Contenu commandité

Art de vivre

Le bleuet inspire Le creuset

RÉDACTION PUBLICITAIRE / La couleur Bleuet, couleur 2018 de la réputée marque française Le Creuset, symbolise bien la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. En effet, cette année, Le Creuset s’est inspirée de ce savoureux petit fruit qui pousse abondamment dans notre région pour créer une couleur unique et audacieuse. La couleur saisissante et les saveurs complexes que l’on retrouve dans cette petite baie sauvage ont servi d’inspiration au développement de Bleuet en tant que nouveau bleu universel Le Creuset.

Ce bleu moderne dont le dégradé atteint l’indigo a de la profondeur et du relief. «Bleuet» rend remarquablement bien hommage à la teinte riche du fruit dont elle tient le nom. Cette couleur ombreuse et profonde raffermie par des nuances intenses rappelle vraiment la couleur dégradée du bleuet sauvage.

Ce bleu riche est à la fois saisissant et apaisant ; il attire l’attention, tout en demeurant intemporel et raffiné. Les articles Le Creuset arborant la teinte Bleuet apporteront une dose de couleur remarquable dans la cuisine et à table.

Art de vivre

Nouveautés 2018 – Des électroménagers connectés, performants et designs

À l’instar de nombreux autres secteurs d’activités, l’industrie des électroménagers est en constante effervescence. Au cours des dernières années, les fabricants ont notamment lancé sur le marché divers modèles d’appareils dont les fonctionnalités et la performance ont de loin dépassé les attentes des consommateurs. Après tant de nouveautés, 2018 nous réservera-t-elle encore des surprises? À ne pas en douter, les grands fabricants ont encore de quoi nous surprendre!

Connectivité des appareils

«On en parle depuis au moins deux ans, ce qui s’en vient, ce sont les appareils connectés, lance François Léveillé, directeur des achats électroménagers chez Ameublements Tanguay. On pense entre autres aux réfrigérateurs possédant un écran tactile, aux cuisinières qui, lors de leur utilisation, entraînent le démarrage de la ventilation, aux fours que l’on peut contrôler à l’aide de son cellulaire, pour augmenter la température ou éteindre l’appareil, ou encore aux réfrigérateurs qui nous permettent de voir leur contenu à distance », donne en exemple M. Léveillé.

«Les compagnies Samsung et LG sont véritablement les chefs de file de l’industrie pour ce qui est des appareils connectés, mais Whirlpool, Maytag et Kitchen Aid nous offrent maintenant de nombreux modèles d’électroménagers dits intelligents», ajoute-t-il.

Il faut dire que l’avenir appartient aux maisons intelligentes. On pense aux appareils électroniques connectés, aux systèmes d’éclairage et de chauffage contrôlables à distance, mais aussi aux électroménagers connectés.

L’offre est en effet plus diversifiée que jamais dans ce secteur et les ventes d’électroménagers intelligents continuent d’augmenter entraînant par le fait même une diminution des prix de détail.

La cuisine étant un lieu de rassemblement à la maison, il semble que les consommateurs soient maintenant prêts à investir dans des appareils leur offrant plus de fonctionnalités et de lattitude.

Les cuisinières à induction séduisent

Elles ne sont peut-être pas nouvelles sur le marché, mais elles gagnent en popularité. Arrivées d’Europe, les cuisinières à induction connaissent un engouement sans précédent. Alors qu’auparavant, ce sont davantage les cuisinières au gaz qui ravissaient les cuisiniers, ce sont maintenant les cuisinières à induction qui représentent le summum de la performance et de la praticité en cuisine.

«Il y a une dizaine années, on faisait face aux premières générations de cuisinières à induction. Depuis, les modèles se sont grandement améliorés ce qui explique que de nombreux acheteurs se tournent vers cette catégorie de produits […] Il faut dire que les cuisinières à induction sont entre autres beaucoup plus faciles d’entretien que les cuisinières au gaz. Elle chauffe aussi beaucoup plus rapidement. Même au niveau de la ventilation, elles sont plus efficaces parce qu’il faut savoir que 80% de la chaleur produite par une cuisinière à induction va être transmise directement aux chaudrons, alors que pour une cuisinière au gaz, on parle d’environ 45% seulement. C’est donc dire qu’on a 55% de perte de chaleur qui s’en va à la ventilation», soutient l’acheteur électroménager pour Ameublements Tanguay.

