Les Voyageurs partagent les honneurs d’un programme double

Les Voyageurs (3-18) sont-ils en train de voir la lumière poindre au bout du tunnel? Après une spectaculaire victoire mercredi qui mettait fin à une séquence de 17 revers, l’équipe de Martin Pouliot a partagé les honneurs d’un programme double contre les Tyrans de Gatineau, samedi, au stade Richard-Desmeules de Jonquière.

Les Voyageurs ont affiché deux personnalités dans ce programme double. Une première qui démontre des signes encourageants et qui indique que l’équipe peut être compétitive contre les meilleures formations de la ligue et une seconde qui confirme leur statut de pire équipe du circuit junior élite.

Dans le premier match, les Voyageurs se sont montrés combatifs. Ils sont revenus de l’arrière pour inscrire leur troisième victoire de la saison. Après avoir rattrapé les visiteurs qui les devançaient 3 à 0, ils ont assené le coup fatal aux Tyrans en cinquième manche. Une poussée de cinq points a permis aux Jonquiérois de porter la marque à 8-3. Ces derniers l’ont finalement emporté par le compte de 8-6.

Les mauvaises habitudes sont cependant revenues dans le deuxième match du programme double. Alors qu’ils étaient encore dans le coup, les Voyageurs ont accordé quatre points aux visiteurs en cinquième manche. Ils perdaient à ce moment 8-0. Les Voyageurs ont bien tenté de répliquer dès leur retour au bâton, en marquant trois points, mais c’était nettement insuffisant.

Surtout qu’à la sixième manche, les hommes de Martin Pouliot ont concédé trois points supplémentaires aux Tyrans. Le reste n’était qu’une formalité pour les visiteurs. Les Voyageurs n’étaient plus dans le coup. Le deuxième match du programme double s’est terminé 17-3, les Tyrans ayant inscrit 6 points supplémentaires pendant la septième et dernière manche.

Les Voyageurs tenteront de retrouver le chemin de la victoire alors qu’ils retourneront sur la route la semaine prochaine. Ils visiteront d’abord les Cardinals de LaSalle le samedi 6 juillet. Les Jonquiérois joueront ensuite un programme double le lendemain, contre les Ducs Longueuil.