L'efficacité énergétique des bûches écologiques est de 20 à 35 % supérieure à celle du bois de chauffage ordinaire.

Les bûches écologiques, efficaces et bonnes pour l’environnement

COLLABORATION SPÉCIALE / La bûche écologique, aussi appelée bûche compressée ou en bois densifié, est une alternative intéressante pour diminuer la pollution causée par la combustion des bûches traditionnelles. Elles sont principalement composées des déchets des scieries et des usines de transformation de plancher de bois franc et de meubles. Ces dernières peuvent être utilisées dans tous les types d’appareils, tels qu'un foyer, un poêle ou une chaudière.

Attention ! Plusieurs compagnies de bûches s’autoproclament écolos, alors qu’elles ne le sont pas vraiment. Un moyen pour vérifier leur crédibilité est de s'assurer qu'elles portent pour le logo ÉcoLogo, un programme canadien aussi connu sous le nom de Choix environnement. On peut lire sur le site du gouvernement du Canada : « Les produits qui arborent l’ÉcoLogo ont été vérifiés par une tierce partie pour s’assurer que leurs déclarations environnementales sont crédibles. »

L’utilisation de bûches écologiques a plusieurs avantages, comparativement aux bûches traditionnelles.

1.    Elles sont vendues à longueur d’année et on peut les retrouver dans tous les formats. Elles sont emballées dans des sacs propres, donc sans risques de propagation de moisissures et d'invasion d’insectes. De plus, elles se rangent facilement. Plus besoin de faire des réserves, on peut s’en procurer toute l’année.

2.    Leurs cotes environnementales sont importantes. Les bûches écologiques produisent entre 20 à 50 % moins de particules fines dans l’atmosphère. Elles produisent aussi moins de fumée, donc diminuent l’accumulation de créosote. Cette accumulation est hautement inflammable, et accroit les risques de feu de cheminée. 

3.    Leur efficacité énergétique est de 20 à 35 % supérieure à celle du bois de chauffage ordinaire. Les bûches écologiques renferment jusqu’à 4 fois moins d’humidité que les autres bûches. 

4.    Elles dégagent aussi une chaleur plus intense et constante, due à leur taux d’humidité plus bas.

5.    Elles sont généralement un peu plus chères, mais comme la quantité nécessaire est moindre, le consommateur réalise des économies.

Mise en garde 

Un risque de surcharge est potentiel pour tout poêle ou foyer confondu. Sur son site Internet, CAA Québec explique :
«De manière générale, ces bûches mettent très peu de temps à produire une braise où se retrouvera près des trois quarts de la chaleur générée par leur combustion. Or, observe-t-on chez Maison DF, un important distributeur d’appareils de chauffage d’appoint, les gens sont souvent portés à en rajouter sitôt qu’ils ne voient plus de flammes. Conséquence : le lit de braises ardentes épaissit plus rapidement que le transfert de chaleur ne s’opère, ce qui entraîne par le fait même une surchauffe de l’appareil.» L’organisme tient à ce que les consommateurs vérifient la garantie de leur poêle, parce que bien souvent les compagnies ne couvrent pas les frais pour les bris liés à la surcharge.

Après avoir testé neuf différentes marques de bois écologiques et les avoir comparé au du bois d’érable, le magazine Protégez-vous arrive à cette conclusion : «En somme, si votre foyer fait partie de votre système de chauffage, peut-être serait-il bon d’investir dans des bûches écologiques, afin de protéger un peu la qualité de l’air de votre quartier. Mais si vous vous contentez d’un feu de foyer occasionnel, la bûche de bois traditionnelle peut très bien faire l’affaire, à condition de ne pas en abuser!»