L’ancien capitaine des Sags, Olivie Galipeau, a pu pleinement profité de son retour à Chicoutimi dans l’uniforme du Titan.

Une soirée parfaite

Olivier Galipeau ne pouvait espérer meilleur dénouement, après sa première visite au Saguenay depuis la transaction qui l’a fait passer au Titan d’Acadie-Bathurst. Un gentil hommage, une passe et une victoire de sa nouvelle équipe pour couronner le tout.

L’ancien capitaine des Saguenéens, en bon vétéran, n’a pas été trop affecté par tout ce qui entourait ce face-à-face contre ses anciens coéquipiers. Il faut dire également qu’il a été aidé par ses nouveaux partenaires de jeu.

« Je suis habitué un peu avec la grande glace donc j’ai essayé d’utiliser mon coup de patin pour faire quelques jeu, a décrit Olivier Galipeau. Ça n’a pas rentré, mais je suis content du résultat. Notre désavantage numérique a vraiment fait la différence, d’autant plus qu’on a marqué deux fois sur le même désavantage numérique. »

Les Saguenéens ont présenté une vidéo des meilleurs moments du défenseur de 20 ans à Chicoutimi, en plus de lui remettre son chandail d’équipe. Galipeau a reçu de chaleureux applaudissements de la part des partisans.

« Je savais qu’il allait y avoir un petit hommage avant le match, donc j’étais un peu curieux, a convenu Galipeau. C’était vraiment bien et j’ai beaucoup apprécié. Pour le reste, je devais juste me concentrer sur le match. »

En plus de Galipeau, German Rubtsov et Keenan MacIsaac sont les autres anciens joueurs des Saguenéens qui portent maintenant les couleurs du Titan. Ces trois joueurs étaient d’ailleurs sur l’alignement de départ pour la première mise au jeu.

Avec les nombreuses acquisitions du directeur général Sylvain Couturier, le Titan aura besoin de temps pour placer les pions dans les bonnes cases. Le défi est maintenant d’apprendre à se connaître le plus rapidement possible avant le début des choses sérieuses, en mars.

On est une équipe à maturité et le but est vraiment d’aller jusqu’au bout, a souligné Olivier Galipeau. Il y a beaucoup de vétérans avec de l’expérience. C’est un bon groupe de gars et ç’a été facile de m’intégrer. C’est sûr qu’il faut que j’apprenne à connaître quelques joueurs, mais je suis vraiment optimiste quant à la fin de la saison. »

Un joueur respecté

Entraîneur-chef du Titan, Mario Pouliot a les mains pleines, c’est le moins qu’on puisse dire. Questionné sur l’ajout d’Olivier Galipeau, il n’a pas tari d’éloges envers son nouveau joueur.

« Premièrement, c’est l’individu qu’on est allé chercher. C’est un gars qui est mature, il est très calme et il a énormément de vécu en séries éliminatoires. Il a souvent fait la différence, quand on pense à l’an dernier dans le match 7 à Rouyn-Noranda, quand il a marqué le but égalisateur et le but de la victoire en prolongation. Sur la glace, il vient définitivement améliorer notre groupe de défenseurs. Il est très calme avec la rondelle et il est très solide physiquement. Il amène beaucoup de rondelles au filet en avantage numérique et ce sont des façons de faire qu’on aime. »