Jimmy Paquet sera l’une des têtes d’affiche du Saguenay Strong Fest. L’athlète de calibre international a participé à une compétition d’hommes forts à Alma en 2017.

Une forte compétition au Saguenay Strong Fest

L’hôtel Delta Saguenay accueillera samedi la première édition du Saguenay Strong Fest. La compétition rassemblera quatre disciplines exigeantes pour la musculature, soit le CrossFit, la dynamophilie, le bras de fer et une compétition d’hommes forts, le clou du festival.

Pour l’occasion, les organisateurs ont visé grand et la brochette d’athlètes de haut niveau leur donne raison. « On est des gars de calibre international. Evan Singleton, Jimmy Paquet et Mike Saunders, ce sont tous des gars que l’on a vus sur le circuit mondial », a souligné le coorganisateur Simon Boudreau, qui tentera sa chance lui aussi. Il a confirmé la présence de certains athlètes de la série télévisée Tour de force. L’événement principal de la journée sera présenté entre 18 h 30 et 20 h 30.

Pour l’épreuve de dynamophilie, présentée de 10 h à 14 h 30, 25 athlètes de partout au Québec tenteront de soulever la plus lourde charge. Encore une fois, des compétiteurs de haut niveau seront présents. « On a Renaud Tremblay, qui est l’un des plus fort au Québec. Il y a aussi David Fortin, qui est détenteur de records, notamment pour les squats. On a également des filles qui sont très très bonnes elles aussi », a expliqué le coorganisateur Joël Boulianne.

La compétition de CrossFit sera en continu tout au long de la journée. Une douzaine d’équipes devront affronter cinq épreuves différentes. Pour le tournoi de bras de fer, un peu plus de 20 participants s’affronteront pour savoir qui a le meilleur bras de la région, de 15 h à 17 h 30.

Les organisateurs tenaient à ce que la journée soit pour toute la famille. « C’est un événement familial. Ce sont des sports rassembleurs et ça va être un bon spectacle », a exprimé Simon Boudreau. Le coût d’entrée à la porte est de 15 $ et gratuit pour les 12 ans et moins.

Popularité en hausse

La popularité des sports d’entraînement comme le CrossFit est en constante hausse. Selon M. Boudreau, la présence d’athlètes de pointe sera bénéfique pour le sport et attirera encore plus d’amateurs. « Les Québécois ont toujours été passionnés par la force et le désir de battre des records. Avec les athlètes que l’on va avoir, l’intérêt déjà présent va être encore plus grand. »

Cette hausse est attribuable à l’accessibilité de ces sports, alors que la difficulté peut être adaptée pour tout le monde. « Les sports de force sont de plus en plus accessibles, et ce, d’année en année. Le CrossFit, c’est fait pour monsieur et madame Tout-le-Monde », a exprimé Joël Boulianne.