Contenu commandité

Art de vivre

Accessoires pour enfants : du plaisir en cuisine

Parce que les enfants aiment bien prendre part à la préparation des repas, mais que visiblement, leurs besoins en matière d’accessoires de cuisine ne sont pas tout à fait les mêmes que les nôtres, voici quelques idées de produits qui vous aideront à développer ou maintenir leur intérêt.

Sorti plus tôt cet automne, le livre Explique moi…les aliments de Ricardo se veut une précieuse ressource pour les petits curieux. On y apprend une foule d’informations concernant l’alimentation, la cuisine et bien sûr, les aliments. Des trucs et astuces en cuisine de même que de savoureuses recettes y sont aussi partagés. La mise en page colorée et dynamique capte l’attention et rend la lecture plus agréable. La qualité du contenu et du design font de cet ouvrage une véritable référence pour les enfants…comme pour les grands.

Ricardo

Art de vivre

Les boules de laine de séchage : rendre un geste simple plus écologique

La conscience écologique citoyenne gagne de plus en plus d’adeptes dans la population. Une foule de personnes regardent les alternatives qu’elles devraient essayer, ou s’attardent aux gestes qu’elles font et qu’elles devenaient changer pour tenter d’améliorer leur empreinte écologique. Or, un même constat revient régulièrement : nous utilisons des produits qu’une seule fois, avant de les jeter, ce qui génère une quantité énorme de déchets par personne.

Plusieurs compagnies tentent donc de créer des produits pour utilisations multiples, comme des boules de laine de séchage qui servent à remplacer les feuilles d’assouplissant à usage unique. Plusieurs commerces vendent ces petites boules en paquets de trois. Ces produits se retrouvent dans la majorité des magasins à grandes surfaces, en plus de magasins en ligne spécialisés dans le zéro déchet ou encore sur les plateformes en ligne comme Etsy.

Les boules de séchage auraient les mêmes atouts que les feuilles d’assouplissant, et même davantage de bienfaits. Pour une efficacité optimale, plusieurs recommandent d’utiliser trois boules par séchage.

D’une durée de vie d’environ 500 à 1000 séchages, les boules de séchage présentent plusieurs avantages d’utilisation. Souvent faites de coton et de laine, elles sont 100 % naturelles. En plus, elles réduisent le temps de séchage des vêtements. Les boules séparent les vêtements à l’intérieur même de la sécheuse et leur permettent de sécher plus vite. Elles sont faites pour absorber l’eau des vêtements mouillés et pour contrôler l’humidité dans la sécheuse.

Tout comme les feuilles d’assouplissants, ces balles aideraient à éliminer le froissement des vêtements lors de leur séchage, en plus de diminuer la statique. Elles sont sans parfum, mais les gens qui aimeraient ajouter une senteur délicate à leurs vêtements n’ont qu’à ajouter quelques gouttes d’huile essentielle dans leurs boules de laine.

Les consommateurs aiment l’alternative puisqu’elle ne change rien dans leur quotidien. Ceux qui utilisaient des feuilles n’ont qu’à changer de produit et le geste qu’il posait est maintenant plus écologique, en plus de les faire économiser. À la longue, la facture d’électricité des utilisateurs diminue puisque leur temps de séchage par brassée diminue lui aussi. Après quelques années d’utilisations, quand les boules arrivent à leur fin de vie, elles n’ont qu’à être enterrées dans le jardin et pourront complètement se décomposer.

Art de vivre

Des créations d'ici sous le sapin

Notre région regorge de talentueux artistes et artisans. Cette année faites plaisir à vos proches en leur offrant des conceptions de créateurs d’ici. Voici quelques trouvailles pour les amateurs de décoration et de design.

String Art

Les oeuvres d’art font toujours de beaux cadeaux. Faites le bonheur d’un proche qui apprécie l’art, tout en encourageant la relève artistique, en offrant une création de type String Art d’Alice Boivin. Cette jeune artiste native de Saint-Fulgence est âgée de 11 ans. Ses œuvres sont disponibles à la boutique La Fabrik.

Art de vivre

Inspirations culinaires de l'entrée au dessert

Les magazines culinaires chouchous des Québécois et Québécoises se sont une fois de plus surpassés à l’approche des Fêtes pour nous offrir de quoi nous inspirer en cuisine. Bûches de Noël décadentes, classiques revisités, entrées festives, gâteries sucrées, sauces et accompagnements, tout y est, de l’entrée au dessert.

Chez les Éditions Pratico Pratiques, le magazine 5-15 nous suggère plusieurs recettes et nous confie quelques conseils pour un Noël sans stress. Plats à congeler, repas des Fêtes à la mijoteuse; vous ne verrez plus les Fêtes de la même façon après en avoir feuilleté les pages.

On y fait même un joli clin d’œil aux biscuits les plus «cool» à préparer pour le père Noël.

Du côté du magazine Je Cuisine, on joue davantage la carte de la nostalgie. Vous y découvrirez notamment plusieurs classiques de votre enfance : tourtière du Lac-Saint-Jean, petits pâtés à la viande et autres incontournables des Fêtes. Douze desserts d’antan sont également proposés. 

