L’excellence sur les terrains de golf et au niveau académique d’Anthony Jomphe a été récompensée. Le Chicoutimien fait partie des 32 étudiants-athlètes qui ont mérité une bourse de la FAEQ/Golf Québec, mardi.
L’excellence sur les terrains de golf et au niveau académique d’Anthony Jomphe a été récompensée. Le Chicoutimien fait partie des 32 étudiants-athlètes qui ont mérité une bourse de la FAEQ/Golf Québec, mardi.

Une bourse de 2000 $ pour le golfeur Anthony Jomphe

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Le golfeur du Club Chicoutimi, Anthony Jomphe, est le seul de la région à faire partie des 32 étudiants-athlètes qui ont mérité une bourse individuelle dans le cadre de la 7e édition du Programme de bourses Golf Québec/Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ).

L’étudiant de l’Odyssée Dominique-Racine a reçu une bourse individuelle d’excellence académique de 2000 $. C’est la deuxième année consécutive qu’il mérite une bourse de la FAEQ/Golf Québec.

« Je suis très reconnaissant pour cette bourse. Ça va m’aider à faire plus de tournois et aller plus loin dans ce que j’aime faire », a indiqué le golfeur de 16 ans qui finit son 5e secondaire.

Malgré la COVID et le fait que les cours se donnent en ligne, l’étudiant en sport-études a su bien s’adapter. Quant aux tournois disputés cet été, celui dont il est le plus fier en termes de résultats, c’est au Championnat provincial junior des moins de 18 ans, avec une 13e position alors qu’il n’était âgé que de 15 ans. Parmi ses autres faits d’armes, on signale une 9e position à égalité au Championnat provincial partie par trous junior et une 9e place au classement de l’ordre de mérite des garçons de Golf Québec.

L’excellence sur les terrains de golf et au niveau académique d’Anthony Jomphe a été récompensée. Le Chicoutimien fait partie des 32 étudiants-athlètes qui ont mérité une bourse de la FAEQ/Golf Québec, mardi.

En plus de vouloir se distinguer sur les scènes provinciale et canadienne dans les prochaines années, le Chicoutimien aimerait aussi s’illustrer à l’école dans le but d’obtenir une bourse d’études universitaire. D’ici là, il prévoit étudier en sciences de la nature au cégep.

Dans un communiqué, on souligne que la pandémie de COVID-19 a grandement chamboulé les habitudes et façons de faire, y compris chez les étudiants-athlètes, doublement touchés dans leurs vies scolaire et sportive.

« La FAEQ et Golf Québec sont d’autant plus heureuses de pouvoir encourager, encadrer et soutenir financièrement 32 golfeuses et golfeurs parmi les plus prometteurs afin de les garder motivés pour la poursuite de leur parcours académique et leur prochaine saison. »

« Les résultats académiques et sportifs obtenus par les étudiants-golfeurs soutenus par la Fondation et Golf Québec dans les dernières années prouvent la pertinence du programme. Plus que jamais, en ces temps difficiles, les étudiants-athlètes ont besoin d’encouragements. Je suis particulièrement fier de l’engagement que nous prenons envers eux aujourd’hui, de les aider à persévérer à l’école et dans leur sport », a indiqué Claude Chagnon, président de la FAEQ.

L’excellence sur les terrains de golf et au niveau académique d’Anthony Jomphe a été récompensée. Le Chicoutimien fait partie des 32 étudiants-athlètes qui ont mérité une bourse de la FAEQ/Golf Québec, mardi.

« Pour sa part, Golf Québec, avec l’implication de ses entraîneurs, cerne mieux les aptitudes à développer et l’accompagnement sportif stimulant leur cheminement. Ensemble, nous favorisons l’épanouissement des jeunes afin de devenir des acteurs de la société. Évidemment, le succès de ce programme serait impossible sans l’apport financier de généreux donateurs. Je les remercie pour leur fidélité », a conclu Jean-Pierre Beaulieu, DG de Golf Québec.