Reprise des activités pour les Voyageurs et la LBJEQ

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
La Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) a annoncé samedi soir la reprise des ses activités dans la division Financière Sun Life, celle où évolue les Voyageurs de Saguenay. La formation locale sera d’ailleurs en action lundi soir, à Charlesbourg, face aux Alouettes.

Les activités avaient été mises sur la glace par mesure préventive, après que des joueurs de l’une des quatre formations aient été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19. La situation était la même pour la division Rawlings.

La situation aura duré une semaine, alors que les premiers matchs annulés l’ont été le 2 août. Jeudi, la Ligue annonçait une pause indéterminée en attendant les résultats des joueurs testés, qui ont tous été négatifs. Samedi soir, la Santé publique a autorisé la reprise des activités, si bien que cinq des sept parties ont pu être disputées. Les Voyageurs et les Alouettes de Charlesbourg sont les deux équipes qui n’ont pas repris l’action dimanche.

« Nous ne voulions prendre aucun risque cette semaine, alors lorsque nous avons été mis au fait de la situation, nous avons annulé plusieurs matchs pour être certains de ne pas créer de foyer de contagion. Maintenant, les protocoles sont en place pour un retour au jeu dans un environnement tout aussi sécuritaire que celui que nous avons offert depuis le début de la saison aux joueurs, aux dirigeants et aux partisans du circuit », a mentionné le président de la LBJEQ, Rodger Brulotte, dans un communiqué.

Un calendrier condensé

Pour les Voyageurs, un total de sept rencontres ont été annulées durant cette période. Heureusement, la Ligue a décidé d’allonger d’une semaine le calendrier de la saison régulière, si bien que les Voyageurs disputeront leurs 11 derniers matchs sur une période de 20 jours, et ce, à compter de lundi, alors qu’ils visiteront les Alouettes de Charlesbourg.

L’ajout d’une semaine supplémentaire retardera le début des séries éliminatoires, mais pour le développement des joueurs, il n’était pas question de réduire la saison, elle qui compte déjà 20 matchs au lieu de 44. « Dès le départ, quand on parlait avec la Ligue, la première option était de rallonger d’une semaine. On ne voulait pas réduire le nombre de parties et c’était irréaliste de reprendre les matchs en si peu de temps », a expliqué la présidente des Voyageurs, Audrey Tremblay.

Selon elle, le prolongement ne présente aucun inconvénient. « Il ne faut pas oublier qu’à l’automne, on a encore de belles températures. Les années passées, on se rendait compte qu’en septembre et en octobre, on avait encore du beau temps et de belles soirées pour du baseball. Au pire, on va se mettre des manches longues. »