Les Voyageurs ont connu des jours meilleurs. Ils ont perdu leurs 12 dernières parties.

Voyageurs de Saguenay: Audrey Tremblay remet les pendules à l’heure

Avec une fiche d’une victoire et douze défaites, souvent par des écarts de plus de dix points, les Voyageurs de Saguenay déçoivent leurs partisans. Malgré tout, la présidente du club, Audrey Tremblay, défend les joueurs de son équipe de baseball junior élite.

Cette fiche n’est pas une surprise totale pour les dirigeants des Voyageurs, qui anticipaient un été difficile. Ce qui étonne, c’est l’ampleur des raclées qui surviennent match après match.

Les Voyageurs ont tout misé sur les dernières séries éliminatoires en réalisant un échange impliquant sept joueurs avec les Alouettes de Charlesbourg. Ils ont agi en toute connaissance de cause et en paient aujourd’hui le prix, raconte Audrey Tremblay en entrevue.

Elle explique avoir pris la parole sur la page Facebook de l’équipe parce que certaines personnes y laissent des commentaires désobligeants à l’endroit des joueurs. On les accuse fréquemment de manquer de coeur à l’ouvrage et de prendre la situation à la légère.

Audrey Tremblay ne se cache pas la tête dans le sable ; elle admet que la situation est « inquiétante ».

« Même pour les autres équipes, ce n’est pas idéal. Venir jouer contre les Voyageurs et gagner 19 à 1, on pense que c’est plaisant, mais ce ne l’est pas. Il y a des déplacements qui engendrent des dépenses pour tout le monde. »

Les dirigeants des Voyageurs défendent leurs joueurs.

La présidente de l’équipe ne perd pas espoir de voir les choses s’améliorer.

« Il faut jouer à la hauteur de nos compétences. Oui, il y a beaucoup d’erreurs qui se font, qui sont parfois impardonnables, et qui nous font mal paraître », raconte-t-elle, avant de préciser que l’entraîneur Martin Pouliot fait un excellent travail pour garder sa troupe motivée.

« On va prendre les matchs un à la fois et faire du mieux qu’on peut. [...] On garde la tête haute et on veut compétitionner comme il faut », affirme-t-elle.

Décisions

Ce début de saison est d’autant plus difficile pour les vétérans qui ont connu la victoire lors des deux dernières années. Dans l’adversité, l’esprit d’équipe demeure bon, estime Mme Tremblay

« Les joueurs nous appuyaient. Tout le monde était prêt à se sacrifier pour essayer de se rendre le plus loin possible en série », dit-elle à propos des échanges réalisés l’an dernier

Les déboires des Voyageurs ne paraissent pas encore dans les gradins. L’équipe joue devant des bonnes foules et se situe parmi les meilleures de la ligue, du côté des assistances.

Craint-elle de perdre le soutien des partisans ? « Oui, on a peur, mais on espère que les vrais amateurs de baseball vont continuer de venir encourager leur équipe. Les autres équipes ont d’excellents joueurs et il y a des beaux jeux qui se font », indique Mme Tremblay.

Les Voyageurs joueront leurs prochains matchs dimanche, contre les Aigles de Trois-Rivières, dans un programme double.