Sélectionné au 12e rang du repêchage virtuel de la LHJMQ, Maveric Lamoureux est devenu vendredi soir le premier joueur des Élites réclamé en première ronde depuis le gardien Olivier Rodrigue. Les deux joueurs ont été des prises des Voltigeurs de Drummondville.
Sélectionné au 12e rang du repêchage virtuel de la LHJMQ, Maveric Lamoureux est devenu vendredi soir le premier joueur des Élites réclamé en première ronde depuis le gardien Olivier Rodrigue. Les deux joueurs ont été des prises des Voltigeurs de Drummondville.

Une attente récompensée pour Maveric Lamoureux

Le défenseur des Élites de Jonquière Maveric Lamoureux a dû patienter quelques minutes de plus qu’il le prévoyait avant d’être réclamé lors de la première ronde du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, qui se déroulait de manière virtuelle vendredi soir.

L’attente supplémentaire en valait la peine pour l’arrière format géant qui a finalement été la prise des Voltigeurs de Drummondville au 12e échelon avec leur deuxième choix consécutif, lui qui était classé cinquième par la Centrale de recrutement. «On en a parlé pendant la soirée avec mon agent Dominic Deblois et j’ai décidé d’accepter la situation. J’aimais mieux sortir un peu plus loin et me retrouver à la bonne place avec une équipe qui me voulait vraiment que plus tôt à une mauvaise place. Je suis très fier d’appartenir aux Voltigeurs et c’est correct d’avoir dû attendre», a réagi Maveric Lamoureux après coup en entrevue via la plateforme Zoom, avec un large sourire.

Maveric Lamoureux se retrouve au sein d'une défensive jeune à Drummondville. 

À Drummondville, il se retrouve dans une brigade défensive jeune au sein de laquelle il aura l’occasion de faire sa place dès le prochain camp d’entraînement. «C’est un grand honneur pour moi d’être repêché par cette organisation. Mon niveau d’excitation et ma joie quand j’ai entendu mon nom étaient tellement élevés. C’est l’un de mes meilleurs moments à vie je pourrais dire», d’exprimer Maveric Lamoureux qui est devenu vendredi soir, le premier joueur des Élites repêché en première ronde depuis le gardien Olivier Rodrigue, qui avait également été choisi par les Voltigeurs en 2016, au 3e rang.

Le natif de Laval compare son style à des joueurs comme Shea Weber des Canadiens de Montréal et Colton Parayko des Blues de St Louis, deux défenseurs mobiles et à gros gabarit comme lui et qui possèdent des habiletés offensives en plus d’apprécier le jeu robuste. Lamoureux s’est retrouvé avec les Élites de Jonquière qui l’ont réclamé au repêchage d’équilibre estival de la Ligue de hockey midget AAA du Québec après avoir été retranché au précamp des Vikings de Saint-Eustache, notamment parce qu’il avait quitté la structure de développement pour poursuivre son développement en Ontario à l’âge de 14 ans.

Son père, Patrick, a disputé trois saisons avec les Bisons de Granby qui l’avaient réclamé au 5e rang du repêchage de 1991. Le paternel a donc remporté la petite compétition amicale avec son fils. «On pourrait dire qu’il a gagné, mais je ne suis pas déçu parce que je me retrouve à une bonne place. Je lui ai laissé la victoire», de blaguer Maveric Lamoureux, ajoutant que son père était probablement aussi excité que lui sinon plus après l’annonce de sa sélection par les Voltigeurs.

Les membres de l’état major des Sags étaient réunis dans deux salles vendredi soir, mais la soirée a été très tranquille pour l’organisation chicoutimienne.

Soirée tranquille chez les Sags
Dans le camp des Saguenéens, la soirée a été tranquille d’un bout à l’autre. Une fois la soirée terminée, le directeur général Yanick Jean a admis qu’il n’avait jamais été réellement question de tenter de s’avancer en première ronde. «C’était le temps de s’assoir et d’attendre», a-t-il lancé. Il se dit maintenant très confortable avec le 13e et le 20e choix en deuxième ronde samedi matin, mais n’a pas voulu en dire plus sur sa stratégie en vue de sa deuxième journée.

