Victor Verreault.

Victor Verreault a fait sa marque

Lors de la compétition de vélo de montagne disputée au Mont Sainte-Anne, Victor Verreault a décroché le titre de champion québécois XCE en plus de terminer deuxième dans la catégorie XCO.

« C’est mon meilleur résultat dans la catégorie élite et j’en suis très fier », a souligné l’athlète de 19 ans de Saint-Félicien.

Pour les non aguerris, la catégorie XCE est en fait une course éliminatoire, ou seulement deux des quatre concurrents qui participent à chaque vague passent à l’étape suivante. C’est dans cette compétition que Victor Verreault a remporté la finale pour devenir le champion québécois de l’épreuve 2019.

Pour la catégorie XCO (cross-country olympique), c’est plutôt une course classique de longue durée, d’environ 1 h 30, où les participants doivent faire cinq à six tours d’un circuit. « J’ai roulé dans le peloton de tête tout au long de la course et j’ai réussi à suivre le meneur un certain temps, mais je n’ai pas pu le rattraper », a mentionné le cycliste affilié au Club Vélo2Max de Saint-Félicien.

« C’était deux bonnes courses pour moi, a-t-il ajouté. Je suis bon quand c’est très technique et, comme il avait mouillé vraiment fort, c’était très boueux et ça m’a peut-être aidé un peu. »

Le Félicinois avait passé la semaine à regarder les Championnats du monde qui avaient lieu au mont Sainte-Anne, une épreuve à laquelle il n’a pas pu participer, car il lui manquait deux points pour être éligible. « J’aurais pu avoir deux points de plus si j’avais terminé une position en avant dans une de mes courses », a commenté Victor Verreault, qui compte bien se reprendre l’an prochain, en s’entraînant davantage.

Pour y arriver, il compte rouler plus souvent en fatbike et sur son vélo stationnaire, et il espère également être en mesure de participer à trois camps extérieurs, un de plus que l’an dernier, si le budget le permet. Une vingtaine de commanditaires lui permettent de faire des compétitions internationales et de s’entraîner pour se démarquer sur la scène mondiale, mais davantage de fonds seraient appréciés pour atteindre les plus hauts niveaux, dit-il.

Avant de penser à la saison prochaine, Victor Verrault participera à une prochaine tranche de la Coupe du monde la fin de semaine prochaine, à Snowshoe, en Virginie. Plus tôt cette saison, il avait participé à deux étapes du circuit mondial, en Allemagne et en République tchèque. Lors de ces deux occasions, il avait terminé 110e et 97e. À Snowshoe, il espère être en mesure de finir dans les 60 premiers ou même dans les 50 premiers si tout fonctionne comme il le souhaite.