Martin Pouliot a ajouté de la profondeur à son alignement en début de semaine, en faisant l’acquisition de quatre vétérans de 22 ans, des Alouettes de Charlesbourg, lundi.

Le futur immédiat

En ajoutant quatre vétérans de 22 ans, dont deux lanceurs, le directeur-général et entraîneur-chef des Voyageurs de Saguenay, Martin Pouliot, a pensé au futur immédiat de l’équipe de la Ligue de baseball élite du Québec, à commencer par la fin du calendrier régulier.

Avec un dossier de 13 victoires et dix défaites, l’expérimenté homme de baseball a décidé de passer à l’attaque à la date limite des transactions.

Lundi, il a transigé avec son homologue des Alouettes de Charlesbourg pour faire l’acquisition de Félix Castilloux, de Jean-Philippe Chagnon, qui effectue un retour avec les Voyageurs, ainsi que des lanceurs Alexandre Laprise et Maxime Dumas. En retour, il a cédé les lanceurs Alexis Lefrançois, 18 ans, et Jacob Thériault, 22 ans, ainsi qu’Erik Lantigua, qui en est à un deuxième séjour à Charlesbourg.

« On avait besoin de renfort », souligne Martin Pouliot, rappelant que les Voyageurs n’avaient disputé que 23 parties, le plus petit nombre à travers le circuit provincial. Ils ont donc 19 parties à leur calendrier lors du prochain mois, à commencer par quatre en fin de semaine, au stade Richard-Desmeules, avec des programmes doubles contre Longueuil et Coaticook. « Ça va être déjà un gros test. C’est sûr qu’on est mieux équipés au monticule. J’ai 4-5 bons lanceurs qui peuvent me donner 4-5 bonnes manches », indique-t-il.

« On a une couple de gars qui sont dans l’équipe depuis quelques années et qui attendaient ce moment-là, qu’on y aille un peu le tout pour le tout. Ça fait deux ans qu’on est vendeurs. Dans la ligue, on voyait que personne se détachait », d’indiquer Pouliot, mentionnant que la même situation faisait rage à travers la division complétée par les équipes de la Capitale-Nationale et de Trois-Rivières. Les quatre formations comptaient sur un bon nombre de joueurs de 22 ans, dont six chez les Voyageurs.

« C’est comme si tout le monde se regardait un peu », raconte Martin Pouliot, relatant que cette fois, les Alouettes ont balancé dans le camp des vendeurs, expédiant deux autres vétérans à leurs rivaux de Québec, les Diamants. Un aspect qui grandement réjouit l’entraîneur, c’est que les quatre joueurs se sont montrés emballés lors de conversations téléphoniques. « Je n’ai pas eu à convaincre personne », assure-t-il, précisant que Laprise avait un empêchement en fin de semaine, mais qu’il sera le lanceur partant mardi soir à Charlesbourg.

Départs
Martin Pouliot admet qu’il avait un peu les mains liées, en raison du départ précipité de trois joueurs pour les collèges américains, Raphael John Leblanc, Tommy Reyes-Cruz et Nicolas Doré. « On sait qu’ils vont partir en août. Ça va nous faire mal. On aurait pu continuer avec l’équipe qu’on avait, finir un peu au-dessus de ,500 et perdre trois gars pour les séries. Le gros morceau, c’est qu’on est allé chercher quatre gars qui vont être là jusqu’à la fin. Ça va combler les pertes », d’estimer Martin Pouliot, précisant que le calendrier des séries, avec une pause d’une dizaine de jours pour les Championnats canadiens, complique également les choses.

« Quand tout le monde va être là, on va être bien équipés, et l’alignement ne sera pas facile à faire. On va toujours avoir un ou deux bons frappeurs sur le banc », d’indiquer le grand manitou des Voyageurs, qui demeure prudent sur ses aspirations en séries.

« Ça va être difficile, même si on a fait ce mouvement-là. C’est certain qu’on se donne plus de chances de jouer, mais sur papier, on n’est pas beaucoup plus forts que Trois-Rivières et Québec », d’évaluer Martin Pouliot, qui n’a pas mis une croix sur le premier rang de la division, détenu par les Diamants, avec une priorité de deux matchs et demi, ce qui lui permettrait d’éviter Trois-Rivières (15-15) lors de la première ronde éliminatoire.

+

EN BREF

• En raison de la tenue des Championnats provinciaux midget AAA division 2, du 9 au 12 août, au stade Richard-Desmeules, les Voyageurs seront forcés de disputer deux matchs locaux sur un terrain adverse le 12 août. Le programme double contre les Guerriers de Granby, prévu à Jonquière, a été déplacé à Granby. Avec le calendrier extrêmement serré, aucune autre date n’était disponible. Les Voyageurs seront tout de même à domicile et frapperont en dernier...

• Le baseball est à l’honneur en fin de semaine à Jonquière. En plus des quatre matchs locaux des Voyageurs, le Tournoi provincial de baseball moustique de Jonquière bat son plein au stade Arvida et au stade Saint-Philippe. Une trentaine d’équipes bataillent pour le titre dans les catégories A et B, dont la moitié proviennent de l’extérieur de la région. Les finales seront disputées dimanche après-midi...