Une trentaine de personnes ont pris part à la 15e édition du Roi et reine de la montagne, dimanche, au Parc national des Monts-Valin.

Une course à la bonne franquette

Avant de profiter des bonnes et moins bonnes choses du réveillon de Noël, une trentaine d’athlètes de différent niveau ont brûlé des calories en raquettes, dimanche, au Parc national des Monts-Valin, pour le traditionnel événement du Roi et reine de la montagne. Léandre Bouchard et Catherine Fleury ont reçu la couronne en arrivant au sommet en premier dans leur catégorie respective.

C’était déjà la 15e édition de l’événement, devenu un classique au fil des ans. Il concordait avec la fin du camp d’entraînement du club Cyclone d’Alma et le début des vacances des Fêtes. Pendant que certains participants se la coulaient douce, l’esprit compétitif a gagné les plus assoiffés de sensations fortes.

La randonnée en raquettes consistait en une ascension d’environ huit kilomètres du chalet d’accueil jusqu’au secteur du Pic-de-la-Hutte. Derrière Léandre Bouchard, Félix Deschênes a terminé deuxième et Joé Dufour a complété le podium. Ce dernier est l’instigateur du projet, en plus de tout donner pour tenir tête à Bouchard. Encore cette année, tous ont dû s’avouer vaincus.

« Quand Léandre est là, c’est difficile d’aller le chercher et il n’y a pas grand-chose à faire pour le battre, a avoué Joé Dufour. Personne n’a été capable de le rattraper, même si on a essayé d’être stratégique ! »

En plus de tester leurs capacités aérobiques, les participants devaient aussi s’orienter dans les différents sentiers menant au sommet. Semble-t-il que certains ont assuré avoir obtenu un bon résultat alors qu’ils n’avaient même pas atteint le Pic-de-la-Hutte !

Preuve que l’événement attire son lot d’athlètes de gros calibre, le cycliste professionnel originaire de Chicoutimi Antoine Duchesne a déjà tenté sa chance sur les monts Valin. Nul doute que le rendez-vous des Fêtes sera de retour l’an prochain.