Une défaite à oublier, mais une victoire à retenir pour les Voyageurs midget AAA de Saguenay

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
Les Voyageurs midget AAA de Saguenay sont repartis de leur programme double avec une victoire et une défaite samedi, alors qu’ils ont brillamment remporté 2-1 contre les Canonniers de Lévis avant d’encaisser la défaite contre les Riverains de Rivière-du-Loup par la marque de 10-2.

Le premier match du programme double auquel ont pris part les Voyageurs midget AAA a commencé en force avec plusieurs bons coups de la part de l’équipe de Saguenay.

« Malgré quelques erreurs en défensive, le premier match était définitivement l’un de nos meilleurs depuis le début de l’année. Nous avons super bien joué et bien couru les buts. Nous n’avions pas beaucoup de coups sûrs, mais nous frappions quand même la balle solide. Ça ne tombait tout simplement pas. C’était serré, mais nous pouvons être fiers de la manière dont on s’est comporté », a expliqué l’entraîneur-chef Mathieu Dion à l’occasion d’une entrevue téléphonique avec Le Quotidien.

Selon lui, le premier match du programme double où son équipe affrontait les Canonniers de Lévis est celui à retenir.

« Nous avons eu un lent départ contre les Riverains de Rivière-du-Loup. On a donné quatre points et on n’a pas été capable de revenir. La journée était vraiment chaude et les gars ont manqué d’énergie. C’est un match à oublier. Nous devons nous concentrer sur la façon dont nous nous sommes comportés pendant le premier match », a-t-il ajouté.

Même si les Voyageurs midget AAA de Saguenay n’ont pas été en mesure de vaincre l’équipe de Rivière-du-Loup, les performances des joueurs restent tout de même en tête de l’entraîneur-chef afin de ressortir des apprentissages des erreurs qui ont été commises.

« On a une équipe compétitive, qui apprend vite et qui travaille fort. Les résultats ne sont pas vraiment importants lorsqu’on considère qu’on joue la moitié des matchs contre des équipes de Québec qui sont une puissance depuis des années », a-t-il conclut.