Quelques centaines de skieurs étaient du rendez-vous pour la 18e édition.

Une 18e édition couronnée de succès

Le coordonnateur de la haute route du Mont-Édouard, Gilles Arsenault, est plus que satisfait de la 18e édition de la journée de ski télémark organisé par le Mont-Édouard. Dans des conditions idéales, les skieurs étaient nombreux à se perfectionner ou à s’initier au ski hors-piste.

Une quinzaine de formateurs de ski de la Cansi (l’association canadienne des instructeurs nordiques de ski) de partout au Québec étaient présents pour l’évènement. Ils seront également de retour, dimanche, au Mont-Édouard. Plus d’une dizaine de compagnies étaient également de la fête pour permettre aux skieurs d’essayer différents types d’équipements.
«On a un heureux problème pour l’an prochain. On est obligé de construire de nouveaux refuges pour l’an prochain, car on est complet, se réjouit Gilles Arsenault. Encore aujourd’hui, pour la fête des gens qui aiment l'arrière-pays et le télémark, la station était pleine!»
Selon ce dernier, le sport est en pleine croissance. «C’est incroyable la popularité grandissante du ski, souligne-t-il. Ce qui nous étonne le plus est de voir qu’en semaine nous sommes capables d’attirer des gens de Montréal, de l’Outaouais, de Sherbrooke ou de Québec. C’est 60% de notre clientèle. C’est en progression chaque année! On ne fournit pas à la demande.»
Le Mont-Édouard travaille sur différents projets pour la prochaine saison. Toutefois, Gilles Arsenault refuse de mentionner les détails de ces nouveautés pour le moment.