L’entraîneur-chef de la formation midget AAA des Voyageurs de Saguenay, Mathieu Dion, était heureux de la réponse obtenu avec 21 candidats au camp d’entraînement en cours au Stade Richard-Desmeules. Samedi, ce sera la sélection et seulement 15 joueurs seront retenus.
L’entraîneur-chef de la formation midget AAA des Voyageurs de Saguenay, Mathieu Dion, était heureux de la réponse obtenu avec 21 candidats au camp d’entraînement en cours au Stade Richard-Desmeules. Samedi, ce sera la sélection et seulement 15 joueurs seront retenus.

Début du camp des Voyageurs midget AAA

Régi par les consignes sanitaires liées à la pandémie, le camp d’entraînement et de sélection des Voyageurs midget AAA de Saguenay s’est amorcé sous une formule toute particulière, mardi, sur le terrain du Stade Richard-Desmeules de Jonquière. Comme l’édition 2020 compte 21 candidats, l’entraîneur-chef Mathieu Dion doit en effet tenir deux entraînements par jour au lieu d’un seul afin de se conformer aux mesures mises en place.

« Nous avons divisé les joueurs en deux groupes de dix en raison de la COVID-19. Chaque fois qu’ils se présentent, les jeunes doivent se laver les mains à l’entrée et signer une décharge comme quoi ils n’ont pas de symptômes. Ils doivent aussi sortir par le champ gauche parce qu’ils ne peuvent utiliser la même entrée deux fois. Durant les pratiques, ils doivent aussi se laver les mains », résume l’entraîneur-chef durant l’entraînement du groupe de mardi après-midi. Un autre groupe était en action en soirée et la présence de parents dans les estrades était permise, en respectant les mesures sanitaires et de distanciation.

Le camp s’échelonne sur trois jours, soit lundi, mercredi et samedi. Dans ce dernier cas, il devrait procéder au choix final des 15 joueurs qui formeront l’alignement de la saison 2020. « Baseball Québec nous a demandé de finaliser nos équipes assez rapidement, si c’était possible bien sûr. Alors, on a décidé de tenir le camp sur une semaine. »

Marc-Alexandre Guérin et Olivier Lavoie ont fait partie du premier groupe du midget AAA à s’entraîner au Stade Richard-Desmeules.

Pour l’instant, le plan de relance tel que fourni par Baseball Québec fait en sorte que ce sont les règles de la 2e manche (sur un total de sept) qui sont en cours. Donc pas de match. « Mais on espère que le 8 juillet, la saison débute », avance Mathieu Dion, qui se croise les doigts pour que cette possibilité se concrétise.

Travail et sport

Sur les 21 candidats en lice, 19 proviennent de la région et deux sont de Val-d’Or. « C’est plus de joueurs de la région que l’an passé, alors qu’il avait fallu aller chercher des gars de Québec, fait valoir Mathieu Dion, encouragé. À 19, pour ma première année en tant qu’instructeur-chef de la structure, je suis vraiment content que les jeunes aient répondu à l’appel. »

De plus, cette année plus que jamais en raison du coronavirus, plusieurs jeunes ont trouvé des emplois. Alors, l’entraîneur s’attendait à devoir faire des pieds et des mains pour attirer les jeunes joueurs, mais ce ne fut pas le cas. « Dès que j’ai lancé l’invitation, ç’a pris deux jours et tout le monde avait confirmé. »

Après trois mois loin du baseball en équipe, Thomas Otis avait sans doute hâte de frapper à nouveau des balles en compagnie des autres candidats du camp midget AAA.

Quant aux deux joueurs de Val-d’Or, ils ont fait une demande auprès de l’organisation jonquiéroise parce qu’il n’y a pas de programme midget AAA dans leur secteur. « Ils m’ont appelé en décembre et ils m’ont payé un billet d’avion pour que j’aille les voir. Il y a un des deux jeunes qui lance à environ 78 miles à l’heure et je pensais qu’il aurait une chance de faire l’équipe. L’autre est un receveur. J’ai hâte de voir s’il va être capable de se tailler un poste. Il y a aussi un joueur de 15 ans que j’ai invité au camp », mentionne Mathieu Dion.

La première partie de l’entraînement a été plus mollo afin de permettre aux joueurs de se retrouver et de s’amuser, avant de commencer graduellement à se lancer et à évoluer en défensive puisque ça fait quand même trois mois qu’ils ne se sont pas entraînés en groupe. Il était prévu de terminer ce premier jour par une séance de frappe.