Serge Ntetu et de son entraîneur Michel Desgagné.

Un test réussi pour Fortier et Serge Ntetu

Tristan Fortier, Jean-Michel Murray et Serge Ntetu, du Club de boxe de Chicoutimi, ont amorcé leur saison vendredi, en prenant part à la carte organisée par le club Energybox à Saint-Romuald. Fortier et Ntetu ont vu leurs efforts récompensés et sont revenus avec la victoire en poche.
Dans le cas de Tristan Fortier, il a offert un combat de guerrier qui s'est soldé par une victoire par décision unanime, et ce, même s'il affrontait un adversaire qui faisait 10 livres de plus que lui, a indiqué Serge Ntetu via Messenger. Le second porte-couleurs du club de Chicoutimi, Jean-Michel Murray, s'est incliné en quart de finale contre Stefanos Leonard du club Empire de Québec, par un pointage on ne peut plus serré de 28-29 en faveur de son rival.
Quant à Serge Ntetu (15 victoires, 2 défaites), il a su faire face à un bon défi, alors qu'il se mesurait à Yannick Parent du club Energybox. Ce dernier, qui présentait une fiche de 55 combats chez les amateurs, en était à son dernier combat dans cette catégorie. Bien qu'il ait été le négligé de ce duel, Ntetu a tout de même réussi à avoir le meilleur dans les trois rondes pour finalement l'emporter par décision unanime des juges. « Bien que j'aie ébranlé mon adversaire à deux ou trois reprises, je n'ai pas pris de risques et j'ai continué le plan de match que nous avions établi, mon entraîneur Michel Desgagné et moi. Un jab efficace a été la clé du succès », a-t-il mentionné.
« D'ailleurs, je devais relever ce défi, car je sais qu'aux Gants dorés, je pourrais affronter des adversaires ayant disputé plus de 100 combats ! Si la tendance se maintient, je devrais remonter sur le ring le 29 septembre, au club de boxe le Cogneur à Québec. Ce sera mon dernier combat avant les Gants dorés, compétition qui est la plus importante au Québec. »
Mentionnons que le rendez-vous annuel des Gants dorés aura lieu du 20 au 22 octobre, à Lévis. Sur le calendrier de Boxe Québec, le club de Chicoutimi devrait présenter un gala la semaine précédente, soit le 13 octobre, dans ses locaux de la rue Jacques-Cartier Est.