L’acier inoxydable noir

En terme de nouveauté, on retrouve également sur le marché une nouvelle couleur d’électroménagers. En effet, les grandes marques nous offrent maintenant une alternative aux traditionnels appareils blancs ou acier inoxydable : l’acier inoxydable noir.

De plus en plus prisé par les consommateurs, ce dernier est maintenant offert pour un large choix d’appareils.

«Dans la marque Whirlpool, on proposait auparavant que trois morceaux en acier inoxydable noir alors qu’aujourd’hui, en 2018, elle nous en propose pas moins de 40», souligne M. Léveillé.

Même chose du côté de Samsung où l’acier inoxydable noir prend une part de marché de plus en plus importante.

«Une autre couleur qui devrait sortir en 2018 est le «Sunset Bronze». C’est la compagnie Whirlpool qui nous la proposera dans certains de ces modèles plus haut de gamme. On parle de réfrigérateurs de 33 ou 36 pouces de large, de cuisinières sans tête et de lave-vaisselles à trois paniers, explique François Léveillé.

Vous avez envie d’en savoir davantage sur les nouveautés 2018 dans l’électroménager, rencontrez un conseiller de chez Ameublements Tanguay pour plus de détails et des conseils avisés.

Art de vivre

Les couleurs pastel prennent d'assaut la cuisine

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Le Creuset lancera en avril de nouvelles collections aux motifs floraux et aux couleurs pastel vives. Des motifs et des teintes qui coïncident parfaitement avec la période de renouveau du printemps ! Question de vous mettre l’eau à la bouche, voici un aperçu des nouveaux articles qui seront commercialisés par l’emblématique marque française.

Tout en fleur

La nouvelle collection Fleur se compose de trois pièces uniques : une casserole de 2 litres, une cocotte de 3,7 litres et une cocotte oblongue de 3,4 litres.

Ces articles de cuisson ornés de fleurs en relief ont été conçus dans les règles de l’art du savoir-faire français.
La collection Fleur se distingue aussi par sa couleur Coton et son fini mat, qui ajoutent à celle-ci une touche somptueuse et moderne.

Couleurs pastel vives

Les nouvelles assiettes aux couleurs pastel vives de Le Creuset feront de votre table un oasis printanier. L’ensemble de quatre petites assiettes (17 cm) couleur Bonbon, Soleil, Menthe et Bleu côtier, convient parfaitement aux entrées.

Pour compléter harmonieusement votre table, ajouter-y la collection de quatre tasses de mêmes couleurs ! Ces récipients ont le format parfait pour un thé, un café, un chocolat chaud, ou pour servir des petites portions de soupes et de desserts.

Art de vivre

SodaStream présente le Fizzi One Touch

RÉDACTION PUBLICITAIRE / SodaStream International Ltd., première marque d’eau pétillante au monde, a profité de l’International Home + Housewares Show 2018, qui se déroulait cette semaine à Chicago, pour annoncer le lancement de sa plus récente machine à eau pétillante automatique : la Fizzi One Touch.

Cette version automatique de la machine primée Fizzi offre aux consommateurs une expérience utilisateur supérieure et un design de pointe à un prix abordable.

Le nouveau Fizzi One Touch sera disponible en ligne pour les consommateurs américains à compter de juin 2018. Puis, il sera progressivement mis à la disposition des consommateurs du monde entier via les 45 marchés de SodaStream.

Le Fizzi One Touch, qui se distingue par son design lisse, sera disponible en deux options de couleurs élégantes, soit le noir piano ou le blanc pur. Le générateur automatique d’eau pétillante offre trois niveaux de gazéification pour des boissons parfaitement personnalisées.

Le Fizzi One Touch est livré avec une bouteille SodaStream en acier inoxydable et un carbonateur 60L. Ce générateur à la fine pointe de la technologie est doté du système breveté SodaStream Snap and Lock qui rend le placement de la bouteille dans la machine encore plus pratique et facile.

