Le DG du Patro de Jonquière, Yannick Gagnon et la mairesse de Saguenay, Josée Néron, entourent Youppi! avec un grand sourire, et pour cause, puisque la Fondation des Canadiens pour l’enfance a annoncé l’aménagement d’une patinoire communautaire Bleu Blanc Bouge au Patro de Jonquière.

Une patinoire Bleu Blanc Bouge à Saguenay

C’est Noël en avance pour le Patro de Jonquière!

La Fondation des Canadiens pour l’enfance a en effet révélé mardi soir, lors de la pause entre la première et la deuxième période du match du Canadien de Montréal contre les Islanders de New York au Centre Bell, que Saguenay avait été sélectionnée pour l’aménagement de sa 13e patinoire communautaire BLEU BLANC BOUGE et que c’est le Patro de Jonquière qui accueillera la nouvelle infrastructure sportive accessible à longueur d’année. Les travaux débuteront à l’automne 2021, pour une ouverture des nouvelles installations prévue à temps pour l’hiver 2022.

Pour l’occasion, la mairesse de Saguenay, Josée Néron, ainsi que le DG du Patro de Jonquière, Yannick Gagnon, ont été invités au Centre Bell pour assister à l’annonce de cette bonne nouvelle faite par Geoff Molson, président, propriétaire et chef de la direction du Canadien.

Saguenay est la 7e municipalité hors de la région urbaine de Montréal à recevoir une telle infrastructure. Les nouvelles installations offriront « aux enfants et aux familles de Saguenay un plateau d’activité physique supplémentaire qui leur permettra de découvrir toutes les joies qu’offre un style de vie plus actif, en développant le goût de bouger au fil des saisons », a indiqué le grand patron du Canadien.

Critères précis

La Fondation s’appuie sur des indicateurs bien précis pour établir les sites potentiels pour ce type de projet. Les endroits ciblés doivent compter un nombre important d’écoles et d’enfants défavorisés, présenter des besoins marqués en infrastructures sportives extérieures accessibles à tous et démontrer une forte mobilisation autour des enjeux reliés au développement des saines habitudes de vie chez les jeunes. D’où le choix conjoint du Patro, situé dans le centre-ville de Jonquière avec les élus de la Ville de Saguenay.

« Nous sommes très reconnaissants envers la Fondation des Canadiens pour l’enfance. C’est un cadeau que l’on peut offrir à la population et qui sera implanté au centre-ville de Jonquière, directement sur le site du Patro, un endroit fréquenté par des milliers d’enfants chaque année », a déclaré la mairesse de Saguenay, Josée Néron en entrevue à RDS.

« Ce sera une belle occasion pour Saguenay de conserver son leadership en matière de saines habitudes de vie. [Avec Pierre Lavoie], on a l’ambassadeur par excellente en matière de saines habitudes de vie et plein de petits ambassadeurs tout autour de lui. On est fier d’offrir cette belle infrastructure de proximité à la population », a ajouté Mme Néron qui n’est pas superstitieuse. « Je pense même que c’est un chiffre chanceux et on espère que cette 13e patinoire va permettre de générer des joueurs, éventuellement des #13, qui vont venir compter des buts pour la Sainte-Flanelle ! »

Présent à ses côtés, l’ancien capitaine du Canadien et des Saguenéens, Guy Carbonneau, a lui aussi souligné l’impact d’une telle installation pour les jeunes. « Quand j’ai commencé à patiner, venant de Sept-Îles, on avait des lacs qui gelaient rapidement et je pouvais patiner très tôt. D’avoir des patinoires comme la Fondation du Canadien en fait, c’est extraordinaire », a fait valoir le #21 qui vient d’être intronisé au Temple de la renommée du hockey.

Rio Tinto s’implique

Dans un communiqué émis par la Fondation des Canadiens, on souligne que le succès de ce programme repose sur le travail d’équipe avec les intervenants déjà engagés dans le milieu, mais aussi avec les entreprises qui souhaitent s’impliquer dans un projet rassembleur et porteur d’avenir. C’est notamment le cas de Rio Tinto, qui offrira une contribution de 450 000 $ répartie sur trois ans pour soutenir l’implantation du programme à Saguenay. Ce montant sera accordé à la Fondation par l’entremise du Fonds Rio Tinto Aluminium Canada, qui vise à générer de la valeur dans les communautés d’accueil de l’entreprise.

