, où les poils abondent de partout, n’est pas de tout repos! On les retrouve dans les tiroirs de la cuisine, dans le réfrigérateur, sur le divan et inévitablement sur nos vêtements. Qu’on le veuille ou non, d’ici quelques semaines, votre chien revêtira un tout nouveau pelage afin de s’adapter aux changements de température. D’ici là, voyez comment vous préparer à cette tornade de poils qui déferlera sous peu dans votre demeure.

Un phénomène « normal » 

Tout comme les humains, les poils des chiens poussent et meurent pour ensuite repousser. Toutefois, deux fois par année, la perte de poils est davantage abondante. Il est plutôt difficile de passer sous silence cette densification soudaine de poils. Or, il semblerait que le phénomène de mue saisonnière est davantage présent chez les chiens vivant à l’extérieur ou qui sortent beaucoup, car ils sont constamment soumis aux aléas de la température.   De plus, la mue peut différer selon la race de chien. Certains chiens, comme le caniche et le bichon maltais perdent en effet très peu de poils comparativement aux chiens dont le pelage est plus volumineux. On pense alors au husky, au berger allemand, au chow-chow, au bouvier bernois, etc.  

Un brossage routinier 

La routine du brossage peut grandement vous aider à diminuer les quantités de poils qui jonchent le sol. Certes, cette astuce ne ralentit pas la perte de poil, il s’agit davantage d’une mesure préventive pour éviter que ceux-ci ne s’accumulent dans votre maison. Pour que votre animal associe le brossage à une action positive, commencez dès son très jeune âge et agrémentez ce moment en lui offrant une récompense. Le brossage sur une base régulière est recommandé, mais  celui-ci l’est d’autant plus lors des périodes de mue de votre animal de compagnie. Pour éviter que le brossage n’irrite la peau de votre toutou, assurez-vous toujours de passer la brosse dans le sens du poil et d’utiliser du matériel adapté. Vous retrouverez dans les différentes animaleries une panoplie de produits autant pour les races de chiens à poils courts que ceux à poils longs. 

Une alimentation appropriée

Ce que votre animal ingère peut avoir un impact sur la santé de son poil. En effet, les vétérinaires prônent une alimentation de qualité, riche en bons acides gras et en vitamines pour renforcer le poil et réduire ainsi les chutes potentielles. Renseignez-vous sur la qualité des croquettes que vous donnez à votre toutou, notamment sur la quantité des protéines qu’elles contiennent.  

Les aimants à poils

Un tapis ainsi qu’un sofa en tissu ne sont assurément pas des choix judicieux, car le poil aura tôt fait de les envahir. Avec un chien, on pense davantage à épurer l’espace et à opter pour des matériaux durables. Plus d’objets décoratifs équivalent à plus de place susceptible d’accumuler les amas de poils. 

Accessoires qui pourront vous sauver la mise