«SodaStream change la façon dont les gens boivent et le lancement du Fizzi One Touch est conforme à notre mission de révolutionner l’industrie des boissons», a déclaré Daniel Birnbaum , directeur général de SodaStream International.«Avec SodaStream, des millions de personnes sont en train de transformer leur eau de robinet ordinaire en eau gazeuse fraîche et maintenant, avec le Fizzi One Touch, une touche d’un seul bouton rend cette expérience encore plus amusante et agréable», poursuit Birnbaum.

Disponible en juin 2018
L’usine de fabrication d’eau gazeuse automatique, Fizzi One Touch, se détaillera 119,99 $ et sera en vente, en ligne, via le site www.sodastreamusa.com.

Art de vivre

Quand le consommateur se fait influenceur

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Chaque année, le marché mondial du secteur de la maison enregistre un taux de croissance annuel de 2 %. Selon les membres de l’Observatoire de Maison&Objet, la popularité de ce domaine devrait connaître une augmentation notable dans les années futures, en raison du nouveau rythme esthétique des réseaux sociaux.

En effet, le courant du Do It Yourself (DIY), les « homemakers » de ce monde qui pratiquent l’exhibitionnisme décoratif sur Instagram et Pinterest ainsi que les nombreux blogues dédiés au design et à la déco ouvrent une nouvelle fenêtre pour le secteur de la maison.

Le consommateur est désormais hyper connecté et hyper informé. Il ne se contente plus de contempler, l’univers des réseaux sociaux représente pour lui une vitrine, un moyen d’exposer ses réalisations, ses goûts et son opinion sur certains produits. Il devient un prescripteur, un influenceur en mettant en scène ses coups de cœur, en s’exposant, en s’engageant et en prenant parti.

Par ses sélections de produits et ses mises en scène esthétiques il se fait directeur artistique, designer, architecte, éditeur, communicant et même commerçant. Bref, il devient une source d’inspiration.

Voilà qui change les règles du jeu dans le monde du design et de la déco. Une tendance à surveiller dans les années à venir !

Source : Maison&Objet

Art de vivre

L’avenir est à la maison intelligente

RÉDACTION PUBLICITAIRE / S’il y a bien un domaine qui évolue à la vitesse grand «V», c’est sans contredit celui de l’électronique. Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, véritable rendez-vous annuel des professionnels en la matière, est d’ailleurs là pour nous le rappeler. L’événement, qui accueille chaque année quelque 175 000 visiteurs, a présenté en janvier dernier les plus récentes innovations technologiques et nous a donné un avant-gout de ce à quoi ressemblera la maison du futur.

Acheteur des appareils électroniques et informatiques pour Ameublement Tanguay, Denis Bilodeau a assisté à l’événement. Il nous dévoile quelques-unes des tendances qui y ont été présentées ainsi que les nouveaux produits qui seront à surveiller pour l’année 2018 et celles à venir.

Plus connectés que jamais

«Ce qu’il faut retenir : maisons intelligentes», lance d’entrée de jeu M. Bilodeau. «Les grands fabricants comme Samsung nous l’ont fait comprendre lors du CES, on s’en va vers des maisons de plus en plus connectées et intelligentes. Des hauts-parleurs et des téléviseurs contrôlables par la voie, des systèmes de sécurité et des électroménagers connectés, des ampoules connectées; tout devient interconnecté», affirme-t-il.

Déjà, on est à même de constater la très grande popularité des assistants vocaux comme l’assistant vocal Google qui domine sans contredit le marché canadien. Ces derniers nous permettent d’accéder à une multitude d’informations, mais aussi d’interagir avec divers appareils connectés. Avec ces derniers, les possibilités pour l’avenir sont quasi-infini.

«On pourrait, par exemple, via l’assistant vocal, contrôler la température de la maison ou programmer notre éclairage. Même chose avec les appareils électriques comme la cafetière. On pourrait lui demander de nous préparer un expresso pour 7h du matin. C’est vers ça que l’on se dirige», confirme M. Bilodeau.

À ce niveau, 2018 nous réserve d’ailleurs quelques lancements de produits fort intéressants, dont les haut-parleurs intelligents du fabricant JBL.

