La Baieriveraine Claudia Gagnon a été agréablement surprise en prenant part à la finale A du 1500m, samedi, sa toute première en Coupe du monde.

Une belle première pour Claudia Gagnon en Coupe du monde

La Baieriveraine Claudia Gagnon a vécu un beau moment devant les siens, en fin de semaine, alors qu’elle a eu le plaisir de disputer sa toute première finale A en Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste tenue à l’Aréna Maurice-Richard à Montréal.

En effet, l’athlète de 20 ans a trimé dur pour se hisser en grande finale de l’épreuve de 1500m, samedi. Elle a pris le chemin le plus long, car elle a dû passer par le repêchage, samedi matin, où elle a remporté ses deux courses avant d’obtenir son billet pour le carré d’as.

En demi-finale, elle a fini deuxième de sa vague derrière la Sud-Coréenne Do Hee Noh pour ainsi se qualifier pour la grande finale. Se mesurant à l’élite internationale, la Saguenéenne a hérité du 5e rang devant sa famille et ses amis qui n’ont pas ménagé les encouragements.

«C’est vraiment ‘l’fun’ de savoir que tout le monde te soutient et est là pour toi. Aujourd’hui (samedi), j’ai appris à me faire confiance dans tout ce cheminement et d’y aller une course à la fois», a-t-elle commenté à Sportcom, samedi. «Je me sens excitée et je tremble encore un petit peu. Je suis vraiment surprise de ce que j’ai fait, mais aussi très contente. Disons que je ne pensais pas être autant au calibre de ces filles-là.»

L’épreuve a été remportée par la Sud-Coréenne Ji Yoo Kim, suivie de sa compatriote Do Hee Noh et de la Belge Hanne Desmet. Gagnon a été la 4e à franchir l’arrivée, mais officiellement, c’est le 5e rang qui lui a été attribué.

Dimanche, la Saguenéenne, qui prenait part au second 1000m, a vu son parcours prendre fin en quart de finale pour prendre le 12e rang au classement.

Record pour Boutin

Pour sa part, la Sherbrookoise Kim Boutin a de nouveau impressionné, décrochant l’or au 500 mètres, dimanche, en plus d’établir un nouveau record de piste sur la distance à l’aréna Maurice-Richard avec un chrono de 42,568 secondes. Sa coéquipière Alyson Charles a fini au pied du podium en 42,996 secondes.

La semaine dernière, Boutin avait établi un record du monde (41,936) sur 500 m, en route vers la conquête de l’or à la Coupe du monde de Salt Lake City. Boutin est ainsi demeurée parfaite cette saison avec quatre victoires en autant d’épreuves individuelles, un exploit que la Québécoise a savouré en saluant la foule lors d’un tour d’honneur empreint d’émotion.

Au relais féminin, Boutin et ses coéquipières Danaé Blais, Alyson Charles et Courtney Sarault ont mis la main sur une deuxième médaille de bronze en autant de semaines. (Avec Presse canadienne)