Les Voyageurs à un gain du balayage

Une explosion de neuf points en 5e manche a permis aux Voyageurs de Saguenay de signer une victoire de 9-3 aux dépens des Alouettes de Charlesbourg, lundi, au plus grand plaisir des quelque 1200 spectateurs qui avaient rempli les gradins du stade Richard-Desmeules. Avec ce troisième gain consécutif, la troupe de Martin Pouliot n’est plus qu’à une victoire de remporter les honneurs de cette série.

Pourtant, le début de rencontre ne laissait pas présager un tel effondrement des visiteurs. Après trois manches complètes, aucune des deux équipes ne s’était inscrite au pointage. Les Alouettes ont toutefois inscrit deux points en quatrième manche pendant que le lanceur Mathieu Massicotte réussissait à menotter l’offensive jonquiéroise. En début de cinquième, les visiteurs avaient même pris les devants 3-0, mais les choses se sont gâtés par la suite. Après avoir réussi un premier retrait sur trois prises, Massicotte et ses successeurs (Charles-Antoine Pépin et William Gault) ont permis à 12 frappeurs de se retrouver sur les sentiers avant d’inscrire un deuxième retrait. La défensive a aussi commis des erreurs qui n’ont pas aidé la cause des leurs. Mais le coup fatal a été porté par Félix Castilloux qui a frappé un circuit de trois points, alors que les locaux avaient déjà réussi à niveler la marque. Jean-Nicolas Lebrun en a rajouté une couche avec un circuit de deux points. Il n’en fallait pas plus pour stimuler les partisans jonquiérois qui sont encore une fois parvenus à déconcentrer quelques joueurs du camp adverse. Au monticule, le jeune William Tremblay a pris la relève de Maxime Dumas avec aplomb pour fermer les livres et confirmer la troisième victoire des Voyageurs dans cette série.

Appui de la foule

«Je ne pense pas que les gars étaient nerveux (en début de match). Il faut donner le crédit au lanceur adverse. Massicotte a bien lancé, mais par la suite, la foule a fait un super travail. J’étais au troisième but et ils ont rendu nerveux le joueur de troisième but. Je parle souvent de l’effet Saguenay qui dérange l’adversaire. Les partisans rendent le match difficile pour la partie adverse», a mis en relief l’entraîneur-chef Martin Pouliot.

Ce dernier a aussi donné crédit à ses protégés pour leur coup d’éclat en cinquième manche. «On a tout exécuté parfaitement. On a fait de bons coups, un bon amorti et il y a eu Castilloux qui a sorti la bombe qui nous a propulsés vers la victoire. Depuis qu’il s’est joint à notre équipe, il sort les gros coups à chaque fois. On parle souvent de (Jean-Philippe) Chagnon, mais Castilloux fait la job d’un 4e frappeur. Et quand Chagnon ne ramasse pas les points produits, Castilloux suit en arrière et il frappe le gros coup!»

Le pilote des Voyageurs a aussi salué le travail de son partant et du jeune Tremblay. «Dumas s’est bien battu aussi. Il nous a donné cinq manches même s’il avait un peu mal aux doigts. Et William a aussi bien fait. C’est une grosse victoire. Nous les avons acculés au pied du mur», ajoute-t-il. 

Les Voyageurs pourraient bien en finir dès mardi soir, alors qu’ils rendront visite aux Alouettes au Parc Henri-Casault. Mais Martin Pouliot ne tient rien pour acquis, car comme dans bien des cas, l’ultime victoire dans une série est souvent la plus difficile à aller chercher.

+

LES VOYAGEURS EN BREF

Les cérémonies d’avant-match ont permis de souligner les titres de champions de saison et de champions des séries des Voyageurs de Saguenay dans le circuit provincial bantam AA... 

Deux joueurs de la formation junior élite ont aussi été honorés. Ainsi, l’organisation des Voyageurs a décerné le trophée Michel Jacques au lanceur Maxime Dumas. Cet honneur est remis au meilleur esprit sportif. Le jeune William Tremblay a lui aussi vu son travail reconnu en méritant le Trophée Richard-Desmeules décerné au joueur le plus persévérant...

Les partisans qui veulent aller encourager les Voyageurs à Charlesbourg mardi soir pourront utiliser le forfait par autobus. Coût : 25 $. Départ à 15 h 30 du stade Richard Desmeules. Les personnes intéressées devront se présenter à l’entrée du stade avant l’heure du départ...

Félicitations au Service des installations sportives de Saguenay qui ont apposé des panneaux indiquant les distances dans le champ. C’est très apprécié...