Les Voyageurs ont célébré ainsi 30 fois durant la série contre Charlesbourg.

Balayage!

Au suivant ! Les Voyageurs de Saguenay n’auront finalement eu besoin que de quatre matchs pour remporter la série de premier tour contre les Alouettes de Charlesbourg. Martin Pouliot et ses troupes ont encore une fois fait durer le suspense avant de se mettre en marche pour signer une victoire de 6-1 au parc Henri-Casault.

Ainsi, les deux équipes en présence ont mis du temps avant de s’inscrire au pointage, de sorte que c’était toujours 0-0 après quatre manches complètes. Ce n’est qu’en cinquième manche que les Jonquiérois ont trouvé une brèche. Les amortis consécutifs de Nicolas Doré et de Frédéric Girard ont permis à Jean-Nicolas Lebrun et à William Tremblay de croiser le marbre. Les Voyageurs ont ensuite réussi à tirer les marrons du feu en limitant leurs adversaires à un seul point en effectuant le troisième retrait alors que les buts étaient remplis.

En sixième manche, les protégés de Martin Pouliot ont ouvert la machine. Mathieu Tremblay a claqué un long double alors que les buts étaient remplis, permettant à Jean-Philippe Chagnon et à Yan-Éric Tremblay de creuser l’écart à 4-1. Cette première poussée offensive a mis fin à la soirée de travail du lanceur Samuel Lizotte qui a cédé sa place à Mathieu Massicotte. Avec des coureurs aux 3e et 2e buts, Jean-Nicolas Lebrun a toutefois réussi à doubler la mise avec un coup sûr pour ainsi conforter l’avance des Voyageurs à 6-1. Le jeune Guillaume Chenard a ensuite pris la relève d’Alexandre Laprise avec brio en empêchant les Alouettes de répliquer à leurs deux dernières présences au bâton pour ainsi clore le dossier.

Évidemment, l’entraîneur-chef des Voyageurs était satisfait de ses protégés qui ont balayé la série de premier tour, même si, de son propre aveu, ce ne fut pas facile de se mettre en marche après un match émotif comme celui de la veille, devant une foule partisane de 1200 spectateurs.

« On venait de sortir d’un match émotif et ici, la seule chose qu’on entendait, c’était le vent », a imagé l’entraîneur-chef à l’autre bout du fil, tout en encensant les partisans du Saguenay qui contribuent à déranger l’adversaire.

Il a aussi souligné la contribution de Mathieu Tremblay et de Jean-Nicolas Lebrun qui ont été en mesure de frapper les gros coups sûrs et ainsi prendre la relève des gros frappeurs comme Castilloux et Chagnon.

« On ne peut pas gagner si ce sont juste deux ou trois frappeurs (qui sont dangereux). Quand les gros coups sûrs proviennent de frappeurs différents, on devient une équipe dangereuse », souligne le pilote des Voyageurs.

Ce dernier a également salué le travail du lanceur Alexandre Laprise qui a pu savourer sa première victoire en série. « Laprise n’a pas un horaire de travail facile. Il travaille de nuit. Aujourd’hui, il a lancé un gros match. Sa balle rapide était pesante et a déjoué quelques frappeurs de Charlesbourg. »

Québec ou Trois-Rivières
Les Voyageurs vont maintenant profiter de quelques jours de congé en attendant de connaître leurs prochains adversaires, soit le gagnant de la série opposant les Diamants de Québec aux Aigles de Trois-Rivières. Cette série est égale 2-2. En ayant remporté le championnat de section, les Voyageurs auront toutefois l’avantage du terrain.

En entrevue avec le collègue Dominic Bolduc de CKAJ, Martin Pouliot a indiqué qu’il n’avait pas vraiment de préférence entre les deux clubs.

« On a une fiche de cinq victoires en sept matchs contre Québec et contre Trois-Rivières, on a divisé. Trois-Rivières semble un peu décimé (par les blessures). (...). Ce sont deux équipes qui ont de très bons lanceurs. Ça risque d’être trois matchs âprement disputés », a commenté Martin Pouliot qui compte assister au match #5, vendredi, à Trois-Rivières.

+

EN BREF

Une erreur s’est glissée dans le texte publié mardi. L’auteur du 2e circuit de la cinquième manche était Jean-Nicolas Lebrun (#7) et non Doré comme il a été écrit. Nos excuses...

Parlant de Doré, le receveur (#11), Nicolas Doré, prendra la direction du New Jersey mercredi où il amorcera une deuxième saison au Sussex County Community College. Il pourrait revenir donner un coup de main à son équipe lors de la prochaine série si son horaire le permet...

Deux autres joueurs des Voyageurs ont quitté pour les collèges américains, soit Raphaël John Leblanc et Tommy Reyes-Cruz...

Dans cette série huitièmes de finale, les Voyageurs ont inscrit un total de 30 points en quatre matchs contre 14 pour les Alouettes (gains de 6-5, 9-5, 9-3 et 6-1)...