Sylvain St-Pierre, membre du conseil d’administration et la présidente des Voyageurs de Saguenay junior élite, Audrey Tremblay se sont assuré que les installations du Stade Richard-Desmeules seront conformes aux normes sanitaires imposées par la Santé publique. Le premier match de la saison des Voyageurs aura lieu mercredi, avec une limite de 50 spectateurs dans les gradins. Les dirigeants des Voyageurs espèrent toujours que les discussions entre Baseball Québec et la Santé publique aboutiront à temps pour accueillir plus de spectateurs mercredi, ou à tout le moins samedi, pour le programme double contre Charlesbourg.
Sylvain St-Pierre, membre du conseil d’administration et la présidente des Voyageurs de Saguenay junior élite, Audrey Tremblay se sont assuré que les installations du Stade Richard-Desmeules seront conformes aux normes sanitaires imposées par la Santé publique. Le premier match de la saison des Voyageurs aura lieu mercredi, avec une limite de 50 spectateurs dans les gradins. Les dirigeants des Voyageurs espèrent toujours que les discussions entre Baseball Québec et la Santé publique aboutiront à temps pour accueillir plus de spectateurs mercredi, ou à tout le moins samedi, pour le programme double contre Charlesbourg.

Voyageurs: c’est parti pour un marathon de 21 matchs en 34 jours

Outre la pandémie, beaucoup de changements viendront marquer la 74e saison de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) qui s’amorcera mercredi avec trois matchs en soirée, dont un au Stade Richard-Desmeules, lequel opposera les Voyageurs de Jonquière aux Alouettes de Charlesbourg. Le hic, c’est que seulement 50 places sont disponibles pour les spectateurs, une limite qui était toujours en vigueur mardi soir, à 19h30, même si les dirigeants locaux souhaitent qu’elle soit rapidement revue à la hausse par Baseball Québec en accord avec la Santé publique.

Pandémie oblige, la saison 2020 débutera donc avec deux mois de retard sur l’échéancier habituel, soit à la mi-juillet au lieu de la mi-mai, et se terminera le 20 août. Pour les Voyageurs, qui évoluent dans la section Financière Sun Life, ce sera un marathon de 21 matchs en 34 jours (15 juillet au 17 août) et 22 pour les clubs des deux autres sections.

Mardi soir, la limite de 50 spectateurs pour le match d’ouverture des Voyageurs mercredi soir face à Charlesbourg tenait toujours.

Dans le communiqué de la ligue, on explique qu’avec les Tyrans de Gatineau qui font l’impasse sur la présente saison, les 12 équipes du circuit Brulotte participeront aux séries éliminatoires. Les deux premières rondes se dérouleront à l’intérieur des trois sections afin de déterminer les trois champions de section. Par la suite, un tournoi à la ronde disputé sur un week-end sera joué pour déterminer les deux finalistes qui s’affronteront ensuite en finale. Toutes les séries, incluant la finale, seront de format 3-de-5. Le tout devrait s’échelonner du 27 août au 25 septembre, environ.

Changement de garde
On rappelle aussi que l’an dernier, quatre nouveaux entraîneurs avaient entamé un mandat avec l’une des 13 formations du circuit. Cette saison, c’est pas moins de neuf nouveaux entraîneurs-chefs qui auront l’occasion de se faire valoir à la barre d’une équipe. Outre Michaël Bélanger avec les Voyageurs de Saguenay, on retrouvera Kevin Lafrance à Lasalle, Frédéric Lajoie à Charlesbourg, Guy Ainslie à Coaticook, Mathieu Granger à Laval, Dominic Simard à Longueuil, Claude Roy à Montréal, Danny Prata à Repentigny et Rémi Doucet à Trois-Rivières. Dans le cas de certains d’entre eux, comme Simard, Prata ou Doucet, il s’agit de vétérans entraîneurs qui effectueront des retours, alors que d’autres en seront à une première expérience d’entraîneur-chef dans le circuit. Au final, seuls Dominik Walsh (Québec), Luc Desgroseilliers (Saint-Eustache) et Denis Lamontagne (Granby) étaient à la tête d’une équipe l’an dernier et le seront encore en 2020.