Quatre cadets du Saguenay-Lac-Saint-Jean, soit Nico Darveau (CC 1497 Normandin), Maude Mousseau (CC 2869 Laterrière) , Laurie Tremblay-Martin (CC 221 Chicoutimi) et Maxim Rondeau (CC 2864 Falardeau) ont participé à l’expédition hivernale au Parc national des Monts-Valin. Au total, 28 cadets provenant des quatre coins du Québec ont été sélectionnés pour cette aventure.

Une semaine de dépassement de soi et d’amitié

Du 3 au 9 mars dernier, 28 cadets de plusieurs régions du Québec ont eu le privilège de participer à la 16e édition de l’expédition dans le Parc national des Monts-Valin. Car les jeunes sélectionnés pour ce rendez-vous annuel ont passé un processus complet, où l’on tenait compte de la condition physique, du dossier personnel et de l’intérêt envers les expéditions.

La délégation comptait quatre participants du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont l’adjudant-maître, Maxim Rondeau du Corps de cadets 2864 Falardeau, participait pour une 2e fois à l’activité. Cette année, il a été sélectionné à titre de cadet-cadre.

Les autres participants de la région sont Laurie Tremblay-Martin (CC 221 Chicoutimi), Maude Mousseau (CC 2869 Laterrière) et du Nico Darveau (CC 1497 de Normandin). La participation de huit officiers de la SAIOC appartenant à l’URSC Est et de deux militaires du rang de la base de Bagotville afin d’encadrer efficacement et sécuritairement l’expédition.

Le lieutenant-colonel Lapointe, commandant de l’URSC E, accompagné de l’adjudant-chef Roberge, ont eu le privilège de passer deux jours à faire les diverses activités avec les cadets et cadettes.

Divisé en six équipes, le groupe a parcouru, en autonomie complète, en raquettes ou en ski Hok, une distance de six à neuf kilomètres par jour, entre le lundi et le jeudi. Les équipes ont dormi sous la tente ou en refuge. Durant le jour, les jeunes ont marché dans de superbes conditions et de magnifiques paysages enneigés. Toutefois, durant la nuit, la température chutait radicalement. Durant une nuit, il a même fait –42 degrés Celsius.

La journée du vendredi était réservée à l’initiation à l’escalade de glace à la paroi de Chicoutimi-Nord, puis du fatbike au Bec-Scie à La Baie.

Les jeunes sont retournés chez eux, heureux d’avoir noué de nouvelles amitiés et de s’être surpassés, en plus d’avoir la tête remplie de souvenirs inoubliables.