Steve Turcotte

Le professeur s’éteint

CHRONIQUE / L’univers du sport mauricien est en deuil, à la suite du décès ces dernières heures de René Perron.

Ce dernier n’est peut-être pas connu beaucoup du grand public, mais il faisait l’unanimité autour de lui. Il a fait carrière dans l’enseignement. Ses dons pour transmettre du savoir, il les a aussi beaucoup utilisés tant au baseball qu’au hockey.

Sports

Gala des Rondelles d’Or: Lafrenière, premier de classe

CHRONIQUE / L’hiver semble interminable, mais la saison 2018-19 de la LHJMQ, elle, tire à sa fin. Il reste moins d’un quart de campagne à écouler avant de passer aux choses sérieuses, les séries. Dans les prochains jours, les hommes de hockey des quatre coins du circuit seront appelés à se prononcer sur l’identité de ceux qui ont le plus performé. Coup d’œil sur les principaux trophées à l’enjeu lors du gala des Rondelles d’Or.

Joueur le plus efficace (Trophée Michel-Brière)

La course pour le championnat des marqueurs est palpitante! Pas moins de cinq joueurs sont séparés par à peine 10 points au sommet, alors bien malin qui peut prédire avec exactitude qui sera devant la parade dans un mois. Reste qu’Alexis Lafrenière (Océanic), Joe Veleno (Voltigeurs) et Ivan Chekhovich (Drakkar) sont un peu plus performants que Peter Abbandonato (Huskies) et Jeremy McKenna (Wildcats), qui ont disputé plus de matchs. Mon choix: Lafrenière! En plus de dominer actuellement la course au championnat avec 92 points en 51 matchs, le surdoué de l’Océanic est le cœur et l’âme de son club à 17 ans. Il a développé une très belle chimie avec Olivier Garneau et Jimmy Huntington, mais de façon globale, il est moins bien entouré que Veleno à Drummondville et Chekhovich à Baie-Comeau. Le sort de l’Océanic repose en très grande partie sur les prouesses de Monsieur Lafrenière.

Sports

Tristan Luneau: un exceptionnel en 4 questions

Tristan Luneau aura une importante décision à prendre d’ici quelques semaines. À 14 ans, il fait déjà partie de la fine élite de la Ligue midget AAA, qui regroupe des adolescents de 15, 16 et 17 ans.

Doté d’un bon gabarit, Luneau pourrait être tenté de suivre les traces de Joe Veleno, premier joueur de l’histoire de la LHJMQ à avoir obtenu le statut d’exceptionnel, qui ouvre les portes une année plus rapidement.

Sports

La fierté avant le fric

Autour d’une bière entre amis en été, c’est une idée lumineuse.

Revenir aux racines du sport avec une Classique hivernale, dans un décor aussi enchanteur que les Grandes Estrades Coors Banquet de Saint-Tite et créer un happening de hockey, difficile de trouver mieux pour couronner le 50e anniversaire d’une franchise junior.

Sports

Cadeau accepté!

CHRONIQUE / Une équipe qui veut se faufiler en séries doit impérativement tirer avantage des clubs qui en arrachent quand le calendrier lui fait le cadeau d’en croiser un.

C’est exactement ce que le Canadien a fait contre les Ducks mardi soir au Centre Bell.

Actualités

Baseball Québec déplore les frais supralocaux à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — La saison des inscriptions pour les sports estivaux est amorcée dans la région. Dans quelques jours, les parents qui n’habitent pas Trois-Rivières mais dont les enfants pratiquent leur sport favori dans la cité de Laviolette vont faire connaissance avec la nouvelle grille tarifaire, qui impose une surtaxe de plusieurs centaines de dollars.

Chez Baseball Québec, cette nouvelle politique ne passe pas. Le directeur général Maxime Lamarche n’est pas du tout épaté par la décision de refiler une facture qui peut quadrupler dans certains cas. Non seulement il décrie haut et fort la situation, mais il interpelle autant le gouvernement provincial que d’autres associations sportives à forcer Trois-Rivières à faire marche arrière.

Sports

«Je suis jaloux»

Tous les projecteurs de la LHJMQ seront tournés vers les Cataractes ce week-end, eux qui sont les hôtes de la troisième Classique hivernale du circuit. Après un détour par Drummondville, cette fête en plein air revient aux Grandes Estrades Coors Banquet de Saint-Tite, là où la première édition avait été magique en 2015.

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Anthony Beauvillier, l’un des acteurs principaux de cette grande fête. Il a beau être dans la LNH depuis trois ans et avoir joué pour différentes équipes nationales, l’ex-capitaine des Cataractes chérit toujours ce souvenir. «En toute franchise, je suis jaloux des joueurs qui y seront en fin de semaine! Dans toute ma carrière, c’est ma deuxième plus belle expérience, après le jour de mon repêchage LNH. J’en parle souvent encore avec mes parents. Quel week-end!»

Sports

Alex Beaucage à Rouyn-Noranda pour y rester

CHRONIQUE / Habituellement, les équipes dominantes misent sur les vétérans pour les tirer. Les belles minutes de jeu, elles sont offertes aux gars de 18, 19 et 20 ans. Pendant ce temps, les jeunes de 16 et 17 ans, eux, doivent prendre des notes et user leur patience!

Alex Beaucage joue dans un film différent. À sa deuxième saison dans la LHJMQ, le Trifluvien est bien installé sur le premier trio des Huskies de Rouyn-Noranda, les meneurs du classement général. Entouré des Abbandonato, Harvey-Pinard, Teasdale et Dobson, l’ex-porte-couleurs des Estacades de Trois-Rivières montre une fiche éclatante de 28 buts et 30 passes en 49 matchs, ce qui le place au deuxième rang des marqueurs de son club. Son différentiel de +39 le place aussi en deuxième place chez les Huskies. Pas mal pour un jeune homme de 17 ans, choisi en deuxième ronde il y a deux ans.

Sports

Qui peut stopper cette violence?

CHRONIQUE / J’ai toujours aimé le hockey senior.

Adolescent, je ne manquais pas un match des Jets à Louiseville le vendredi soir. Je suivais Denis Paul de la première à la dernière seconde lorsqu’il était sur la glace, ébloui par sa façon de dominer ses rivaux. La vitesse de David Clément, les coups d’épaule de Luc Carbonneau, la capacité de Richard Fafard de compléter les jeux offensifs de ses coéquipiers tout en servant de protecteur, et cette animosité entre petites villes étaient très stimulantes, tout ça me plaisait énormément.