Au cours des derniers mois, plusieurs nouveaux aménagements sont venus bonifier les installations de la piscine du Cégep de Jonquière qui a maintenant fière allure.

Une cure de rajeunissement

Le Cégep de Jonquière a dévoilé mercredi les résultats d’une véritable cure de rajeunissement de sa piscine et ses installations effectuée au cours des cinq derniers mois au coût de près de 2 millions $. Grâce aux travaux de modernisation et de réfection du bassin de 50 mètres, le collège dispose maintenant d’une infrastructure unique dans la région.

Fermée en mai, la piscine du Cégep de Jonquière avait besoin d’un sérieux coup de barre et les résultats des travaux dévoilés mercredi impressionnent, d’autant plus que tout s’est déroulé selon les échéanciers prévus. Parmi les nouveaux ajouts, on retrouve une mezzanine pour le public, une cabine pour les juges surplombant la piscine, l’installation d’un système de son extérieur et sous-marin utilisé pour la nage synchronisée, ainsi qu’un nouveau tableau indicateur relié aux plaques d’arrivée sous l’eau. Les vestiaires masculins et féminins ont été complètement rénovés, de nouveaux câbles de couloir ont été installés, le mur séparateur a été changé et l’éclairage a été refait. Les murs ont été repeints, tout comme le fond du bassin (incluant le lignage).

Saguenay a contribué à la hauteur de 800 000 $ pour ces travaux de réfection et le Cégep de Jonquière pour une somme à peu près équivalente. Le Club de natation de Jonquière (CNJO) a aussi mis l’épaule à la roue pour l’acquisition du nouveau tableau indicateur et des plots (plateforme de départ). Ces derniers seront installés la semaine prochaine.

Le Cégep de Jonquière a dévoilé les résultats des travaux de réfection réalisés au coût de près de 2 M $ aux installations de la piscine et des vestiaires. Alain Deschênes (président du Club de natation Jonquière), Dave McMullen (directeur des affaires étudiantes et services communautaires du Cégep de Jonquière) et Jean-Paul Côté (directeur adjoint culture, sport et vie communautaire à Saguenay) posent sur la nouvelle mezzanine, devant les installations restaurées.

Pas un luxe

Ces travaux n’étaient pas un luxe, car il y a belle lurette que ces installations n’avaient pas reçu un peu d’amour. « Nous avions fait des travaux antérieurs au bassin vers 2011-12 pour colmater des infiltrations d’eau et le système de filtration avait été changé », a rappelé Dave McMullen, directeur des affaires étudiantes et des services communautaires au Cégep de Jonquière.

« La réfection des vestiaires, c’était devenu une nécessité pour répondre aux nouvelles normes et aux nouvelles réalités de la société. Il faut penser à tout ça, autant sur le plan collégial que des citoyens. (Les rénovations) ont fait énormément de bien. Jusqu’à maintenant, nous n’avons reçu que des commentaires positifs pour l’ensemble des travaux, vestiaires et bassin d’eau », note M. McMullen.

Le Cégep de Jonquière disposera maintenant d’installations en mesure d’accueillir des compétitions d’envergure. « Pour les championnats provinciaux scolaires, on sera en ‘‘Cadillac’’. On a très hâte de recevoir les prochains événements provinciaux sur le plan scolaire. Il y a aussi les compétitions organisées par le club de natation. C’est une plus-value et au niveau de l’organisation, c’est facilitant. Visuellement parlant, pour le public et les compétitions, ce sera super intéressant », fait valoir Dave McMullen.

Les nouvelles installations seront aussi adéquates pour la présentation éventuelle de compétitions en nage synchronisée grâce aux ajouts réalisés. La réouverture de la piscine signifie aussi la reprise des activités, soit les entraînements des différents clubs (natation, plongée, nage synchronisée, etc.) et les bains libres pour la population. Par contre, comme la session de cours collégiaux était déjà amorcée, les cours de natation pour les étudiants ne reprendront qu’en janvier.

Déjà un championnat par équipe

À peine rouverte, la piscine du Cégep de Jonquière sera le théâtre d’une importante compétition en fin de semaine, avec la présentation d’un championnat de natation par équipe organisée par le Club de natation de Jonquière (CNJO).

Président du CNJO, Alain Deschênes explique que le Cégep de Jonquière accueillera ce rendez-vous provincial en ses murs pour une deuxième année consécutive. « Il y aura environ 250 nageurs provenant du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord et du Bas-Saint-Laurent à Jonquière. C’est la compétition la plus importante que la région peut obtenir, à part les Jeux du Québec. Cette compétition regroupe les jeunes de 11 à 16 ans, ainsi que les 17 ans et plus », explique le président Deschênes, en soulignant que cela génère des retombées économiques appréciables.

La région sera fort bien représentée. « Juste pour le club de Jonquière, il y aura 38 nageurs », note M. Deschênes, qui s’attend à ce que les clubs de la région fassent belle figure. Ce dernier invite la population à venir assister gratuitement aux compétitions qui se dérouleront de 9 h à midi 30, vendredi, samedi et dimanche. Chaque jour, les finales ont lieu de 17 h à 19 h 30. Plus d’une quarantaine de bénévoles veilleront au bon déroulement de la compétition.