L’entraîneur-chef des Voyageurs junior élite, Michaël Bélanger (au centre) et ses adjoints, Rylan Sandoval (à gauche) et Pierre-Alexandre Tremblay, sont satisfaits de la prestation de leurs protégés à l’issue d’un match hors concours contre le Cactus de Victoriaville de la Ligue de baseball majeur du Québec, malgré un revers de 8-6. 
L’entraîneur-chef des Voyageurs junior élite, Michaël Bélanger (au centre) et ses adjoints, Rylan Sandoval (à gauche) et Pierre-Alexandre Tremblay, sont satisfaits de la prestation de leurs protégés à l’issue d’un match hors concours contre le Cactus de Victoriaville de la Ligue de baseball majeur du Québec, malgré un revers de 8-6. 

L’expérience a le meilleur sur les Voyageurs

L’expérience a eu le meilleur sur la jeunesse, dimanche, dans le cadre du match hors concours opposant les Voyageurs junior élite de Saguenay au Cactus de Victoriaville de la Ligue de baseball majeur du Québec. Malgré une rencontre âprement disputée où les Voyageurs ont même pris les devants pendant une partie du duel, le club hôte est resté maître chez lui en doublant la formation jonquiéroise 8-6 en neuf manches de jeu.

Entraîneur-chef des Voyageurs, Michaël Bélanger s’est dit fort satisfait de la prestation de ses troupes. « Nous sommes agréablement satisfaits de l’attitude de nos joueurs, de la façon dont ils ont compétitionné et de la façon dont ils ont joué. Pour un premier match contre une équipe aussi bonne, c’est au-delà de nos attentes », a-t-il indiqué, en entrevue téléphonique.

Le club senior de Victoriaville n’était d’ailleurs pas à prendre à la légère, lui qui comptait dans ses rangs d’excellents joueurs, dont l’as lanceur Vincent Ruel, David Glaude (Ligue Can-Am) et Pier-Olivier Dostaler, entre autres. C’était donc un bon test pour jauger la progression des jeunes Voyageurs.

« De ce qu’on m’a dit, (Victoriaville) est l’une des bonnes équipes de la ligue senior élite cette année. C’était donc vraiment un bon test. D’ailleurs, l’expérience et la maturité physique des gars, c’est un peu ce qui a fait la différence au bout du compte, estime Michaël Bélanger. Ils ont eu des moments plus opportuns où ils ont un peu mieux exécuté que nous à certains moments et c’est ce qui a fait la différence. »

« Nous avons une belle progression parce qu’on pratique justement beaucoup pour se mettre à niveau étant donné qu’on a une équipe vraiment jeune. On est meilleurs de jour en jour, mais il reste encore beaucoup de travail à faire et c’est pour cela que ça prend beaucoup de volume (d’entraînement). Dans un match comme aujourd’hui, c’était parfait. Nos joueurs ont vraiment répondu comme on l’espérait et ils ont été meilleurs que ce qu’on avait demandé », soutient le pilote des Voyageurs.

Christopher Pouliot a été le lanceur partant — « il a vraiment été bon », mais il a été limité à une manche et deux tiers, car les entraîneurs ont fait rouler leur personnel de lanceurs pour qu’ils touchent au monticule. Avec le premier match, Simon Menier s’est distingué en frappant un long circuit de trois points au champ centre. « Simon a été très bon à la plaque, mais plusieurs gars ont été bons autant offensivement que défensivement », souligne l’entraîneur-chef.

D’ici le match d’ouverture des Voyageurs contre les Alouettes de Charlesbourg le mercredi 15 juillet à 19h30, au Stade Richard-Desmeules, Bélanger et ses adjoints Rylan Sandoval et Pierre-Alexandre Tremblay vont planifier le début de saison en amenant notamment leurs artilleurs à effectuer de plus longues sorties lors de matchs préparatoires.