« Depuis sa création en 2008, le Fonds Rio Tinto Aluminium Canada a investi plus de 10 M$ par année dans des initiatives porteuses ayant pour but d’améliorer la qualité de vie dans les régions où Rio Tinto est établi », a indiqué Samir Cairae, directeur exécutif Opérations Atlantique de Rio Tinto Aluminium dans le communiqué.

Enfin, la Fondation est heureuse de bénéficier de la collaboration de m361 (anciennement connu sous le nom de Québec en forme), avec qui elle a constitué un partenariat dynamique.

+

UN PROJET D'ENSEMBLE

Déjà très heureux de voir le projet de construction d’un nouveau gymnase double suivre son cours sur la planche à dessin, le DG du Patro de Jonquière, Yannick Gagnon, était aux anges d’apprendre que la vénérable institution pourra ajouter à son offre de services une superbe patinoire multisport accessible à longueur d’année, gracieuseté de la Fondation des Canadiens de Montréal. 

« Je suis vraiment content ! », de lancer Yannick Gagnon à l’autre bout du fil.

« Dans les prochains mois, le Patro aura une offre de services qui sera totalement bonifiée, ce qui est une très bonne nouvelle pour nous. De plus, on va peut-être faire des deux projets (gymnase et patinoire) un projet d’ensemble. On a un bel accompagnement des services de la Ville qui nous donnent un coup de main pour que les deux s’arriment en même temps pour qu’on le voie comme un projet », dit-il, ajoutant qu’il reste de petits enjeux techniques à régler.

Le gymnase sera raccordé au Patro et la nouvelle patinoire quatre saisons sera aménagée sur l’ancienne, aussi située derrière le Patro.

« L’autre bonne nouvelle, c’est que c’est une patinoire multisport qui peut servir autant l’hiver que l’été. On devra choisir les lignes des jeux que l’on va vouloir offrir à la population durant l’été. On mentionnait que dans une région comme la nôtre, la saison pourrait s’étendre de novembre jusqu’à très tard en avril. Pour l’instant, il n’y a pas d’estrades, mais un grand banc des joueurs et la hauteur des bandes font en sorte que tout le monde peut être autour. »

« Ce qui est aussi extraordinaire, c’est la vocation que la Fondation du Canadien donne à cette patinoire rejoint grandement la mission du Patro de Jonquière, soit l’accessibilité aux écoles, aux centres de la petite enfance (CPE), à la population, etc., et d’autres collaborations avec la communauté. C’est vraiment quelque chose qui nous rejoint totalement et c’est pourquoi on est emballés », explique Yannick Gagnon, qui a annoncé la bonne nouvelle au personnel du Patro, lundi.

En plus, la Fondation des Canadiens remettra 100 paires de patins, 100 bâtons de hockey, 100 casques et deux filets de hockey pour les jeunes. « Il n’y aura pas de raisons pour ne pas bouger et accéder à la patinoire », insiste le DG. 

« Durant l’été, une consultation permettra de déterminer les jeux qui pourraient y être pratiqués. Cela pourra aller du mini-tennis au Pickleball, deux sports en pleine croissance, ou autre. Les nouvelles installations favorisent l’activité physique pour tous les âges. »

Lieu rassembleur

Président de la Commission des sports de Saguenay, Michel Thiffault ne pouvait que se réjouir du projet dévoilé. « Cette annonce de la Fondation des Canadiens pour l’enfance cadre exactement avec la mission du Patro de Jonquière. En plus, les dirigeants du Patro possèdent l’expérience et les compétences pour bien gérer une nouvelle structure qui sera installée sur ses terrains. Le choix du Patro est certainement le meilleur pour ce secteur de l’arrondissement », a-t-il fait valoir, en ajoutant que Saguenay aura la responsabilité d’entretenir la patinoire et d’y aménager un garage afin d’y installer les équipements.

D’autre part, le conseiller Thiffault lance l’idée de tenir des entraînements ou même des matchs des Saguenéens de Chicoutimi, des Marquis de Jonquière et des Élites de Jonquière sur cette patinoire. « Ce serait certainement apprécié des joueurs, mais aussi des citoyens. L’ajout de cet équipement sportif cadre bien avec la philosophie de Saguenay qui est de promouvoir les saines habitudes de vie. »