La 5e édition du tournoi de golf au profit des Voyageurs de Saguenay est déjà couronnée de succès, ce qui explique les sourires radieux des organisateurs, Gaétan Girard, Audrey Tremblay (présidente des Voyageurs), Justin St-Pierre (président d’honneur) et Sylvain St-Pierre, en vue de l’événement qui aura lieu vendredi, au club de golf Saguenay Arvida.

Presque un compte complet

La 5e édition du tournoi au profit des Voyageurs de Saguenay, qui aura lieu vendredi, au club de golf Saguenay Arvida, s’avère déjà couronnée de succès. En effet, 34 quatuors ont déjà confirmé leur participation à l’activité-bénéfice sur une possibilité de 36.

« C’est la première année que nous avons autant de quatuors confirmés. L’engouement créé l’an dernier explique ce succès. Au niveau des commanditaires, on a dépassé le nombre de l’an passé et au niveau du golf, c’est une année record. C’est réellement une année exceptionnelle et nous sommes vraiment contents », souligne Audrey Tremblay, présidente des Voyageurs de Saguenay.

« À la première édition, on avait commencé avec 15 quatuors et on a doublé depuis. On n’a jamais eu autant de quatuors. Il faut dire que notre tournoi est super abordable. Le coût est de 400 $ par quatuor, souper inclus, ce qu’on ne voit plus dans les gros tournois », fait valoir Audrey Tremblay. La présidente des Voyageurs rappelle que les profits de cette activité de financement sont versés aux formations bantam AA, midget AAA et junior élite du club de baseball régional.

L’organisation n’a pas eu besoin d’aller chercher bien loin pour trouver un président d’honneur. L’officiel de la Ligue nationale de hockey (LNH) Justin St-Pierre ne s’est pas fait prier pour accepter cette mission, lui qui est un partisan de longue date des Voyageurs. La fierté d’Albanel connaît bien le tournoi-bénéfice pour y avoir pris part comme participant au cours des trois dernières années. Il est détenteur d’un billet de saison depuis quatre ans.

« L’an passé, j’avais joué avec les deux présidents d’honneur, Me Charles Cantin et Sylvain St-Pierre, et cet hiver, Sylvain m’en avait glissé un mot. J’ai accepté, car c’est toujours un grand plaisir de faire partie de cette belle organisation ! », lance-t-il, avec un grand sourire.

« J’ai aussi accepté parce que c’est une bonne cause et parce que ça fait longtemps que je suis les Voyageurs. Je restais au Lac et je montais avec mon frère pour voir jouer les Voyageurs pendant les séries, à l’époque des Guy Tremblay et Alain Desmeules, et le stade était toujours plein », se remémore Justin St-Pierre.

« Cette année, quand je suis venu durant les séries, ça m’a rappelé ce temps-là, parce que le stade (Richard-Desmeules) était plein. C’était le fun. D’ailleurs, je ne comprends pas qu’il n’y ait pas plus de monde que ça durant la saison. L’été, quand il fait beau, c’est tellement l’fun de venir au stade, de s’asseoir dans les estrades et d’écouter du baseball. »

Il ne reste donc que quelques places disponibles pour la 5e édition. Un départ simultané (shotgun) sera donné à 12 h 30.

Encore cette année, l’organisation des Voyageurs peut compter sur un pilier du tournoi de golf en Gaétan Girard, qui travaille d’ailleurs avec Sylvain St-Pierre, de Cora Déjeuners, le coprésident de l’édition 2018.

Le meilleur à venir

D’autre part, la présidente des Voyageurs a tenu à souligner que même si l’équipe junior élite est en reconstruction, les jeunes joueurs voudront offrir une belle opposition chaque fois.

« En bantam AA et en midget AAA, ce sont de belles cohortes. On savait qu’en midget AAA, l’équipe serait forte parce qu’il y avait une bonne relève. Pour le junior majeur, oui, c’est une équipe en reconstruction, mais ça ne doit pas être un prétexte. Victoire ou défaite, l’important, c’est d’être dans la game et de garder la tête haute parce qu’on aura été compétitifs, affirme-t-elle. L’équipe a plus que jamais besoin de ses partisans et on reste confiants qu’il y aura quand même de bons matchs. »

Enfin, le programme double prévu samedi au stade Richard-Desmeules contre les Pirates sera finalement disputé à Laval.