Toujours chez le même éditeur, le magazine Gabrielle nous propose quant à lui des desserts savoureux et alléchants, version minceur. On y parle aussi de bouchées et desserts qui raviront les gourmands sans pour autant les faire culpabiliser, parce que Noël, c’est aussi fait pour se gâter et se sucrer le bec!

Finalement, le magazine Ricardo y va de sa traditionnelle formule pensée pour les réceptions familiales. Cette fois, on s’invite chez la fille de Ricardo. On y découvre toutes sortes de bouchées et de cocktails aussi simples que délicieux en plus de nombreuses recettes de desserts à emporter, parfaits à offrir comme cadeaux d’hôte.

Art de vivre

Sirop de licorne - Un peu de magie dans vos cocktails

Juste à temps pour le temps des Fêtes, Monsieur Cocktail s’associe à la Fondation Rêves d’enfants pour le lancement d’un sirop artisanal pour le moins magique, le Sirop de licorne.

Parfumé à la fraise, ce dernier donne une toute nouvelle dimension aux traditionnels cocktails alcoolisés ou non. Il est idéal pour sublimer les boissons des grands comme des petits. 

Qui plus est, pour chaque bouteille vendue, un montant de 1,50$ sera remis à la Fondation Rêves d’enfants qui permet à des enfants gravement malades de réaliser leur plus grand rêve.

Le Sirop de licorne de Monsieur Cocktail est disponible dès maintenant en ligne au monsieur-cocktail.com ainsi que dans certaines boutiques à travers le Québec dont Eugène Allard Cuisine et Tendance.

«À la fin de la journée, lorsque vous dégusterez votre boisson, vous aurez la satisfaction de vous dire que votre bouteille aura servi à réaliser le rêve d’un enfant» - Patrice Plante, mixologue et fondateur de Monsieur Cocktail.

Art de vivre

Un bières et fromages à saveur régionale

Les Fêtes s’en viennent et avec elles les partys de bureau et les soirées entre amis. Cette année, troquez les traditionnelles formules vins et fromages ou vin et tapas, pour une version conviviale à la sauce régionale. Organisez une soirée bières de micro et fromages d’ici. L’équipe du Toit & Moi a testé cette formule de dégustation sans prétention, avec cinq bières de la Microbrasserie du Lac Saint-Jean et 10 fromages régionaux. Nous avons adoré l’expérience !

Voici les accords bières fromages proposés par la Micro du lac et les impressions de notre équipe de dégustateurs. Les bières sont placées dans l’ordre que nous les avons dégustées.

Art de vivre

KLIIN: le parfait cadeau écolo

Vous êtes à la recherche d’un cadeau d’hôte à la hauteur de vos valeurs environnementales, voici de quoi répondre à vos attentes. Les essuie-tout réutilisables KLIIN, maintenant disponibles un peu partout à travers la province, passent en mode temps des Fêtes. L’entreprise de la Québécoise Marie-Pierre Bérubé a en effet dévoilé en novembre, la collection de Noël de son produit vedette.

Arborant des imprimés colorés et amusants à l’image de gnomes, de boules de Noël, de guirlandes, de sapins et autres, les tout nouveaux KLIIN feront le bonheur de tous. Non seulement sont-ils intéressants d’un point de vue design, mais ils sont pratiques, super absorbants et écologiques.

Faits à 100% de fibres naturelles, ils supportent jusqu’à 300 lavages en machine. En fin de vie utile, ils sont compostables. On les utilise pour ramasser les petits et gros dégâts liquides (ils retiennent jusqu’à 15 fois leur poids en eau), pour faire briller les miroirs et les fenêtres, pour nettoyer les surfaces intérieures et extérieures et bien plus encore.

Kliin.co

Art de vivre

Des calendriers de l'avent nouveau genre

RÉDACTION PUBLICITAIRE / Le mois de décembre arrive à grands pas et cette année, il n’y a pas que du chocolat qui fera patienter les petits et grands avant la grande fête de Noël! En effet, plusieurs commerçants ont décidé d’essayer quelque chose de nouveau et d’offrir des calendriers de l’avent bien originaux. Alcools, produits de beauté, thés, ces cadeaux du décompte avant Noël sauront plaire à toute la famille.

Calendriers alcoolisés

Qui a dit que les calendriers de l’avent étaient seulement pour les enfants? Pour se mettre dans l’ambiance des fêtes, de nombreuses entreprises ont lancé des calendriers remplis de boissons! Spiritueux, bières, vins, ces paquets proposent un nouveau breuvage à découvrir pour les 24 premiers jours du mois de décembre. Pour ceux qui préfèrent les boissons non alcoolisées, il y a aussi des calendriers de différents thés ou cafés, qui se retrouvent sur les tablettes des grands magasins. Une simple recherche Internet permet de voir l’éventail de possibilités.

