Kevin Klima

Une nouvelle force à exploiter

Les Saguenéens ont maintenant un nouvel outil pour faire mal aux défensives adverses. Avec l'acquisition récente des jumeaux Kelly et Kevin Klima, en plus de l'arrivée de Joey Ratelle depuis près d'un mois, la vitesse fait partie des qualités de l'équipe chicoutimienne.
Les partisans qui se sont déplacés au centre Georges-Vézina au cours de la dernière fin de semaine ont pu constater que les Klima sont très à l'aise pour effectuer des jeux alors qu'ils patinent à fond de train. Sans être le plus rapide, Ratelle est également doté d'une certaine explosion sur lames. En ce sens, Yanick Jean et ses adjoints ont passé beaucoup de temps à pratiquer le jeu de transition, lundi, lors d'une séance d'entraînement très intense sur la glace du centre Georges-Vézina.
«On a un aspect vitesse de plus avec notre équipe et il faut l'utiliser, a soutenu l'entraîneur en chef des Saguenéens, qui n'a pas hésité à pousser ses joueurs et leur faire part de ses intentions. Il faut faire comprendre certaines choses aux joueurs et il y a des éléments qui sont nouveaux pour nous. Avant, on n'avait pas la vitesse pour jouer de cette façon.»
En plus de l'intensité déployée, la première pratique de l'année 2017 a été l'occasion parfaite pour Jean de partager ses consignes à ses ouailles. Décidément, les vacances du temps des Fêtes sont chose du passé pour les Bleus.
«Ça fait longtemps qu'on n'avait pas eu la possibilité de faire de l'enseignement et il faut revenir à certaines bases en tant qu'équipe, avec des nouveaux joueurs», a rappelé Yanick Jean.
Foule intimidante
La rencontre quotidienne avec le coach n'a pas seulement été l'occasion de procéder aux souhaits du nouvel An. Il a également été question des deux matchs de la dernière fin de semaine, disputés devant deux bonnes foules au centre Georges-Vézina. À certains moments, l'atmosphère qui régnait dans le vieil amphithéâtre de la rue Bégin rappelait celle des belles années.
«C'était une bonne foule bruyante, qui nous a donné de l'énergie, a souligné Yanick Jean. On va se dire les vraies choses, 2500 spectateurs ici et 2500 dans beaucoup d'autres arénas dans la ligue, ce n'est pas la même chose. C'est ce qu'on veut faire, que les gens nous transportent, qu'ils nous aident et qu'ils nous donnent de l'énergie. Ça a été deux bons matchs de hockey junior.»
L'appui de la foule a d'ailleurs été un élément important dans la remontée des Saguenéens, samedi, face à l'Océanic de Rimouski. En retard 2-4 à mi-chemin dans le match, les Chicoutimiens ont dominé leurs adversaires en troisième, en route vers une victoire en prolongation.
«Même quand on tirait de l'arrière 4-3, la foule nous a aidés à aller chercher un gros but, a rappelé Jean. En fin de match quand on pressait le pas, on a eu du temps de possession en zone adverse et la foule nous encourageait. C'était bon.»
Depuis le début de la saison, les Saguenéens ont 12 victoires en 19 sorties devant leurs partisans.
Pointe de plumes
• La période d'essai du gardien Benjamin Allard-Robitaille est terminée avec les Saguenéens. Les deux parties ont convenu de s'asseoir afin de trouver un endroit où le cerbère de 17 ans pourrait voir le plus d'action possible. « On va regarder avec lui afin de trouver la meilleure option », a indiqué Yanick Jean. Lundi lors de l'entraînement, Samuel Cardinal accompagnait les vétérans Julio Billia et Xavier Potvin sur la glace. Lorsqu'il n'est pas dans l'entourage des Saguenéens, Cardinal évolue pour les Nordiques du Collège Lionel-Groulx, dans le circuit de hockey collégial...
• Les Sags s'entraînement mardi matin avant de quitter en direction Gatineau pour l'affrontement face aux Olympiques, mercredi...
• En cette période où les microbes voyagent plus vite que les automobiles sur le pont Dubuc à l'heure de pointe, chaque joueur des Sags a sa propre bouteille d'eau. Une feuille avec certaines instructions d'hygiène de base est aussi placée à l'entrée du vestiaire. Le personnel médical de l'équipe prend tous les moyens pour que tout le monde demeure en santé...
• Deux transactions ont marqué la journée de lundi dans la LHJMQ. Le Drakkar de Baie-Comeau a fait l'acquisition de l'attaquant de 20 ans Antoine Dufour-Plante de l'Océanic de Rimouski, en retour d'un choix de huitième ronde en 2017, un autre de troisième ronde en 2019 en plus des droits de l'attaquant de 18 ans Raphaël Santerre. Ce dernier avait annoncé son départ en août dernier, préférant se concentrer sur ses études. L'Océanic a ensuite acquis le défenseur Nicolas Dumoulong du Titan d'Acadie-Bathurst contre une sélection de sixième tour en 2018...
• Dans le camp des Saguenéens, c'est le calme plat, même si la machine à rumeurs est bien enclenchée...
• Le joueur le plus populaire à ne jamais avoir porté l'uniforme des Sags, mais qui leur appartient, German Rubtsov, a été solidement atteint au nez pendant le match de quart de finale entre la Russie et le Danemark, lundi, au Championnat mondial de hockey junior. Le nez ensanglanté et probablement fracturé, le Russe a quitté la rencontre...