Contenu commandité

Art de vivre

Idées cadeaux-pour la fête des Pères

RÉDACTION PUBLICITAIRE / La fête des Pères approche à grands pas! Voici quelques idées-cadeaux pour faire plaisir à ce papa extraordinaire qui est le vôtre.

Tanné d’entendre la tondeuse de papa le dimanche matin? Pourquoi ne pas lui en offrir une munie d’une batterie rechargeable? Plusieurs modèles sont disponibles dont le prix oscille entre 300 $ et 600 $. Elles ont l’avantage de ne pas être bruyantes  et ne polluent pas. Elles sont faciles d’entretien et n’ont pas besoin d’essence, donc le coût d’utilisation est faible. Par contre, elles sont lourdes et selon la capacité de la batterie, la surface de tonte peut être restreinte. L’autonomie est d’environ 45 minutes. Le remplacement de la batterie peut-être cher. Bon pour les terrains de grandeur moyenne de moins de 5000 pieds carrés.

Art de vivre

Les ventes de poules explosent

RÉDACTION PUBLICITAIRE / L’engouement pour les poules pondeuses se fait sentir chez les deux entreprises qui en vendent aux Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Les ventes augmentent de 500 poules par année. Ce printemps, nous en avons vendu 7 200. Et ça vient de partout dans la région, mais également de la Côte-Nord et de Chibougamau pour s’en procurer. Nous avons des clients d’aussi loin que Sept-Îles», explique le propriétaire du Couvoir de Chicoutimi Guillaume Maltais.

«Depuis deux ans, les ventes ont beaucoup augmenté. Cette année, nous avons battu un record avec la livraison de 1 400 poules», mentionne pour sa part Claudette Tremblay de Saint-Prime.

Depuis plus de 20 ans, madame Tremblay et son mari Guy Perron vendent des poules et poussins dans le secteur de Saint-Prime. Avec l’engouement pour l’élevage des poules en milieu urbain, elle voit les gens venir d’un peu partout au Lac-Saint-Jean.

«Les gens viennent de Dolbeau-Mistassini à Lac-Bouchette. Nous avons de nouveaux clients chaque année. On sent vraiment que les gens veulent avoir des poules pour amuser les enfants et avoir des bons œufs. Il y en a que c’est pour le chalet l’été», explique-t-elle.

Art de vivre

Quelques conseils pour avoir des poules

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Posséder des poules afin d’avoir quelques œufs frais par jour est le souhait de plus en plus de gens au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Avant de se lancer dans l’aventure, il est important de connaitre les quelques rudiments pour bien réussir et assurer le confort des animaux.

Première des choses, il faut savoir si votre municipalité le permet (voir autre texte). Il faut penser à l’espace dont on dispose pour les accueillir. Avant de se lancer dans la construction ou l’achat d’un poulailler, il faut s’assurer qu’elles auront suffisamment d’espace pour bien vivre. La section fermée du poulailler où les poules pondent et passent la nuit perchées doit avoir environ 2 pieds carrés par poule. Pour ce qui est de l’enclos ou de la volière, on doit compter au moins 4 pieds carrés par animal. Plus elles ont de l’espace, mieux c’est.

Il faut s’assurer d’avoir une installation qui va éviter que les prédateurs ne s’introduisent. De nombreux sites Internet donnent des trucs et astuces pour bien protéger les poules de ces bestioles indésirables.

Art de vivre

Les poules arrivent en ville

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Selon l’endroit où l’on demeure au Saguenay-Lac-Saint-Jean, il est possible d’élever des poules en milieu urbain.

Saguenay

Ville Saguenay interdit toujours à ses citoyens habitants dans un secteur urbain de le faire. À Alma, les propriétaires peuvent avoir deux poules sur leur terrain. Dans la MRC Domaine-du-Roy, il est possible de posséder jusqu’ à cinq poules. Dans la MRC Maria-Chapelaine, le schéma d’aménagement est en cours de modification pour permettre d’élever trois poules sur son terrain.

À Saguenay, le nouveau conseil analyse la possibilité de permettre la possession de poules. « C’est possible en milieu rural. Pour ce qui est du secteur urbain, nous sommes en analyses. Nous avons été interpellés par des groupes et par des citoyens pour permettre l’élevage des poules. Une analyse a été préparée par le service communautaire et elle a été transférée à l’urbanisme. Notre volonté est de trouver une solution pour encadrer la pratique. Est-ce que ça va être permis que dans certains secteurs ou selon la grandeur du terrain ? Il y a aussi tout le volet de l’hygiène qui est à considérer. On sait qu’il y a un engouement, mais nous voulons légiférer de la meilleure manière possible », a commenté le conseiller responsable du dossier Simon-Olivier Côté.