Chez tous les Détaillants de bières spécialisées du Québec (DBSQ), comme le Marché centre-ville de Chicoutimi, vous pouvez vous-même sélectionner 24 bières de microbrasseries pour créer votre calendrier. Cela vous permettra de découvrir une foule de produits que l’on retrouve dans le commerce, tout en attendant plus patiemment le 25 décembre.


Art de vivre

Sortie du livre Le cannabis en cuisine… ce n’est pas comme du basilic !

COLLABORATION SPÉCIALE / Le prestigieux chef cuisinier Jean Soulard, a sorti son plus récent livre, Le cannabis en cuisine… ce n’est pas comme du basilic !, le 1er novembre dernier, aux éditions Flammarion.

Celui qui a été à la tête des cuisines du Château Frontenac pendant 20 ans explique comment intégrer le cannabis dans la gastronomie. Par exemple, le chef présente comment faire du beurre ou de l’huile au pot, qui peut ensuite être intégré dans des recettes de bisque de homard, de magret de canard, et de pâtes carbonara.

Jean Soulard souhaite conscientiser, et donner des conseils sur la consommation de la substance. Il trouvait que les informations qui étaient disponibles sur Internet étaient incomplètes, et manquaient d’exactitude. Il s’est donc allié de professionnels de plusieurs domaines : en neurosciences, pharmacologie, psychiatrie, etc. pour créer un volet informatif. Il y a aussi des avertissements quant aux dosages, afin de s’assurer que les personnes cuisinent en toute sécurité.

Son livre, son 11e en carrière, apparaît deux semaines après la légalisation du cannabis au pays.

Art de vivre

Les bûches écologiques, efficaces et bonnes pour l’environnement

COLLABORATION SPÉCIALE / La bûche écologique, aussi appelée bûche compressée ou en bois densifié, est une alternative intéressante pour diminuer la pollution causée par la combustion des bûches traditionnelles. Elles sont principalement composées des déchets des scieries et des usines de transformation de plancher de bois franc et de meubles. Ces dernières peuvent être utilisées dans tous les types d’appareils, tels qu'un foyer, un poêle ou une chaudière.

Attention ! Plusieurs compagnies de bûches s’autoproclament écolos, alors qu’elles ne le sont pas vraiment. Un moyen pour vérifier leur crédibilité est de s'assurer qu'elles portent pour le logo ÉcoLogo, un programme canadien aussi connu sous le nom de Choix environnement. On peut lire sur le site du gouvernement du Canada : « Les produits qui arborent l’ÉcoLogo ont été vérifiés par une tierce partie pour s’assurer que leurs déclarations environnementales sont crédibles. »

L’utilisation de bûches écologiques a plusieurs avantages, comparativement aux bûches traditionnelles.

1.    Elles sont vendues à longueur d’année et on peut les retrouver dans tous les formats. Elles sont emballées dans des sacs propres, donc sans risques de propagation de moisissures et d'invasion d’insectes. De plus, elles se rangent facilement. Plus besoin de faire des réserves, on peut s’en procurer toute l’année.

2.    Leurs cotes environnementales sont importantes. Les bûches écologiques produisent entre 20 à 50 % moins de particules fines dans l’atmosphère. Elles produisent aussi moins de fumée, donc diminuent l’accumulation de créosote. Cette accumulation est hautement inflammable, et accroit les risques de feu de cheminée. 

3.    Leur efficacité énergétique est de 20 à 35 % supérieure à celle du bois de chauffage ordinaire. Les bûches écologiques renferment jusqu’à 4 fois moins d’humidité que les autres bûches. 

4.    Elles dégagent aussi une chaleur plus intense et constante, due à leur taux d’humidité plus bas.

5.    Elles sont généralement un peu plus chères, mais comme la quantité nécessaire est moindre, le consommateur réalise des économies.

Mise en garde 

Un risque de surcharge est potentiel pour tout poêle ou foyer confondu. Sur son site Internet, CAA Québec explique :
«De manière générale, ces bûches mettent très peu de temps à produire une braise où se retrouvera près des trois quarts de la chaleur générée par leur combustion. Or, observe-t-on chez Maison DF, un important distributeur d’appareils de chauffage d’appoint, les gens sont souvent portés à en rajouter sitôt qu’ils ne voient plus de flammes. Conséquence : le lit de braises ardentes épaissit plus rapidement que le transfert de chaleur ne s’opère, ce qui entraîne par le fait même une surchauffe de l’appareil.» L’organisme tient à ce que les consommateurs vérifient la garantie de leur poêle, parce que bien souvent les compagnies ne couvrent pas les frais pour les bris liés à la surcharge.

Après avoir testé neuf différentes marques de bois écologiques et les avoir comparé au du bois d’érable, le magazine Protégez-vous arrive à cette conclusion : «En somme, si votre foyer fait partie de votre système de chauffage, peut-être serait-il bon d’investir dans des bûches écologiques, afin de protéger un peu la qualité de l’air de votre quartier. Mais si vous vous contentez d’un feu de foyer occasionnel, la bûche de bois traditionnelle peut très bien faire l’affaire, à condition de ne pas en abuser!»