Malgré une chute en finale, le Chicoutimien Vincent Girard a décroché le bronze au 500 mètres des Championnats canadiens de patinage de vitesse courte piste, disputés au centre Georges-Vézina. Avec une journée à faire, il se retrouve en excellente position pour se qualifier pour les Championnats du monde juniors.

Vincent Girard 3e au 500 mètres devant les siens

Le Chicoutimien Vincent Girard a décroché une médaille de bronze au 500 mètres devant parents et amis samedi dans le cadre des Championnats canadiens de patinage de vitesse courte piste présentés au centre Georges-Vézina.

En grande finale, l’athlète qui s’entraîne à Calgary a occupé la troisième place pendant la majeure partie de la course. Dans le dernier droit, son compatriote Francis Dumouchel a tenté de le dépasser et l’a accroché. Girard s’est donc retrouvé dans le matelas, mais après révision, Dumouchel a été disqualifié. «Il a essayé de me dépasser et je l’ai vu. J’ai donc mis ma main sur la glace, ce qui est considéré comme mon tracé. Il est rentré dans ma main, ce qui m’a fait tomber et il a été disqualifié», a expliqué le natif de Chicoutimi avec sa médaille autour du cou. L’épreuve, qui s’est déroulée à un rythme endiablé, a permis de couronner Marco Schumann de la Saskatchewan qui a devancé au fil le Néo-Brunswickois Roger Fulton. «J’ai eu un bon départ, c’était l’objectif de prendre la troisième place en partant ce qui m’évitait de devoir dépasser pour avoir une place sur le podium, a-t-il expliqué, très satisfait de sa troisième place. Ma seule chance, c’était de devancer Francis au départ et ensuite tenter de dépasser les deux autres. Ce n’est pas arrivé, mais je termine quand même troisième, ce qui est excellent.»
En demi-finale, Vincent Girard avait survécu à une demi-finale complètement folle marquée par deux chutes. Il s’est même accroché avec un adversaire, mais n’a pas été pénalisé pour son action. Avec cette troisième position, jumelée à sa 7e place de la veille au 1500 mètres le place en excellente position au classement général au 4e rang avec dans sa mire l’une des quatre places à l’enjeu pour les Championnats du monde en mars, en Pologne. Sa distance de prédilection, le 1000 mètres, sera disputé dimanche.

Francis Dumouchel (en bleu) a été disqualifié après avoir fait chuter Vincent Girard qui a finalement hérité de la médaille de bronze.

Du côté féminin, pour une deuxième journée de suite, la Baieriveraine Claudia Gagnon a remporté la finale B pour prendre la 5e place et ainsi se retrouver en cinquième position au classement général. Dans cette vague, la Félicinoise Léonie Bradet a suivi au 3e rang et pointe en 10e place au cumulatif. La grande finale finale a été remportée par la favorite, la Montréalaise Alyson Charles, devant Courtney Sarault du Nouveau-Brunwick. La veille, au 1500 mètres, les deux athlètes avaient inversé les rôles sur le podium.
Pour les autres résultats régionaux, dans le groupe A, le plus fort, la Félicinoise Catherine Mailloux a pris la première place de la vague C pour terminer au 9e rang. Dans le groupe A, Maude Tremblay de Dolbeau-Mistassini a terminé 2e de la course A, tandis que Flavie Laroche-Roy, de Roberval, a remporté la vague B, suivi de la Dolmissoise Karina Montminy en 3e position. Mariane Guay, de Saint-Félicien, a pour sa part mérité la première place de la vague D.
Les compétitions se poursuivront à compter de 9h dimanche matin. Les finales débuteront à partir de 14h. En plus du 1000 mètres, les 12 premiers au classement obtiendront leur place pour le 1500 mètres spécial. Le relais viendra conclure la compétition en fin d’après-midi, mais aucun point seront à l’enjeu.

Claudia Gagnon a mérité la victoire pour une deuxième journée de suite en finale B. La Baieriveraine a été suivie en troisième place par sa compatriote régionale Léonie Bradet.