Anne-Julie Tremblay a ajouté une troisième médaille d'or à sa collection, jeudi, terminant les Jeux du Canada avec un triplé.

Un triplé pour Anne-Julie Tremblay

Tour du chapeau pour Anne-Julie Tremblay ! Après une médaille d'or au cross-country dimanche et l'or au relais mardi, l'athlète en vélo de montagne a récidivé jeudi aux sprints par élimination (Eliminator), dernière épreuve des Jeux du Canada à Winnipeg.
Anne-Julie Tremblay
La Chicoutimienne a battu toutes ses rivales lors des rondes éliminatoires, après avoir pris le quatrième rang lors de la qualification. En grande finale, Tremblay a devancé Mackenzie Grace Anne Matt, de la Nouvelle-Écosse, et l'Ontarienne Jenn Jackson, la même qu'elle a battue au cross-country dimanche.
Jointe plusieurs heures après son troisième sacre, celle qui a pris une longueur d'avance sur le titre d'athlète des Jeux réalisait à peine l'ampleur de son exploit.
« Je visais trois médailles aux Jeux du Canada, mais peut-être pas trois médailles d'or, a reconnu Anne-Julie Tremblay sur un ton calme. J'avais gagné l'épreuve Eliminator aux championnats canadiens l'an passé (à Baie-Saint-Paul), donc je connaissais un peu la recette. J'avais déjà deux médailles d'or et c'est certain que j'avais envie d'aller en chercher une autre. Chaque fois que j'étais sur la ligne de départ, j'essayais d'avoir le meilleur départ possible, de rester à l'avant et de ne pas céder ma place. »
Championne canadienne en titre à l'Eliminator, la représentante de l'unifolié dans le cadre des Jeux du Canada n'a pas ressenti une pression supplémentaire. Elle était surtout poussée par une motivation de prouver qu'elle était la plus forte dans ce genre d'épreuve, où l'explosivité est mise à profit.
« Je le réalise à moitié, a-t-elle lancé en riant. Les Jeux du Canada, c'est un gros événement, on n'arrête pas de la semaine et on dirait que la fatigue se fait un peu sentir. Je suis super contente. »
Savoir rebondir
La performance mémorable d'Anne-Julie Tremblay à Winnipeg n'est pas sans rappeler le triplé réussi par Léandre Bouchard en 2013, lorsque les Jeux du Canada avaient eu lieu à Sherbrooke. L'Almatois avait réussi un triplé doré, donnant en quelque sorte un élan vers une carrière qui ne cesse de le conduire vers de nouveaux sommets.
La ressemblance est d'autant plus frappante entre les deux fleurons du club Cyclone d'Alma lorsqu'on regarde leur parcours précédant les Jeux du Canada. En 2013, Bouchard avait dû se contenter d'une septième place aux championnats canadiens chez les moins de 23 ans. Il avait effacé cette déception en enchaînant avec le triplé aux Jeux du Canada.
La semaine dernière, Anne-Julie Tremblay a connu une contre-performance à ces mêmes championnats nationaux. Le reste de l'histoire lui appartient.
« Aux nationaux, je ne savais pas si j'étais fatiguée ou si c'était seulement une mauvaise journée, a mis en contexte l'athlète de 21 ans. Lors de la première course aux Jeux du Canada, je me suis dit que j'allais tout donner. Ça a confirmé que j'étais encore en forme et je suis contente. Les jambes étaient là, ma tête aussi et ça a bien été. »
Léandre Bouchard a d'ailleurs souligné la performance de Tremblay par l'entremise des réseaux sociaux.
« Le club qui m'a vu grandir vient d'ajouter trois médailles d'or historiques à son mur, a écrit le porte-couleurs de l'équipe française BH-SRSuntour-KMC. Après avoir vécu des Jeux du Canada de rêve en 2013, Anne-Julie c'est à ton tour ! Toutes mes félicitations pour cet exploit au cross-country, au relais et au sprint ! »
La plus forte
Entraîneur d'Anne-Julie au sein du club Cyclone, Jude Dufour savait depuis le début de la saison que sa protégée allait être à surveiller. Dès le printemps, la Chicoutimienne affichait un dangereux niveau de forme. Outre la petite embûche aux nationaux, elle a de nouveau prouvé qu'elle faisait partie de l'élite canadienne chez les moins de 23 ans.
« Elle vient de récidiver en accomplissant quelque chose qu'on croyait impossible de réussir à nouveau, a exprimé Jude Dufour. Pour Léandre, ça avait été le début de toute son histoire au sein de l'équipe canadienne, avant de se concrétiser avec les Jeux olympiques l'été dernier. Est-ce que ce sera le début d'une ère prolifique pour Anne-Julie ? À partir de maintenant, tout est possible. »
Le club Cyclone d'Alma entend souligner les performances d'Anne-Julie Tremblay à son retour dans la région la semaine prochaine, après sa participation à la Coupe du monde de vélo de montagne au Mont-Sainte-Anne, dimanche.
« Elle va s'en souvenir le restant de ses jours, peu importe ce qui va arriver dans le futur, a réagi M. Dufour. Être sélectionnée pour les Jeux du Canada, c'est déjà quelque chose, imaginez remporter trois médailles d'or. C'est dur de souhaiter mieux que ça, même dans le meilleur des rêves. Malgré tout, je ne suis pas tant surpris. Assez tôt en début de saison, je savais qu'Anne-Julie était la meneuse au Canada chez les U23. »