Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
En fin de deuxième manche, le lanceur partant pour la troupe de Michaël Bélanger, Benjamin Roy, a laissé sa place à Xavier McNicoll Belzile.
En fin de deuxième manche, le lanceur partant pour la troupe de Michaël Bélanger, Benjamin Roy, a laissé sa place à Xavier McNicoll Belzile.

Victoire des Voyageurs malgré «l'adversité»

Mariane Guay
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Après avoir encaissé une défaite la veille, les Voyageurs de Saguenay ont remporté leur duel contre les Alouettes de Charlesbourg 11-10, mercredi soir au Stade Richard-Desmeules, au terme d’un match offensif.

Les Alouettes de Charlesbourg n’ont pas tardé à s’inscrire sur la feuille de pointage. En effet, trois points ont été marqués en première manche, dont un circuit d’Antony Gilbert. Les Voyageurs ont répliqué par la suite en inscrivant un point en fin de première manche. Alors que les visiteurs menaient 7-2 après deux manches, les Voyageurs ont ouvert la machine et ont produit sept points en 3e pour prendre les devants 9-7.

Alors que les visiteurs menaient 7-2 après deux manches, les Voyageurs ont ouvert la machine et ont produit sept points en 3e pour prendre les devants 9-7.

En fin de deuxième manche, le lanceur partant pour la troupe de Michaël Bélanger, Benjamin Roy, a laissé sa place à Xavier McNicoll Belzile. Ce dernier a été remplacé par Zachary Fréchette pendant la 4e manche de la partie, puis par Pierre-Olivier Allard. La victoire a finalement été à Zachary Fréchette.

L’équipe a maintenant une fiche de sept victoires et sept défaites depuis le début de la saison.

Des hauts et des bas

L’entraîneur-chef des Voyageurs, Michaël Bélanger, est fier de son équipe qui a su s’élever dans l’adversité.

«Satisfait oui, je pense que l’équipe a démontré beaucoup de caractère dans l’adversité. On a été en retard dans le match quand même assez souvent et il faut dire que ce n'est pas tout le monde qui était nécessairement au sommet de son art... Les gars sont allés chercher le match en fin de rencontre», commente d’entrée de jeu l’entraîneur.

Il poursuit en mentionnant que la victoire est d’autant plus satisfaisante en raison de certaines décisions controversées. «On a eu un petit peu de difficultés, les gars se sont fait frapper en début de match, donc on a été obligé d’utiliser notre releveur rapidement. On a aussi dû vivre avec quelques expulsions [...]»

Les Voyageurs et les Alouettes croiseront à nouveau le fer samedi, à l’occasion d’un programme double au Stade Richard-Desmeules, à 16h et à 19h.

Les Voyageurs et les Alouettes croiseront à nouveau le fer samedi, à l’occasion d’un programme double au Stade Richard-Desmeules, à 16h et à 19h. L’entraîneur-chef aimerait apporter quelques ajustements avec ses joueurs en prévision des prochains affrontements. «Aujourd’hui la défensive a quand même été meilleure qu’hier, mais on peut encore être meilleurs avec des joueurs en position de marquer, va falloir être beaucoup plus opportuniste parce que cela nous joue des tours souvent», explique-t-il.

L’équipe a maintenant une fiche de sept victoires et sept défaites depuis le début de la saison.