Quatre athlètes de la région ont reçu un coup de pouce financier grâce à la Clinique Lambert Physio et des Services de placements Peak inc. Ann-Frédérik Drolet, Laurence Lévesque, Florence Normand et Claudie Simard sont les premières récipiendaires d’une bourse de 500 dollars remise grâce à l’association entre les deux entreprises.

Une bourse de 500$ pour quatre athlètes

Quatre athlètes de la région ont reçu un coup de pouce financier grâce à la Clinique Lambert Physio et des Services de placements Peak inc. Ann-Frédérik Drolet, Laurence Lévesque, Florence Normand et Claudie Simard sont les premières récipiendaires d’une bourse de 500 dollars remise grâce à l’association entre les deux entreprises.

Les principaux artisans ont remis le chèque aux athlètes, mercredi, en compagnie des jeunes femmes. En plus d’un chèque de 500 dollars, chaque gagnante reçoit une évaluation biomécanique complète et un programme d’exercice adapté au sport pratiqué, quatre traitements en physiothérapie et des conseils financiers pour des projets futurs.

La Clinique Lambert Pysio avait lancé un concours sur sa page Facebook. Les athlètes intéressés étaient appelés à répondre à l’invitation en répondant à certains critères. Les résultats académiques et les performances sportives venaient en tête de liste. Andrée-Ann Girard, de Services en placements Peak inc., et Catherine Gobeil, physiothérapeute à la Clinique Lambert Physio, ont épluché les candidatures. 

Les athlètes

Pour la première édition du programme de bourses, neuf dossiers ont été évalués. Une deuxième édition du programme de bourses est déjà prévue.

Athlète en vélo de montagne, Laurence Lévesque est ravie d’obtenir ce coup de pouce financier. La membre du prolifique club Cyclone d’Alma va utiliser l’argent obtenu pour financer un camp d’entraînement, ou encore pour payer son équipement.

De son côté, Anne-Frédérik Drolet a développé un sentiment d’appartenance envers la Clinique Lambert Physio, au fil des ans.

« Je me fais traiter à la clinique depuis que je suis jeune, a confié l’athlète en athlétisme. Ce n’est donc pas une clinique que j’ai découverte en raison de la bourse. Ils ont vu ce que je faisais et ils ont voulu m’aider là-dedans. »

L’Arvidienne de 17 ans prévoit participer à un camp d’entraînement en Floride prochainement. Le montant de la bourse servira directement à financer son projet.

Claudie Simard est quant à elle une triathlète. Tout comme les autres récipiendaires, elle prévoit injecter les 500 $ dans une participation à un camp d’entraînement, prévu à la fin du mois de mars en Arizona avec l’équipe du Québec.

La prochaine saison de la Baieriveraine s’annonce relevée, elle qui passe des juniors aux élites (U23). Un défi qu’elle se dit prête à attaquer.

« La prochaine saison est surtout pour prendre de l’expérience parce que c’est du monde plus vieux, mais en même temps, j’ai eu la chance de faire des compétitions contre ces gens-là l’an dernier et ç’a bien été, a mentionné Claudie Simard, 19 ans. Je veux prendre de l’expérience et également être compétitive, parce que je sais que c’est possible. »

Finalement, Florence Normand pratique le vélo sur route, notamment en compagnie de sa sœur jumelle Adèle. L’Almatoise de 16 ans va utiliser la bourse pour parfaire son équipement, elle qui ne fait pas partie d’une équipe spécifique. Elle est toutefois soutenue par la compagnie Lacasse pour les vêtements et le fournisseur québécois Sphérik va fournir le vélo.

Florence prévoit passer la grande partie de l’été à sillonner le Québec pour participer à différentes courses. Avant de prendre la route, elle participera aux Championnats canadiens sur piste, en avril prochain.