Lors du premier match, le lanceur Yan-Éric Tremblay a lancé six manches et deux tiers, avant d'être retiré du match après une poussée des Aigles.

Les Voyageurs malmenés

Les Voyageurs de Saguenay ont connu une longue journée sur le terrain du Stade Richard-Desmeules, samedi. Dans le coup lors du premier match d’un programme double face aux Aigles de Trois-Rivières, la formation de baseball junior élite a subi une raclée dans le second duel, au compte de 24-9.

Le premier affrontement s’est soldé par une victoire de 5-1 des visiteurs, après une poussée de trois points à la dernière manche. Les choses avaient bien débuté pour les Voyageurs dans le deuxième match, en avance 2-0 après leur premier tour au bâton.

La chaîne a ensuite débarqué. Les Aigles ont inscrit sept points en deuxième manche, sept autres à la quatrième reprise et huit en sixième. Avec de telles séquences, Trois-Rivières a fait mal paraître les Voyageurs à plusieurs occasions.

«On a été dominés, nos lanceurs n’ont pas fait le travail», a résumé l’entraîneur Martin Pouliot, qui souhaite que ses joueurs se retroussent rapidement les manches en vue d’une séquence de plusieurs matchs à venir au cours de la prochaine semaine.

«On avait joué un bon double contre Coaticook (la semaine dernière, on a bien joué hier (vendredi) contre Trois-Rivières, mais cette fois, on n’a pas trop bien sorti, a-t-il poursuivi. Dans le premier match, je pense qu’on a paniqué un peu quand la marmite est venue chaude. J’ai vu quelques gestes de frustration. On va devoir trouver des façons d’être plus disciplinés dans les moments critiques.»

Les Voyageurs ont rendez-vous avec les Alouettes de Charlesbourg, mercredi soir, au Stade Richard-Desmeules.