Ce dernier est conscient que certains citoyens ne respectent pas l’interdiction. « On sait qu’il y en a et on ne fait pas une chasse aux sorcières pour les trouver. Par contre, c’est interdit. Alors s’il y a une plainte ou des inspecteurs voient des installations, les gens doivent les démanteler », précise-t-il.

Art de vivre

L'art de faire de «bonnes affaires»

RÉDACTION PUBLICITAIRE / La saison des ventes de garage est officiellement débutée. En parcourant les petites annonces et les sites de vente en ligne, vous aurez tôt fait de constater que les Québécois sont nombreux à profiter du printemps pour se départir de leurs objets inutilisés. Si vous n’êtes pas du genre à rechigner sur le seconde main, il y a là de belles occasions à saisir.

Outre les jouets d’enfants, l’une des catégories d’articles que l’on retrouve le plus fréquemment dans les ventes de garage est sans contredit les articles de cuisine suivis de près des accessoires de décoration. Le plus intéressant dans tout ça, c’est que ces produits sont généralement construits de façon très robuste et ont, par conséquent, une longue durée de vie. On peut donc se les procurer en sachant qu’ils nous serviront encore longtemps.

Astuces de magasinage

Contrairement aux articles neufs, les produits de seconde main ne sont pas couverts par une quelconque politique de retour ou de remboursement. Ainsi, c’est à vous qu’il revient d’examiner les produits qui vous intéressent avec attention.

N’hésitez jamais à demander aux vendeurs d’ouvrir une boîte pour en vérifier le contenu ou de brancher un appareil pour en valider le fonctionnement.

Lorsque vous achetez des articles en verre ou autres matières délicates, prenez soin de les examiner sous un éclairage adéquat pour voir si des bris, des égratignures ou des craquelures s’y trouvent.

Par ailleurs, si vous achetez un article fragile, demandez du papier pour l’emballer adéquatement. Vous ne voudriez pas qu’il s’abîme durant le transport.

Doit-on négocier?

Le prix d’un article varie selon plusieurs facteurs, dont l’attachement du vendeur envers celui-ci. Ainsi, si vous ciblez un article auquel le vendeur ne semble nullement attaché, il y a fort à parier qu’il sera prêt à en réduire le prix. Et puis, dites-vous que vous n’avez rien à perdre. Dans le pire des cas, l’acheteur sera ferme sur le prix demandé et la décision vous reviendra à savoir si vous êtes prêt à débourser ce montant pour l’article en question.

Aussi, n’oubliez pas que négocier est un art. Ça demande de la finesse et surtout beaucoup de respect. Vous ne voulez pas insulter quelqu’un en lui offrant 5 $ pour un article qui, à ses yeux, en vaut 120 $. Si toutefois le vendeur utilise la formule «faites votre offre», c’est généralement parce qu’il est ouvert à toutes propositions.

Parfois, il faut aussi savoir se montrer généreux, entre autres lorsque les profits générés par la vente sont remis à un organisme ou une fondation. Si vous jugez le prix demandé pour article raisonnable, pourquoi le négocier à la baisse? 

Art de vivre

Plat de porc pour le barbecue

(EN) Êtes-vous à la recherche de cette coupe de viande parfaite pour votre prochaine fête extérieure? Essayez cette délicieuse recette de rôti de longe de porc aux saveurs classiques de pommes et d’érable.

« L’érable et le miso sont parfaitement assortis et marient à merveille sucré et salé », explique Martin Patenaude, chef exécutif pour les Écoles culinaires le Choix du Président. « Utilisez de la pâte de miso blanc ou du Shiro Miso, puisque son doux goût d’un ami complémente à merveille l’érable sans le masquer. »

Art de vivre

Bien équipé pour cuisiner dehors

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Qui dit arrivée de la belle saison dit barbecue ! Les barbecues au gaz demeurent en tête de liste pour la cuisson extérieure, mais les équipements pour cuisiner dehors sont aujourd’hui beaucoup plus diversifiés. Four à pizza au bois, barbecue aux granules, Kamado, barbecue au charbon de bois… Ce ne sont pas les options de cuisson qui manquent. Voici quelques produits à découvrir chez Maçonnex Saguenay.

