Martin Pouliot et les Voyageurs ont connu une longue soirée, jeudi soir, au stade Canac de Québec.

Les Voyageurs dominés par les Diamants

Avant le début de la saison, Martin Pouliot nous avait prévenus que les duels contre les rivaux de la division Financière Sun Life allaient être ardus cette saison. L’entraîneur des Voyageurs de Saguenay a parfaitement vu juste, du moins pour le premier rendez-vous contre les Diamants de Québec, marqué par une victoire sans appel de 17-0 des Québécois, jeudi soir, devant une poignée de partisans réunis au stade Canac.

La formation régionale a tenu son bout durant trois manches, avant de voir les locaux inscrire cinq points en quatrième, portant le score à 9-0. Le lanceur partant Alexandre Gaudreau, en action dans son patelin, avait pourtant réussi les deux premiers retraits de la manche, mais les Diamants ont trouvé la faille pour creuser l’écart. Mathieu Sirois a contribué à cette poussée en frappant un coup de circuit de trois points. Le vétéran de Québec a terminé sa soirée de travail avec trois coups sûrs et cinq points produits.

« Il va y avoir une couple de matchs comme ça dans l’année, a laissé tomber Martin Pouliot, toujours aussi honnête et lucide dans ses propos. En espérant qu’il n’y en ait pas dix, parce que c’est plate pour tout le monde. C’est plate pour nous, c’est plate pour eux (les Diamants), c’est plate pour les arbitres, et c’est plate pour les spectateurs. Une soirée comme ça, c’est une perte de temps. Il n’y a rien qui ressort d’un match comme celui-là. Les gars ont essayé. On a fait jouer nos jeunes joueurs, mais il n’y a pas grand-chose qu’on puisse faire. »

Les Voyageurs ont réussi un coup sûr à chacune des deux premières manches, gracieuseté de Simon Menier et de Thomas Hudon, mais les frappeurs ont été retirés dans l’ordre lors des manches trois, quatre et cinq. Le lanceur partant des Diamants, Étienne Le Roy-Audy, a cédé sa place à Derek Marchand en début de sixième.

Les Voyageurs jouent leurs deux prochains matchs à domicile... sur la route. Le programme double, qui devait avoir lieu contre les Orioles de Montréal, samedi, à Jonquière, a été déplacé dans la métropole puisque le terrain du stade Richard-Desmeules n’est pas prêt.

Un autre programme double était également prévu dimanche contre les Aigles de Trois-Rivières, mais il a été reporté à une date ultérieure.

Si tout se déroule comme prévu, le premier match local des Voyageurs aura lieu le 25 mai.