«Le produit appelé JBL Link sera offert en quatre déclinaisons, le Link 10, le Link 20, le Link 300 et le Link 500. Ce qui devient drôlement intéressant avec ces produits c’est qu’ils sont à la fois Bluetooth et assistant vocal Google intégré. Aussi, les deux plus petits modèles auront la possibilité de fonctionner à batterie avec une autonomie de cinq heures, en plus d’être IPX67, soit résistant à l’eau», mentionne-t-il.

Le Link 10 sera disponible dans chez Ameublements Tanguay d’ici à peine quelques jours. S’en suivra l’arrivée à la fin février du Link 20, puis du Link 300 en mars et du Link 500 vers le mois de mai.

Autre produit qui arrivera très bientôt sur les tablettes, le JBL Link View. Il s’agit ni plus ni moins que d’un assistant vocal avec écran intégré. De quoi nous simplifier la vie encore davantage!

Art de vivre

Le Creuset: coeurs à cuire

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Alors que la Saint-Valentin approche à grands pas, Le Creuset vient de commercialiser des plats de cuisson et de service en forme de cœur. Voilà une façon originale d’exprimer votre amour à l’être aimé le 14 février prochain !

Moule à gâteau
Ce moule à gâteau en cœur est parfait pour les pâtisseries festives de la Saint-Valentin. Fait d’acier au carbone à haute résistance, ce moule de 25 cm est antiadhésif et peut tolérer des chaleur allant jusqu’à 240 °C (464 °F).

Art de vivre

Le thé, à consommer sans modération!

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Boisson des plus réconfortantes que l’on associe principalement à la Chine et au Japon, mais aussi à l’Angleterre où elle est bien ancrée dans les us et coutumes, le thé fait de plus en plus d’adeptes au pays. C’est ce que démontre un récent sondage mené par Nielsen pour l’Association du thé et des tisanes du Canada. La boisson chaude gagne en popularité et l’aspect «détente» demeure en tête de liste des bienfaits pour la santé que les consommateurs y associent.

Alors que l’on célèbre le mois du thé, le Toit & Moi a voulu en savoir davantage sur ce breuvage qui, à l’instar du vin, offre un univers complet et fascinant. Nous nous sommes entretenus avec Mme Louise Roberge, sommelière de thé et présidente de l’Association du thé et des tisanes du Canada.

Au cours des dernières années, si on regarde seulement le nombre de boutiques spécialisées en thé qui ont ouvert leurs portes au Québec, on a l’impression d’avoir assisté à la montée fulgurante de ce breuvage dans les habitudes de consommation. Qu'en est-il dans les faits?

«La consommation de thé dans tout le Canada est effectivement à la hausse. L’étude réalisée par Nielsen en 2017 le prouve. On calcule qu’en moyenne les Canadiens consomment maintenant une tasse de thé par jour», explique Mme Roberge.

Si le thé est plus populaire que jamais auparavant, cela signifie-t-il pour autant que nous sommes mieux informés à son sujet?

«Les consommateurs sont en effet de mieux en mieux informés sur ses propriétés et ses bienfaits pour la santé. Ceux et celles qui voudraient pousser encore plus loin leurs connaissances peuvent d’ailleurs suivre une formation en ligne pour devenir sommelier de thé. La formation n’est cependant disponible qu’en anglais, en italien et en espagnol, via le site Web de l’Association», précise celle qui est elle-même sommelière de thé.
Quelles sont les principales vertus du thé et de la tisane?

«Tout d’abord, il faut savoir que le thé diffère de la tisane par sa composition. Le thé est en fait une plante, le Camellia Sinensis, alors que quand on parle de tisane, on parle de diverses variétés de plantes, de fleurs, de fruits et d’arbustes. Dans les deux cas, on a un produit naturel et santé qui est infusé avec de l’eau.

Maintenant, la première qualité qu’on leur reconnaît, c’est qu’ils contiennent peu ou pas de caféine. Le thé en contient beaucoup moins que le café alors que 99% des tisanes n’en contiennent pas du tout. C’est ce qui fait que plusieurs personnes vont se tourner vers le thé pour remplacer le café.

