En mémoire de Richard Desmeules

La mémoire est une faculté qui oublie, dit-on. Et c’est justement pour rappeler à la population et aux amateurs de baseball les origines du stade jonquiérois que les Voyageurs de Saguenay, de concert avec la Ville, rendront hommage à ce pilier du baseball régional qu’a été Richard Desmeules, dans le cadre d’une cérémonie qui se tiendra samedi, à 15 h 30, juste avant le programme double contre LaSalle.

À cette occasion, les dirigeants des Voyageurs et le conseiller municipal Carl Dufour procéderont au dévoilement d’une vitrine réunissant des photos d’époque, et d’un album souvenir relatant l’implication et la contribution de cet homme d’affaires.

La fille de Richard Desmeules, Hélène, sera présente à cette cérémonie. Les autres membres de sa famille demeurant à l’extérieur de la région, leur présence était incertaine. Toutefois, les neveux de Richard Desmeules, Jacques et André, et d’autres membres de cette famille de férus de baseball, seront au rendez-vous pour cet hommage, qui devrait durer une quinzaine de minutes.

« On a installé une vitrine sur le mur face aux escaliers qui mènent au restaurant, où seront exposés des photos, des trophées, dont le trophée Richard-Desmeules, qui existe depuis 1953, des contrats de l’époque avec Jonquière, et toutes sortes d’objets ayant appartenus à M. Desmeules », souligne Guy Hébert, vice-président baseball et gouverneur des Voyageurs de Saguenay.

Au cours de la dernière année, M. Hébert s’est entouré d’une petite équipe, qui a colligé de l’information et plus d’une centaine de photos relatant la vie de M. Richard Desmeules, de sa famille, de son association avec les Braves de Jonquière, etc.

L’album souvenir contiendra également les premières photos de la construction du stade, en 1955, et des photos de la remise du trophée Richard-Desmeules aux champions de la puissante Ligue senior. Les gens pourront même se rappeler de gros noms du baseball qui ont fait leurs classes au Saguenay.

M. Hébert mentionne que l’album comportera des photos de M. Desmeules faisant signer des contrats aux joueurs de l’extérieur qui ont évolué dans les ligues majeures par la suite. Parmi les plus célèbres, il y a bien sûr le fameux Wayne Granger, qui a joué pour les Reds de Cincinnati.

Les archives personnelles et les nombreux souvenirs de Gaston Charest et de Paul-Henri Turbide ont été mis à contribution, tout comme les archives de L’Arvidien, du regretté Léwis Gagnon. L’équipe de recherchistes s’est même rendue aux bureaux de Chicoutimi des Archives nationales, pour y retracer certains documents et photos.

Enfin, Saguenay installera une plaque commémorative à l’entrée du stade l’an prochain, une fois les travaux de réfection terminés. À noter qu’il sera également possible de se procurer un exemplaire de l’album souvenir, mais ce dernier sera en édition limitée.