Christopher Pouliot voit d’un bon oeil son passage avec les Voyageurs.
Christopher Pouliot voit d’un bon oeil son passage avec les Voyageurs.

Voyageurs: du renfort grâce à la COVID-19

Cet été, Christopher Pouliot devait se rendre aux États-Unis pour évoluer au sein des Panthers de Pittsburgh dans la National Collegiate Athletic Association (NCAA). En raison de la COVID-19, c’est avec les Voyageurs de Saguenay de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) qu’il jouera une bonne partie de sa saison.

L’artilleur gaucher devait participer à un camp estival à Pittsburgh pour rejoindre les Voyageurs plus tard dans l’été et quitter à nouveau à la mi-août pour entreprendre sa saison universitaire. Finalement, il sera de la formation des Voyageurs dès le début de la saison prévue le 15 juillet, et ce, jusqu’au 19 août à moins que la situation ne change pour le pire.

Il sait bien que la situation n’est pas idéale pour son avenir, mais reste sûr que son passage chez les Voyageurs sera bénéfique pour son développement. « C’est décevant, mais pour moi c’est une bonne préparation avant de retourner à Pittsburgh pour l’automne. Je prends ça du côté positif et j’en profite pour passer plus de temps avec ma famille que je ne peux pas voir beaucoup quand je suis aux États-Unis. »

Le jeune homme de 19 ans originaire de Boischatel est arrivé au Saguenay en provenance des Diamants de Québec en fin de saison l’année dernière, dans une transaction amenant également le lanceur Hugo Bouchard avec la formation, en retour de joueurs de champ Antoine Gervais. Les Diamants avaient besoin de renfort et Pouliot quittait pour les États-Unis au mois de septembre.

Pouliot a été d’office pour une seule rencontre dans l’uniforme vert et il n’est pas passé inaperçu. Au cours de ce match où il a encaissé le revers par la marque de 1 à 0 contre les Aigles de Trois-Rivières, il a lancé sept manches pour ne mériter qu’un seul point sur quatre coups sûrs en plus de récolter 14 retraits au bâton contre seulement deux buts sur balles.

Il compte utiliser cette saison pour développer son leadership. « L’équipe est en reconstruction et je vais être un leader. Ce n’est pas un rôle auquel je suis habitué. J’ai toujours été dans les plus jeunes de mes équipes. C’est quelque chose de nouveau que je vais essayer d’apprivoiser », avoue celui qui est capable d’atteindre 90 MPH avec sa balle rapide.

Du côté de l’organisation, le retour de Pouliot, est un cadeau après une saison 2019 difficile. « Tous les jeunes qui devaient jouer dans la NCAA à l’automne ou faire des camps estivaux n’ont pu y aller et nous on peut bénéficier de la présence d’un gars comme Christopher pour une bonne partie de la saison. On verra pour la suite à l’automne, mais c’est sûr que pour l’été, c’est un grand plus pour notre équipe », résume le directeur général des Voyageurs, Dany Coulombe.

Il est d’avis que ce n’est pas la meilleure chose pour le développement du joueur. « On va utiliser cette saison comme une préparation pour sa saison avec Pittsburgh. »

Afin d’assurer la meilleure situation pour celui qui est perçu comme l’un des meilleurs espoirs québécois, le personnel d’entraîneur prévoit avoir à l’œil son utilisation. « Il va lancer ses manches, mais c’est le genre de joueur avec lequel on doit être prudent parce qu’il a quand même une entente avec Pittsburgh. Il faut être intelligent et y aller graduellement avec un nombre de lancers prédéfini », explique Dany Coulombe.