Il y a ensuite le fait qu’il existe une multitude de saveurs autant pour le thé que pour la tisane, ce qui permet à tout un chacun d’y trouver son compte.

Et bien sûr, plusieurs études scientifiques ont démontré la haute teneur en antioxydant du thé. Les flavonites qu’il contient naturellement veillent entre autres à protéger nos cellules contre les radicaux libres et virus présents dans l’air», soutient Mme Roberge tout en précisant que l’Association du thé et des tisanes du Canada est présentement à la recherche d’études scientifiques concernant les bienfaits des tisanes.

Quelle est la meilleure façon de préparer et de consommer son thé?

«On doit d’abord choisir un thé de qualité, qu’il soit en feuille ou sachet, et utiliser une eau de qualité, c’est-à-dire une eau très peu minéralisée. On doit ensuite amener l’eau à ébullition. C’est la base, affirme la dame.

Selon la variété de thé choisi, on laissera l’eau reposer avant de la verser sur les feuilles ou le sachet pour une infusion plus ou moins longue. Il ne faut jamais plonger le thé dans l’eau, mais bien verser l’eau sur le thé», précise la spécialiste.

Bien que selon elle, le temps d’infusion varie avant tout selon nos goûts personnels, voici ses recommandations:
Thé noir : infusion de 3 à 5 minutes
Thé vert : infusion de 2 à 3 minutes
Thé oolong : infusion de 2 à 3 minutes
Thé blanc : infusion de 2 à 5 minutes

Qu’en est-il de la conservation du thé et des tisanes?

«Il est préférable de les conserver dans des contenants hermétiques, dans une armoire, loin des rayons du soleil. Il faut aussi les garder loin des épices, car le thé est très sensible aux odeurs et les absorbe rapidement», soutient Mme Roberge.

Au-delà de 12 à 18 mois, selon la variété, le thé perd de sa fraîcheur et de son parfum. Il demeure néanmoins propre à la consommation.

On savoure régulièrement le thé en matinée ou en soirée, mais il se consomme à tout moment de la journée dont durant les repas. Existe-t-il des accords mets et thé?

«De façon générale, on consomme un thé en après-midi et on termine la journée avec une tisane en soirée afin d’éviter la caféine. Mais le thé peut très bien être servi avec un repas ou une petite collation. On peut même l’utiliser dans la préparation de nombreuses recettes», mentionne Mme Roberge.

Parmi les accords mets et thés les plus savoureux, Louise Roberge nous suggère le thé noir et le chocolat au lait, le thé Earl Grey et le fromage de chèvre ou les desserts à la crème pâtissière, le thé vert et les mets asiatiques ou le chocolat blanc.

Art de vivre

Lespagesvertes.ca: pour des choix écoresponsables

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Soucieux de l’environnement, vous tentez de consommer de façon responsable et de poser des gestes qui, aussi petits soient-ils, ont un impact positif sur le monde. Vous avez cependant de la difficulté à repérer les entreprises qui offrent des produits et services répondant à vos valeurs? Plus maintenant!

En ligne depuis le 8 janvier dernier, le répertoire lespagesvertes.ca regroupe sur une seule et même plateforme plus de 1200 organisations, entreprises et associations ayant comme point commun de profondes valeurs environnementales et sociales.

«Je suis passionnée d’écologie depuis toujours et chaque fois que je devais prendre une décision d’achat, je recherchais l’entreprise la plus responsable. Il était difficile à cette époque de s’y retrouver, de là m’est venue l’idée de créer lespagesvertes.ca», explique Myrianne Parent, fondatrice du site.

«Mon rêve est que tout un chacun consomme de façon plus responsable. Le répertoire lespagesvertes.ca simplifie la vie des gens qui, comme moi, veulent faire une différence», souligne celle qui œuvre dans les domaines de l’agriculture biologique, la mode éthique, l’alimentation saine et le développement durable, depuis près de 20 ans.

Lespagesvertes.ca s’oriente autour d’un moteur de recherche facile à utiliser. On peut rechercher une entreprise par secteur d’activités soit l’alimentation, la santé, le tourisme, l’habitation, l’éducation, la technologie et l’innovation, mais aussi par sous-catégorie et par région.

