L’entraîneur-chef des Voyageurs de Saguenay, Michaël Bélanger, songe à demander une nouvelle extension de la saison régulière, surtout si d’autres matchs doivent être reportés en raison du mauvais temps.
L’entraîneur-chef des Voyageurs de Saguenay, Michaël Bélanger, songe à demander une nouvelle extension de la saison régulière, surtout si d’autres matchs doivent être reportés en raison du mauvais temps.

Les Voyageurs souhaitent une extension du calendrier de la LBJEQ

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Le report de trois matchs à la fin du calendrier fera en sorte que les Voyageurs de Saguenay disputeront 15 matchs en 20 jours d’ici la fin de la saison de la Ligue de baseball junior élite du Québec fixée au dimanche 23 août. Et la situation risque de s’alourdir encore plus si les matchs de mardi et de mercredi doivent eux aussi être reportés en raison de la pluie. C’est pourquoi l’entraîneur-chef Michaël Bélanger songe à demander une nouvelle extension du calendrier, surtout si le début des séries est maintenu au mardi 25 août.

Cette demande serait d’autant plus justifiée que les Voyageurs ne seront pas seuls dans cette situation. Lors de la dernière fin de semaine de la saison, les Voyageurs disputeront un match le samedi contre les Diamants de Québec, suivi d’un programme double contre les Alouettes de Charlesbourg le dimanche.

À cela, il faudra peut-être ajouter le match du 4 août (mardi) contre Charlesbourg au parc Henri-Casault et celui de mercredi contre les Diamants de Québec au Stade Richard-Desmeules, si dame Nature fait encore des siennes.

Perte d’effectifs

En plus de ce calendrier condensé, les Voyageurs commenceront à perdre quelques effectifs qui quitteront pour d’autres cieux. Cette semaine, Simon Menier (2e frappeur) prendra la direction du pays de l’oncle Sam et, la semaine suivante, ce sera au tour de l’as-lanceur Christopher Pouliot. Puis, lors de la dernière semaine du calendrier régulier, Louis Gendron (4e frappeur) pliera bagage.

Malgré tout, Michaël Bélanger reste zen. «Au bout du compte, ce sera aux autres joueurs de prendre la relève et de nous maintenir à flot. Il le faut. C’est la réalité du junior», dit-il.

Au moins une bonne nouvelle viendra agrémenter la semaine des Voyageurs puisque la Santé publique permet maintenant d’accueillir 250 spectateurs dans les infrastructures sportives. Outre le match de mercredi, les Voyageurs disputeront deux programmes doubles en fin de semaine à la maison, soit samedi contre Trois-Rivières et dimanche contre les Diamants de Québec.

Autre bonne nouvelle, pour le futur: la semaine dernière, Loïc Saint-Laurent, un lanceur du midget AAA des Riverains du Bas-Saint-Laurent, a réussi un match sans point ni coup sûr. L’athlète de 17 ans fait partie du bassin de joueurs évoluant sur le territoire des Voyageurs. «Il fera partie des joueurs qu’on va évaluer dans les prochaines semaines pour savoir si on l’invite dans les séries et si on va le mettre sur notre liste de protection», confirme Michaël Bélanger qui a bien sûr la relève à l’oeil. «Mais il n’y a pas encore de décisions prises à savoir qui nous apporterons pour les séries et qui nous garderons sur notre liste l’an prochain», précise l’entraîneur-chef.

«C’est sûr que c’est le fun de voir les jeunes performer. On a toujours besoin de relève. Il faut se réinventer et être imaginatif parce qu’on n’a pas le même bassin de joueurs que Québec non plus. C’est encore plus difficile pour nous parce qu’à mon avis, on a le plus petit bassin de joueurs de la ligue au complet», note-t-il au passage.