Yanick Gaudreault, le conseiller municipal Kevin Armstrong, Jean-Alexandre Bourdages et Jesse Leaman entourent Roxanne Morin, qui recevra une partie des profits de l’activité Super Bowl des Mercenaires, le 2 février, à l’École polyvalente Charles-Gravel.

Une activité Super Bowl au profit de Roxanne Morin

Les Mercenaires vont faire d’une pierre deux coups, lors de la soirée du Super Bowl, le 2 février prochain. L’événement que les membres de l’équipe de football senior organisent pour visionner la partie finale de la NFL à l’École polyvalente Charles-Gravel permettra d’amasser des fonds pour venir en aide à Roxanne Morin, pour l’achat d’un bras robotisé.

La jeune femme est atteinte de paralysie cérébrale de type quadriparésie spastique depuis sa naissance, et un bras robotisé, au coût de 50 000 $, lui permettrait d’être plus autonome. Elle a jusqu’ici amassé plus de la moitié de la somme. Avec l’activité qui réunira un maximum de 900 personnes, les organisateurs visent d’amasser au moins 5000 $. Les joueurs d’équipes scolaires seront également associés à l’événement et donneront un coup de main, ce qui leur permettra également de recevoir une partie des profits.

« On trouvait ça plate qu’il n’y ait plus de soirée Super Bowl au Saguenay. C’est la fête du football et on n’avait rien. On s’est dit “pourquoi pas nous ? ”. En plus, on va mélanger les bonnes causes ainsi que différentes organisations de football scolaire avec nous. On veut en faire comme une réunion de tous les joueurs de football au Saguenay », annonce le président des Mercenaires, Pierre-Luc Bouchard.

« C’est vraiment dans la mission des Mercenaires de rallier la région, d’aider le plus possible la communauté et redonner à la communauté », signale le vice-président administratif, Jean-Alexandre Bourdages. La journée débutera à 14 h avec la présentation du match des Canadiens sur écran géant, une formule déjà éprouvée. Le Bistro Café Summum sera présent et offrira un souper chaud grâce à son camion de rue. Les Dépanneurs Maestro sont également partenaires de l’activité qui sera animée par Radio Énergie. Le joueur professionnel français Maxime Rouyer, des Eskimos d’Edmonton de la Ligue canadienne de football, sera également sur place. Le prix du billet est de 40 $, ce qui inclut l’entrée, le souper ainsi que les différents tirages, dont un casque autographié et un chandail des Mercenaires autographié, en plus de l’accès à des concours d’habiletés.

« Toute la journée on mange, on s’amuse et on fait des activités », fait valoir Jean-Alexandre Bourdages, précisant que les billets sont disponibles dans une quinzaine de points de vente dont la liste est disponible sur la page Facebook de l’organisation, ou encore auprès des gouverneurs de l’équipe.

+

TROIS ENTRAINEURS L'AN PROCHAIN

Les Mercenaires procéderont à des changements administratifs importants, en vue de leur deuxième saison au sein de la Ligue de football senior 12 (LFS 12), l’été prochain.

L’an dernier, Pierre-Luc Bouchard occupait les postes d’entraîneur-chef et coordonnateur offensif et ces fonctions ont été scindées à la suite de sa démission. Les Mercenaires auront donc trois entraîneurs, l’an prochain, en ajoutant la fonction de coordonnateur défensif.

« C’est quand même beaucoup de préparation et d’implication. On trouve qu’avoir trois têtes pour gérer les joueurs pendant les matchs et les situations, ainsi que le recrutement, ce n’est pas de trop », explique Pierre Luc-Bouchard qui demeure à la présidence.

« J’ai décidé de m’impliquer plus dans le CA. Je suis responsable du football scolaire à La Baie. Partir à l’extérieur pour des matchs et revenir le lendemain quand je dirigeais à 7h le matin, ça devenait difficile », convient Pierre-Luc Bouchard, qui a pris cette décision après avoir raté un match en septembre pour des obligations avec son équipe scolaire à Sept-Îles.

« Je m’étais dit tant qu’à ne pas pouvoir m’impliquer à 100 %, je vais rester seulement dans le CA et je vais être capable de gérer des trucs à distance », indique Pierre-Luc Bouchard, mentionnant que des offres d’emploi ont été publiées récemment pour les trois postes qui seront dorénavant rémunérés. Quelques candidats ont déjà laissé savoir leur intérêt.

Bilan

À leur première saison dans le circuit provincial, les Mercenaires ont raté les séries, terminant avec deux victoires en dix rencontres, bon pour le cinquième rang. « Le plus important de tout, c’est de réaliser que lorsqu’on est à la maison avec un alignement complet, on est capables de battre tout le monde. Les matchs à l’extérieur ont été plus problématiques. C’est vraiment le gros point à améliorer de notre équipe. On doit trouver des solutions pour avoir nos joueurs également sur la route l’année prochaine », avance Pierre-Luc Bouchard, mentionnant que parmi les solutions mises en place, les joueurs voyageront en autocar au lieu de par leurs propres moyens.

Les joueurs profiteront également de l’encadrement d’un préparateur physique à compter de janvier alors qu’un étudiant à la maîtrise en performance sportive à l’UQAC, André Soucy, effectuera un suivi de huit mois d’ici le début de la prochaine saison. « Ça va faire une grosse différence », convient Jean-Alexandre Bourdages, annonçant également l’achat d’équipements neufs et un deuxième uniforme qui sera blanc.

Une bonne année financière pour l’organisme sans but lucratif a également permis de remettre 20 % du budget en dons à d’autres organismes, soit près de 7000 $. « On a la chance d’être un OSBL qui est lucratif, ce qui n’est pas le cas de beaucoup. C’est l’fun qu’on puisse redonner comme ça », exprime Jean-Alexandre Bourdages.

« L’objectif demeure toujours le même. Oui, on veut gagner un championnat, mais surtout aider notre région. On recrute en conséquence également », d’annoncer Pierre-Luc Bouchard, confirmant le retour de la classique de flag-football, l’été prochain, pour une cause caritative à déterminer.

+

HALAFU À MONTRÉAL

L’ancien porteur de ballon des Gaillards du Cégep de Jonquière, Glodi Halafu, a fait son choix pour la suite de sa carrière. Les Carabins de l’Université de Montréal ont annoncé mardi sur Facebook qu’ils avaient recruté le joueur offensif par excellence la saison dernière au football collégial division 3. Halafu a également été nommé sur l’équipe d’étoiles lors des deux dernières saisons, aidant les Gaillards à remporter le Bol d’Or en 2018 et à accéder au match ultime en novembre, s’inclinant devant les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe. Glodi Halafu suit donc les traces de son compatriote français et autre ancien des Gaillards, Maxime Rouyer, qui avait joint les Carabins comme secondeur. Il évolue maintenant avec les Eskimos d’Edmonton dans la Ligue canadienne de football.