Coralie Dion, Stéphanie Labelle, Michaël Simard et Ann-Sophie Lepage sont quatre des huit athlètes jeannois qui participeront aux championnats du monde en Australie en novembre prochain.

Une délégation régionale en Australie

Alors que l’hiver s’installe tranquillement sur la région, huit athlètes de la région se sont envolés pour l’Australie pour participer aux championnats mondiaux de sauvetage sportif, présentés à Adélaïde du 16 novembre au 2 décembre.

« Ça sera une super belle expérience de me confronter aux meilleurs au monde, mais c’est aussi une super belle expérience de vie », souligne Michaël Simard, un adepte de sauvetage sportif de 16 ans demeurant à Saint-Félicien.

Tout comme lui, sept autres membres du club de sauvetage sportif Le Narval, qui donne des cours à Alma et à Saint-Félicien, prendront part aux compétitions présentées sur les plages et en piscine à Adélaïde.

Alors qu’Alexandre Dauphin-Laprise, de Saint-Prime, représentera le Canada avec l’équipe nationale en compagnie de 23 autres sauveteurs au pays, Leony Gobeil, Julia Tremblay, Michaël Simard, Ann-Sophie Lepage et Coralie Dion participeront aux compétitions dans la catégorie 15-18 ans. Stéphanie Labelle et Frédéric Fortin, qui en seront à leur troisième championnat du monde, participeront pour leur part à la compétition dans la catégorie des maîtres.

« C’est l’apogée de plusieurs centaines d’heures d’entraînement dans un pays où le sauvetage sportif est le sport national », souligne Stéphanie Labelle, l’entraîneuse du club à Saint-Félicien, qui compte défendre son titre de championne mondiale dans le 200 mètres à obstacle. « J’aimerais ça faire le record canadien », admet-elle.

Le sauvetage sportif est un sport qui mélange la nage, la course, le kayak et les épreuves de sauvetage au sein d’une même discipline. Différentes épreuves sont présentées sur la plage, alors que d’autres sont faites en piscine.

« C’est la première fois que des athlètes du Narval prendront part aux Championnats du Monde interclub et aux Championnats du monde international, a souligné David Comeau, le fondateur du club en 2005, à Alma. C’est une excellente nouvelle et une grande fierté ! »