Antoine Legault a connu une excellente sortie lors du deuxième duel.
Antoine Legault a connu une excellente sortie lors du deuxième duel.

Les Voyageurs midget retrouvent le chemin de la victoire

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Les Voyageurs du Saguenay midget AAA ont mis fin à une séquence de quatre revers en balayant les honneurs de leur programme double contre les Riverains de Rivière-du-Loup au Stade Richard Desmeules de Jonquière.

Dans un premier temps, les Voyageurs n’ont fait qu’une bouchée des visiteurs en l’emportant 7 à 2. L’action a repris quelques minutes plus tard et les locaux ont continué sur leur lancée pour remporter le deuxième duel au compte de 11 à 5.

L’entraîneur-chef des Voyageurs, Mathieu Dion, a vu une toute nouvelle mentalité chez ses joueurs, ce qui a grandement contribué au succès des siens. « Ils ont mis leur égo de côté et ont travaillé d’arrache-pied. On a laissé faire l’autre équipe et on s’est concentré sur ce que l’on peut contrôler. Les gars avaient une attitude positive et se sont battus. »

Il trouve que ses joueurs se sont très bien comportés et ont profité de chaque occasion offerte par l’adversaire. « L’autre équipe a fait plusieurs erreurs, mais ça n’enlève rien à la performance de nos joueurs. On a pris tout ce qu’ils nous ont donné. Nos joueurs sur les sentiers ont bien couru, je dirais même qu’ils ont été impeccables. »

Selon lui, c’est une journée sur laquelle ses joueurs peuvent se baser pour la suite des choses. « Ils peuvent mettre leur concentration là-dessus et oublier les moins bons moments. On a démontré une belle amélioration. »

Mathis Blais intraitable

Dans le premier duel, ce sont les visiteurs qui ont pris les devants tôt dans le match. Dès la deuxième manche, ils ont marqué deux points pour s’installer aux commandes.

La marque est restée inchangée jusqu’en fin de quatrième. Les Voyageurs ont ouvert les valves avec trois coups sûrs en plus de profiter de deux erreurs défensives pour marquer quatre points et prendre les devants.

Les locaux ont marqué un autre point en cinquième puis deux en sixième pour compléter la marque, alors qu’au monticule, le lanceur Mathis Blais a été incroyable pour récolter la victoire.

En sept manches de travail, le partant a accordé seulement trois coups sûrs et deux buts sur balles, en plus d’allouer deux points mérités. Il a récolté au passage, deux retraits sur des prises.

Antoine Legault imite Blais

Encore une fois, ce sont les Riverains qui ont pris l’avance en deuxième manche avec point, mais cette fois, la réplique n’a pas tardé. À leur retour au bâton, les Voyageurs ont explosé avec cinq points.

La troupe de Mathieu Dion a été opportuniste, alors qu’ils n’ont frappé que deux coups sûrs dans la manche, mais ont profité de deux erreurs, une balle passée, deux buts sur balles et un vol de but pour étourdir la défense adverse.

Rivière-du-Loup a tenté de revenir en quatrième en remplissant les sentiers avec aucun retrait, mais Legault s’est ressaisi. Le lanceur a menotté les frappeurs suivants qui n’ont frappé que deux petits roulants, dont un bon pour un double jeu. Legault s’en est tiré avec un seul accordé.

L’attaque des Voyageurs a connu une autre solide manche en sixième. Ils ont encore profité de deux erreurs, deux buts sur balles et de deux frappeurs atteints. Ils ont ajouté trois simples pour marquer un total de six points dans la manche et mener 11 à 2.

Les visiteurs ont marqué trois points en septième, mais c’était trop peu trop tard. Mathieu Dion a louangé son lanceur partant. « Il connaissait peut-être des moments plus difficiles, mais aujourd’hui, il ne lançait que des prises, il attaquait la zone des prises. Il a été solide et beau à voir. »

Legault a été d’office pour sept manches. Il a alloué cinq points, dont quatre mérités, sur neuf coups sûrs et quatre buts sur balles. En revanche, il a retiré six frappeurs au bâton.

Les Voyageurs profiteront de trois jours de congé avant de reprendre l’action avec quatre parties en deux jours mardi et mercredi, pour clore la saison. Tout d’abord, ils seront de passage à Charlesbourg mardi, pour un programme double contre les Alouettes. Le lendemain, c’est à Jonquière qu’ils disputeront les victoires aux Canonniers de Lévis.