Jakob Pelletier à Val-d’Or

Avant même le début du repêchage, les Foreurs ont réalisé la transaction de la soirée en faisant l’acquisition du très convoité Jakob Pelletier, des Wildcats de Moncton. En retour de l’attaquant de 19 ans et d’un choix de 4e ronde, le directeur général Pascal Daoust a cédé le huitième choix au total ainsi qu’un autre choix de première ronde en 2021, un de deuxième ronde en 2022 et un autre de 5e tour samedi, ainsi que l’espoir Mathis Cloutier, choix de 4e ronde l’an dernier.

Lors des derniers jours, une rumeur avait associé Pelletier aux Saguenéens. Un podcast des Maritimes s’était même mouillé en annonçant une transaction à trois équipes avec les Wilcats, les Sags et les Olympiques de Gatineau, évoquant même le nom d’Hendrix Lapierre en compensation. Questionné sur ses discussions avec son homologue des Wildcats Ritchie Thibeau au sujet de l’espoir des Flames de Calgary, Yanick Jean a confirmé qu’il s’était informé, mais que le dossier n’était pas allé plus loin. Comme plus tôt cette semaine, il n’a pas mâché ses mots à l’endroit des responsables de cette «rumeur de faux journaliste».

+
POINTES DE PLUME
• Pour une deuxième année de suite, les Foreurs de Val-d’Or ont opté pour un gardien de but tôt dans le repêchage. L’an dernier, ils avaient sélectionné le gardien des Élites de Jonquière originaire d’Hébertville, William Blackburn, en troisième ronde. Cette fois, ils ont sélectionné le meilleur espoir de la cuvée entre les deux poteaux, Vincent Fillion, des Estacades de Trois-Rivières, eux qui comptent également sur le vétéran Jonathan Lemieux. Blackburn pourrait donc être sacrifié et se retrouver avec une autre équipe prochainement. C’était la première fois qu’un gardien était sélectionné en première ronde depuis Olivier Rodrigue et Kevin Mandolese (Cap-Breton) en 2016.

• Même si le repêchage se tient de manière virtuelle, le responsable des communications de la LHJMQ, Maxime Blouin, s’est assuré d’offrir tout le nécessaire aux membres des médias avec de nombreux documents numériques pertinents ainsi que des photos de tous les espoirs. Après chaque sélection, les journalistes intéressés pouvaient également s’inscrire pour une visioconférence avec chaque joueur pour recueillir ses commentaires. Comme si on était sur place!

• La première ronde du repêchage virtuel, qui était diffusé sur la chaîne YouTube de la LHJMQ, s’est déroulée sans anicroche vendredi soir. Après les problèmes éprouvés lors du tirage au sort du premier choix, les dirigeants de la ligue ont décidé de diffuser à partir d’un studio spécialisé à Granby et le résultat a été très réussi et professionnel. Entre chaque sélection, des vidéos étaient diffusées avec des faits saillants ou des portraits de joueur. Les 13 autres rondes se dérouleront à compter de 9h samedi matin uniquement sur le site Internet de la LHJMQ.

• Avant le début officiel du repêchage, des joueurs ont témoigné sur l’impact de leur passage dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dont l’ancien des Sags, Jérémy Grégoire, qui dans son intervention, a mis l’accent sur les études. Récipiendaire du trophée Marcel-Robert remis à l’étudiant modèle dans la LHJMQ, Rafaël Harvey-Pinard a également fait une intervention, s’adressant notamment aux jeunes en les invitant à profiter du moment. «Peu importe votre rang de sélection, c’est sur la glace que ça se joue. Tout est possible», a rappelé le choix de 8e ronde des Huskies se souvenant de sa sélection en 2015, l’une des plus belles journées de sa vie. «C’était le début d’une superbe aventure qui a duré quatre ans», de souligner le Jonquiérois qui a terminé sa carrière dans l’uniforme des Sags.

• Après avoir obtenu le statut de joueur exceptionnel par Hockey Canada pour évoluer dans la Ligue de l’Ontario à seulement 15 ans, l’attaquant Shane Wright a été nommé recrue de l’année vendredi dans la Ligue canadienne de hockey. Le jeune surdoué a amassé 66 points, marquant 39 fois, en 59 rencontres à sa première saison avec les Frontenacs de Kingston. Il a notamment été préféré à l’attaquant de l’Océanic de Rimouski Zachary Bolduc. Seul John Tavares a remporté ce titre à un plus jeune âge, en 2006. Shane Wright est bien sûr identifié comme le meilleur espoir en vue du repêchage de la Ligue nationale de 2022.