L’Almatois Léandre Bouchard a effectué quelques tours de parcours en vue de l’étape de la Coupe du monde de vélo de montagne d’Albstadt, en Allemagne en fin de semaine. Comme toujours, les montées raides étaient au programme, écrit-il sur sa page Facebook.

Verreault renoue avec l’international

Onze vététistes québécois, dont trois du Saguenay–Lac-Saint-Jean, seront en action samedi et dimanche, dans le cadre de la première étape du circuit de la Coupe du monde de vélo de montagne (cross-country) présenté à Albstadt, en Allemagne. La délégation québécoise prendra également part à la deuxième étape, le week-end suivant (24-26 mai), à Nove Mesto, en République tchèque.

Le Félicinois Victor Verreault prendra le départ samedi matin, chez les U23. Il s’aligne avec l’Équipe du Québec en compagnie de Juliette Tétreault et de Sophianne Samson.

La classe U23 masculin donnera le coup d’envoi samedi, vers 8 h 30 (heure du Québec). Pour leur part, les filles U23 courront dimanche matin (3 h au Québec), suivies de la classe Élite féminin (5 h 20) et de la classe Élite masculin (8 h 35).

L’entraîneur de Victor, Alexandre Gagné, souhaite surtout que son protégé ait du plaisir et prenne de l’expérience. Il s’agit d’une première compétition internationale en U23 depuis qu’il a vaincu une forme de cancer des ganglions lymphatiques (Hodgkin). Comme il n’a pu cumuler beaucoup de points UCI, il partira loin sur la ligne de départ, soit 125e sur les 140 inscrits. « On va se croiser les doigts pour qu’il se produise un bogue quelque part sans qu’il ne soit pris dedans et qu’il puisse en profiter pour gagner des positions. Sinon, il faudra qu’il travaille très fort », a indiqué l’entraîneur du club Vélo2Max et de l’équipe régionale.

« Il m’a dit qu’il aimait les sensations ressenties sur le parcours même si ce dernier est difficile. Je crois que ça augure bien. C’est un bon pilote et il sera avantagé dans les portions qui demandent cette habileté, mais je crois que ce sera un parcours plus physique. Toutefois, il a une bonne saison entamée et il a du volume dans les jambes, de sorte qu’il sera capable de rivaliser et de remonter dans le peloton. Il est en bonne forme. Il a fait son camp en Espagne et il a bien fait sur les US Cup. Donc, il est prêt », de conclure Alexandre Gagné.

Bouchard et Beaumont

L’Almatois Léandre Bouchard (Élite) courra en compagnie de ses coéquipiers de l’équipe Pivot-OTE, Raphaël Auclair (U23) et Marc-André Fortier (Élite). L’Almatoise Rébecca Beaumont (Élite) sera du départ en Élite féminin, dans le cadre d’un projet personnel.

Quatre autres Québécois prendront aussi le départ sous les couleurs de l’Équipe canadienne, soit Raphaël Gagné (Élite), Cindy Montambault (Élite), Marianne Théberge (U23) et Laurie Arseneault (U23).

Dans le communiqué de la Fédération québécoise des sports cyclistes, l’entraîneur-chef de l’Équipe du Québec, Serge Desrosiers estime que la première Coupe du monde pourrait être tout un défi pour les athlètes québécois en raison des ajustements effectués. « Ces trois athlètes de catégories U23 sont présentement avec l’Équipe du Québec devront effectuer une descente sur un parcours remodelé et très rapide en prévision des championnats du monde qui se dérouleront au même endroit en 2020 », a ajouté M. Desrosiers.

Rappelons que les enjeux sont importants cette année. Les performances des athlètes leur permettront d’accumuler les précieux points UCI qui serviront de qualification pour le rang des athlètes, leurs rangs de départ et de critères de sélection pour l’équipe nationale en vue des Coupes du monde et surtout de sélection en vue des Championnats du mond,e qui se dérouleront au Mont-Saint-Anne, du 28 au 31 août.