Émile Boies (#8) célèbre son circuit de quatre points en première manche, lequel a porté la marque à 9-0 en faveur des Diamants de Québec.

Le scénario se répète, même à la maison

Les Voyageurs de Saguenay se sont inclinés par la marque de 19 à 1, vendredi soir, contre les Diamants de Québec, au stade Richard-Desmeules de Jonquière. Ce revers porte leur séquence sans victoire à dix matchs consécutifs.

C’était une autre soirée très difficile pour les Voyageurs (1-10) en ce triste début de saison. Lors du dernier match à Québec, plus tôt cette saison, Saguenay s’était fait corriger par les Diamants (5-3) par la marque de 17 à 0.

Les ennuis ont débuté dès la première manche, alors que Québec a marqué neuf points avant même que les locaux ne se présentent au bâton. C’était déjà 5-0 pour les Diamants quand Émile Boies a frappé un grand chelem aux dépens du lanceur partant Jesse Mullen.

À son tour au bâton en fin de première, Simon Menier a frappé un circuit en solo, le seul moment de réjouissance de la soirée pour la centaine de spectateurs réunis au terrain de balle.

Après une deuxième manche sans histoire, avec un seul point du côté de Québec, les Diamants se sont remis à briller en troisième en inscrivant sept points contre le lanceur Justin Bellavance, qui venait de faire son entrée au monticule. La marque était de 17 à 1 après trois manches.

Le reste de la rencontre n’aura été qu’une formalité pour les visiteurs, qui ont poursuivi leur excellent travail en défensive, empêchant toutes chances de remontée des locaux.

Les Voyageurs auront rapidement l’occasion de se reprendre et de mettre un terme à leur série d’insuccès alors qu’ils accueilleront l’équipe des moins de 16 ans de l’Académie de Baseball du Canada (3-5) samedi soir, au stade Richard-Desmeules.