Des entreprises des quatre coins du Québec y sont répertoriées. Pour ce faire, elles ont d’abord toutes été évaluées selon des critères d’admissibilité rigoureux, établis par l’équipe de lespagesvertes.ca, avec l’aide de plus de 25 partenaires dans le milieu du développement durable.

Le projet est aussi soutenu par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec (MESI).

Chaque entreprise est évaluée selon les critères suivants : achat local, provenance des matières premières, impacts environnementaux et socio-économiques, compensations de GES, gestion de matières résiduelles, compostage, recyclage, achat en vrac, réutilisation, utilisation de produits biodégradables, biologiques et sans OGM, énergie verte, actions communautaires, etc.

Une cote écoresponsable à venir

D’ici la fin 2018, lespagesvertes.ca dévoilera une toute nouvelle cote écoresponsable permettant d’identifier d’un rapide coup d’œil à quel point une entreprise est écoresponsable.

La cote prendra en considération les certifications reconnues telles qu’Aliment Québec, Écocert et Eco-Tourisme pour ne nommer que celles-là. Une campagne de sociofinancement est présentement en cours pour le développement du projet. Trouvez tous les détails sur lespagesvertes.ca

Art de vivre

Les Québécois invités à redécouvrir l’érable

RÉDACTION PUBLICITAIRE / L’érable, c’est bien plus que du sirop sur des crêpes! Alors que 95 % (1) des Québécois disent avoir des produits d’érable à la maison, force est d’admettre que plusieurs ignorent encore les attributs de l’érable et les multiples utilisations culinaires auxquelles il est voué. Voilà justement l’une des raisons pour lesquelles la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) lance la campagne Incroyable érable, invitant les Québécois à redécouvrir ce délicieux produit bien de chez nous.

«L’érable est un produit qui se démarque par son caractère distinctif, naturel, pur et unique. Il est aussi incroyable parce qu’il est une source d’énergie et un formidable catalyseur de saveurs s’intégrant dans une grande variété de mets», explique Nathalie Langlois, directrice promotion, innovation et développement des marchés de la FPAQ. 

«Dans cette optique, notre campagne a pour objectif d’accroître la visibilité de l’érable et de le classer avec fierté parmi les produits ayant diverses utilisations gastronomiques», ajoute Mme Langlois.

La campagne de communication intégrée a officiellement été lancée en décembre dernier. En plus de publicités télé, elle comprend le lancement d’un tout nouveau logo ainsi que le dévoilement d’un nouveau site Web Incroyableerable.ca

Nouveau logo pour l’Érable du Québec

Dans le cadre de sa campagne Incroyable érable, la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) a dévoilé, au mois de décembre, le tout nouveau logo Érable du Québec.

Selon l’organisme qui représente plus de 7300 entreprises acéricoles québécoises, cette image assure désormais une meilleure cohésion et une ligne communicationnelle directrice forte.

Olivier Caron, directeur de création, Branding & Design chez KBS Montréal explique que la feuille d’érable s’est imposée naturellement comme visuel principal de la marque. «Rares sont les produits qui peuvent jouir d’une image aussi connue dans le monde entier. Nous nous sommes également inspirés de la fameuse boîte de conserve iconique pour développer une calligraphie aux formes arrondies utilisée pour tracer le mot «érable». Quant au léger dégradé de couleur du logo, il rappelle les nuances observées dans la nouvelle classification du sirop d’érable avec ses quatre catégories : doré, ambré, foncé et très foncé.»

Site Incroyableerable.ca

À la campagne Incroyable érable se greffe également un nouveau site Incroyableerable.ca. La plateforme Web se veut conviviale et facile d’utilisation. Elle permet notamment aux visiteurs de découvrir de savoureuses recettes pour cuisiner l’érable autrement tout en découvrant la variété de ses produits et ses multiples applications culinaires.

La plateforme Web est aussi un lieu riche en information où il est possible d’en apprendre davantage sur les attributs et les bienfaits de l’érable sur la santé et le bien-être général, mais également pour les sportifs.

1. Étude menée par la firme Callosum au mois d’août 2017 auprès de 600 répondants.