Le projet montréalais Humaniti devrait se concrétiser avant 2020.

Projet Humaniti vise la norme Well

Le mégaprojet montréalais HUMANITI vise la certification WELL. Une première percée au Québec pour cette norme qui repose sur la santé et le bien-être des humains.
Pour obtenir la certification WELL, l'immeuble doit encourager les saines habitudes de vie en faisant notamment la promotion d'une alimentation saine et en aménageant des lieux propices à l'activité physique.
HUMANITI, rappelons-le, comprendra un hôtel, des logements locatifs, des copropriétés, des espaces de bureaux et des espaces commerciaux. Le projet occupera tout l'espace du quadrilatère formé par les rues Viger, De Bleury, De La Gauchetière et Hermine.
Le volet résidentiel du projet, mené conjointement par Cogir immobilier et le Fonds immobilier FTQ, est  le premier dans la province à entamer les démarches pour obtenir cette certification internationale.
Une norme pour la sanét et le mieux-être
Pour qu'un immeuble soit certifié WELL, le promoteur doit réduire au maximum les sources internes de pollution de l'air, obtenir une alimentation en eau de qualité exceptionnelle validée par des tests de laboratoires indépendants, faire la promotion d'une alimentation saine et éliminer la malbouffe. La norme prévoit aussi la sélection de systèmes d'éclairage qui préviennent l'inconfort visuel, la création d'espaces dédiés aux activités physiques et l'omniprésence du design et des oeuvres d'art pour créer un environnement relaxant.
Lorsqu'elle est intégrée a un milieu de travail, cette norme à la prétention de réduire les maladies professionnelles et ainsi faire baisser le taux d'absentéisme qui fait mal à plusieurs organisations.
 « Bien sûr, la certification WELL n'est pas le remède à tous les maux, mais dans un contexte où la santé des occupants, particulièrement en milieu de travail, a une telle incidence sur la performance des entreprises, elle offre l'avantage de canaliser plusieurs conditions favorables tout en s'assurant que ces mesures soient quantifiées et vérifiées », souligne le coordonnateur de la certification, Réal Migneault, associé et directeur du développement durable chez Lemay, la firme qui a conçu le bâtiment.
Un modèle inspirant
Pour le président de COGIR, Mathieu Duguay, la démarche de HUMANITI influencera le secteur immobilier québécois qui intégrera de plus en plus cette nouvelle tendance dans les constructions futures.
 « Cette approche nouvelle et inédite possède la vertu d'orienter dorénavant les promoteurs immobiliers et le monde des affaires sur les concepts de santé et de bien-être .»
L'International WELL Building Institute (IWBI), précisons-le, a été lancé en 2013 par Paul Scialla, dans le cadre du programme Clinton Global Initiative, mis en place par la fondation de l'ex-président américain Bill Clinton.