Four à pizza au bois
La pizza maison cuite sur feu de bois est des plus populaires. Le four à pizza au bois Clemy de Clementi Canada sera le meilleur partenaire de vos repas estivaux. Ce four à pizza italien à cuisson directe de petite dimension est conçu pour répondre aux besoins de ceux qui ont un espace limité. Il est idéal pour les petits jardins, les terrasses ou les attiques. Ce four robuste résistera à toutes les conditions météorologiques.

Facile à utiliser, le Clemy est doté d’une chambre de cuisson en acier inoxydable et se réchauffe rapidement. Il faut prévoir environ 30 minutes avant qu’il atteigne 350oC. Il conservera longtemps sa chaleur grâce à une excellente isolation (8 cm de laine de roche entre le toit et la chambre de cuisson).

Kamado
Les aficionados de la grillade vous le confirmeront, rien n’égale la cuisson sur charbon de bois, et dans ce domaine, le Kamado n’a pas son pareil. Ce poêle barbecue au charbon de bois fait de céramique a la polyvalence nécessaire pour cuisiner parfaitement tous types d’aliments.

La chaleur abondante et naturellement produite par le charbon de bois est emmagasinée dans les épaisses parois en céramique, puis rayonnent vers la nourriture, emprisonnant du même coup l’humidité, ce qui optimise les saveurs.

Pour contrôler la température, rien de plus simple; il suffit d’utiliser les évents de cuisson supérieurs et inférieurs. De plus, le Kamado peut aussi servir de fumoir ou de four à pizza.

Un seul essai saura vous convaincre de tous les avantages qu’offre un Kamado. Que ce soit pour fumer des côtes, cuire une pizza, griller des hamburgers ou saisir votre steak, le charbon de bois donnera à vos repas un goût inégalable.

L’équipe de Maçonnex Saguenay vous recommande les réputés Kamado Louisiana Grill, une marque reconnue pour ses produits offrant un excellent rapport qualité/prix.

Art de vivre

La Micro du Lac: le complément parfait de vos repas

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Quoi de mieux qu’une «p’tite frette» durant les chaudes journées et les belles soirées d’été ? Parce que nous avons la chance d’avoir dans la région une offre bien garnie de bières de micro, voici une sélection de bières de la Microbrasserie du Lac Saint-Jean à déguster en fonction de vos activités !

Les bières de la Microbrasserie du Lac Saint-Jean sont disponibles partout en épicerie. Pour vivre une expérience différente, on peut aussi les déguster aux bistrots de la Micro du Lac de Saint-Gédéon et d’Alma.

Art de vivre

Hors-d’œuvre de crostinis grillés

(EN) Lorsque le barbecue est prêt et que vous avez besoin de hors-d’œuvre rapides à servir à vos invités, faites griller ces savoureuses crevettes à l’ail et aux fines herbes et servez-les sur de délicieux crostinis.

« Ces crostinis grillés sont parfaits pour les après-midis d’été dans la cour. Vous pouvez préparer les tomates et faire griller la baguette à l’avance, puis cuire les crevettes sur le gril quand tout le monde commence à avoir faim », explique Martin Patenaude, chef exécutif pour les Écoles culinaires le Choix du Président. « Le nombre de crevettes dans chaque emballage varie, alors essayez de couper la baguette en autant de tranches qu’il y a de crevettes. »

Maison

Les beaux villages à colorier

Depuis quelques années, les adeptes de coloriage ont l’embarras du choix pour trouver des livres qui leur permettront d’user leurs crayons. Couleurs Québec, un duo formé de deux anciens enseignants, donne à ce relaxant loisir une saveur locale en lançant un album à colorier consacré aux plus beaux villages du Québec.

Lucie Jutras et Germain Talbot ont de la suite dans le crayon. Après avoir lancé des albums sur Québec, Ville du patrimoine mondial de l’UNESCO et sur l’Aquarium du Québec, ils ont contacté l’Association des plus beaux villages du Québec pour faire de leurs 37 membres l’objet de leur troisième parution.

«Nous avons illustré chacun des villages du Québec de deux dessins. Nous utilisons des photos que nous transformons en dessin que je dirais «coloriable». Nous essayons d’illustrer ce qui caractérise le plus un village. Par exemple pour Wendake, nous avons choisi l’Hôtel-Musée et la Maison du Grand-Chef huron-wendat», indique Mme Jutras.