Voyageurs: La limite maintenue à 50 spectateurs en plus d’imposer le masque

Les dirigeants des Voyageurs de Saguenay ont vu leurs espoirs de lever la limite de 50 spectateurs s’envoler en fumée, vendredi, alors que la Santé publique a maintenu la décision, en plus d’imposer le port du masque pour le programme double de samedi au Stade Richard-Desmeules de Jonquière.

Mercredi, les Voyageurs se sont limités à 50 spectateurs dans les gradins même s’ils auraient pu aisément tripler ce nombre pour leur match d’ouverture de la nouvelle mouture.

Pour les matchs de samedi contre les Alouettes de Charlesbourg, la direction des Voyageurs donnera priorité aux familles de joueurs locaux et visiteurs (il y avait 18 supporteurs du club adverse mercredi). Présidente de la formation de la Ligue de baseball junior élite du Québec, Audrey Tremblay comprend la frustration des amateurs, mais l’organisation n’a pas le choix de se conformer à la décision gouvernementale.

Même si d’autres municipalités ayant un club junior semblent moins à cheval sur le respect de cette règle, Saguenay s’en tient pour sa part à la consigne de la Santé publique, et ce, malgré les discussions avec l’organisation locale.

« C’est compliqué et c’est décevant de part et d’autre, convient la présidente, mais on va faire respecter la consigne comme on l’a fait mercredi. »

Même si cette décision a refroidi les espoirs de la direction des Voyageurs, celle-ci ne baisse pas les bras et s’accroche au mince espoir que Baseball Québec parvienne à un peu plus de flexibilité dans ses discussions avec la Santé publique.

Quant au port du masque, il sera obligatoire entre autres parce que l’accès aux salles de bain est dans un lieu fermé.

Pas rentable

Évidemment, la limite de 50 spectateurs fait en sorte que la saison, aussi courte soit-elle, ne sera pas rentable pour l’organisation qui doit composer avec des frais de transport en plus de voir doubler les frais d’hébergement de son équipe, qui doit loger un nombre limite de joueurs par chambre.

« Nous avons reçu le montant de la subvention initiale que nous devions avoir et c’est quand même très bien. Mais c’est sûr que nous ne disposerons pas de coussin (financier) pour débuter la prochaine saison. On a eu une année financière difficile l’an passé et la subvention de la ville est venue renflouer les pertes. Mais c’est sûr que l’an prochain, on va encore repartir la saison dans le négatif au niveau des liquidités à cause de la fin de la présente année. On a énormément de nuitées d’hôtel et en même temps, on a une équipe qui est compétitive. On ne commencera pas à refuser à notre entraîneur de tenir des pratiques pour nos joueurs qui veulent tous s’entraîner et s’améliorer. On a une équipe qui est vraiment très disciplinée à ce niveau, alors on n’a pas le choix d’y aller au jour le jour en espérant que ça change », met en relief la présidente des Voyageurs.

À cela s’ajoute l’absence de ventes d’alcool, car la Régie des alcools, des courses et des jeux a refusé la demande de l’organisation pour 50 personnes et plus. Les Voyageurs devront refaire une demande pour 50 personnes et moins. « Et ils nous ont avertis qu’ils ne savaient pas s’ils pourraient nous le donner », ajoute la présidente.

Pour la poignée d’amateurs qui pourra assister aux matchs samedi, à noter que le restaurant reste fermé, mais il y aura un petit kiosque pour acheter des friandises, slushs, boissons gazeuses et bouteille pour accommoder les gens.