Les adeptes de vélo de montagne devront patienter encore un peu avant de s’adonner à leur sport.
Les adeptes de vélo de montagne devront patienter encore un peu avant de s’adonner à leur sport.

Vélo de montagne: les sentiers pas encore prêt au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Les adeptes de vélo de montagne, de fatbike et de course en sentiers devront attendre encore quelques jours avant de pouvoir accéder aux différents sites de la région. Le temps que la période de dégel soit terminée et que les travaux de nettoyage soient complétés.

Pour le centre Le Panoramique de Chicoutimi, les travaux devraient s’amorcer la semaine prochaine, de sorte que les sentiers pourraient être accessibles durant la dernière semaine de mai.

« Nous sommes en constantes discussions avec la Ville de Saguenay et Vélo Québec Association qui coordonne tous les centres de vélo de montagne au Québec. Normalement, notre début de saison est toujours un peu plus tard qu’en Estrie par exemple. Pour notre part, on prévoit ouvrir vers la dernière semaine de mai. Il reste encore un peu de neige dans les sentiers, alors on est encore en période de dégel actuellement. Les sentiers sont fermés et on invite les usagers à ne pas y aller », a indiqué Jean-Robert Wells, président du conseil d’administration de Vélo Chicoutimi, l’organisme cogestionnaire du Centre Le Panoramique avec la municipalité.

Comme l’accès aux 40 kilomètres de sentiers est gratuit et qu’il n’y a pas de pavillon pour contrôler les accès, il est impossible d’empêcher les gens d’y aller reconnaît M. Wells. « Mais on avise la communauté cycliste et les coureurs en sentiers que c’est fermé et on leur demande de ne pas y aller parce que ça dégrade vraiment beaucoup les sentiers en période de dégel ».

L’organisme n’a pas eu de difficulté à recruter du personnel pour les travaux d’entretien et de nettoyage. « On a placé une annonce sur notre page Facebook la semaine dernière et on a eu une quarantaine de personnes qui se sont montrées intéressées. On finalise le processus dans les prochains jours et quand ce sera terminé, on va commencer, explique-t-il.

Les employés reçoivent la formation et l’équipement sécuritaire requis. Les mesures sanitaires seront respectées. Il n’y aura pas de partage d’outils et les travailleurs seront à deux mètres de distance. « C’est un processus en amélioration continue, mais chaque année, on s’assure que nos employés aient tout l’équipement et la formation requis en terme de santé et sécurité. »

Ces derniers effectueront le ménage des sentiers avec le retrait des arbres tombés, brisés ou jugés dangereux ainsi que les travaux de drainage des sections. Une équipe externe effectuera les travaux dans les sentiers 2-A, 2-B et 2-C grâce à la subvention obtenue l’an dernier pour programme de mises à niveau des structures de sentiers.

« On est capable d’ouvrir partiellement quand les employés travaillent. On s’assure que tout soit sécuritaire. »

Bien que les consignes sanitaires liées à la COVID-19 seront affichées, il n’est pas question pour l’instant de changer le sens de la circulation dans les sentiers. « Parce qu’il n’y aurait pas d’avantages en terme de proximité des usagers. Plusieurs sentiers ne sont pas identifiés unidirectionnels, mais ils le sont de par leur configuration », dit-il.

Le centre Tobo-Ski s’attend à accueillir sa clientèle vers la fin de semaine du 6-7 juin. « On en est train de mettre en branle le nettoyage des sentiers pour la semaine prochaine. On vise la fin de semaine du 6 ou 7 juin parce qu’il y a encore un peu de neige dans les sentiers, explique Martin Demers, porte-parole du centre. Pour ce qui est des installations, il y aura un pavillon de services accessibles pour les toilettes et pour les locations de vélo, mentionne-t-il. « On va prioriser l’achat des billets en ligne, mais il y aura quand même un agent à l’entrée pour le respect des consignes sanitaires. »

Le centre, qui offre 60 kilomètres de sentiers, sera ouvert les fins de semaine jusqu’au 24 juin et par la suite sept jours sur sept.

Au centre Dorval d’Alma, les sentiers sont encore en période de dégel, donc non accessibles jusqu’à nouvel ordre. « Pour l’instant, les sentiers sont encore fermés. On est en période de dégel et les vélos endommageraient plus les sentiers à cette période-ci. On ne sait pas encore officiellement quand on pourra ouvrir, non seulement à cause du gel et dégel, mais on attend le feu vert du gouvernement et de la Ville, puisque ce sont des sites qui appartiennent à Ville d’Alma », a indiqué la coordonnatrice Andréane Boisvert.