Pierre-Alexandre Bessette

Un top-30 dans des conditions difficiles

Étudiant en Techniques de physiothérapie au Cégep de Chicoutimi, l’haltérophile Pierre-Alexandre Bessette a eu un aperçu du défi qui l’attend lorsqu’il fera le saut chez les seniors. L’athlète de 19 ans, qui est encore de calibre junior, revient tout juste des Championnats du monde seniors tenus à Achgabat, au Turkménistan, où il a conclu au 30e rang.

« Même si je suis encore de calibre junior, j’ai réussi à me qualifier chez les seniors en juillet dernier. Le calibre chez les seniors est vraiment plus fort. (Aux Mondiaux juniors), j’avais terminé 8e (chez les moins 94 kilos) et chez les seniors, j’ai terminé 30e. Je suis quand même content d’avoir fait un top-30, même si je n’ai pas réussi mes meilleures performances. Les conditions étaient quand même difficiles, car j’avais plusieurs blessures. De plus, le voyage avait été long et il y avait le décalage horaire », met en relief l’athlète de Saint-Hyacinthe.

Pour se hisser au 30e rang, le jeune Maskoutain a réussi un arraché de 155 kilos (qui lui a valu le 26e rang) et un épaulé-jeté de 175 kilos (32e rang), pour un total de 330 kilos. Preuve qu’il n’était pas au meilleur de sa forme, ce total des deux épreuves est six kilos de moins que sa meilleure marque en compétition et deux kilos de moins que son cumulatif réussi aux Mondiaux juniors (332 kilos) auxquels il a participé en juillet dernier.

Préparation

L’haltérophile se prépare maintenant pour les Championnats canadiens juniors qui auront lieu en janvier. L’an dernier, il en avait profité pour établir de nouveaux records québécois chez les juniors à l’arraché et à l’épaulé-jeté.

Déjà couronné champion canadien à deux reprises, Pierre-Alexandre Bessette en sera à une 4e et dernière présence. Il ne vise rien de moins que la médaille d’or. « J’ai gagné à deux reprises et je veux aller chercher un troisième titre consécutif pour finir ma carrière junior », souligne le jeune homme qui s’entraîne au CrossFit Jonquière. Si tout se déroule comme prévu, il obtiendra alors son billet pour les Championnats du monde juniors qui auront lieu à Fidji vers la fin juin, début juillet.

Mentionnons enfin que le cégépien s’était aussi qualifié pour les Championnats universitaires qui ont eu lieu en Pologne en septembre, mais il a dû renoncer à ce projet en raison d’une blessure.