Les jeunes Innus de l’équipe Sport Attitude Olamen de La Romaine savourent pleinement leur présence au Tournoi provincial pee-wee de Jonquière. Après un premier entraînement sur une glace artificielle, les jeunes ont remporté leur premier match de l’année, lundi soir, contre Saint-Ambroise, au Palais des sports, par la marque de 9-2.

Un rendez-vous magique pour des jeunes innus

Mine de rien, le Tournoi de hockey pee-wee de Jonquière reste un rendez-vous magique pour bien des jeunes participants. Il fallait voir les yeux brillants d’excitation des jeunes joueurs innus de l’école Olamen d’Unamen Shipu (La Romaine) à leur arrivée au Foyer des Loisirs d’Arvida, lundi midi, pour un premier entraînement sur une glace artificielle.

La douzaine de jeunes n’a pas traîné pour enfiler les équipements de hockey. Ils étaient impatients de sauter sur la glace en compagnie de leurs entraîneurs, Frédérick Simard (entraîneur-chef), Georges Bellefleur et Benoit Côté. Éducateur spécialisé à l’école Olamen, Frédérick Simard (natif de Chicoutimi) est un habitué du tournoi pee-wee de Jonquière. L’an dernier, le programme « Sport Attitude » de la Basse-Côte-Nord ne disposait pas de suffisamment de joueurs pour former une équipe pee-wee. Ce n’était donc que partie remise. La présente édition compte un joueur novice, un atome et des joueurs de première année pee-wee, en plus de leur joueuse de 13 ans qui a obtenu le feu vert pour jouer.

Seule fille de l’équipe Sport Attitude d’Olamen de La Romaine, Anaya Peters forme un bon trio avec Laydon-Lee-Jack Mullen (à gauche) et son frère cadet Tyrone.

Motivant

Pour les jeunes du programme, ce long périple au Saguenay (La Romaine/Natashquan en avion, puis près de six heures en minibus jusqu’à Sept-Îles et un peu plus de six heures pour rallier Jonquière) constitue aussi une belle motivation scolaire. Les jeunes s’engagent à fréquenter l’école avec assiduité et à bien se comporter. Le cas échéant, ils participent à des entraînements réguliers et éventuellement à un tournoi de hockey.

Lundi, c’était donc leur premier match de l’année contre une autre formation et leur premier match sur une glace artificielle dans le cadre de leur premier tournoi de la saison.

Éducateur spécialisé à l’école Olamen de La Romaine, l’entraîneur-chef de l’équipe innue, Frédérick Simard, souhaite que ses jeunes s’amusent au tournoi, qu’ils tissent des liens avec d’autres jeunes et voient d’autres classes de hockey.

« C’est un voyage scolaire en même temps. On s’attend à ce qu’ils s’amusent, qu’ils s’épanouissent, qu’ils vivent de belles expériences et surtout qu’ils rencontrent d’autres jeunes, qu’ils voient d’autres entraînements et d’autres classes de hockey », explique Frédérick Simard. Le programme rapporte. Certains jeunes qui l’ont fréquenté par le passé ont effectivement reçu des invitations d’organisations autochtones pour participer à des camps AAA.

Chez les entraîneurs, Georges Bellefleur en est à sa première présence au tournoi pee-wee. S’il se sent fébrile, il reste quand même calme. « Je ne veux pas leur mettre de pression pour rien, explique-t-il. On vient ici pour vivre l’expérience. »

Président de la 55e édition du Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière, Herve Berghella, confirme que les besoins en hébergement ont été comblés depuis l’appel lancé dans les médias.

Son collègue Justin Stubbert (préposé aux bâtons) vit aussi une première au tournoi de Jonquière, mais il en est à sa deuxième année avec l’équipe. Il était heureux de voir l’effervescence qui régnait dans le vestiaire. « (Les jeunes) ne sont pas nerveux, ils sont surtout excités. Ils n’arrêtent pas de parler du tournoi », relate-t-il avec un grand sourire.

Enthousiastes

Seule fille de l’équipe, Anaya Peters (#20), 13 ans, avait hâte de s’élancer sur la glace. Ailier droit, elle joue au hockey depuis presque 10 ans. « C’est ma mère (Priscilla Bernatchez) qui m’a donné l’idée de m’inscrire au hockey mineur de la place », mentionne celle qui forme un bon trio avec son frère cadet Tyrone (#50), 11 ans, et Laydon-Lee-Jack Mullen (#90). Ce dernier a inscrit sept buts dans la victoire des siens lundi soir, tandis que Anaya a récolté trois passes et Tyrone, deux.

Et c’est difficile de jouer au hockey sur le même trio que sa sœur aînée? « Oui c’est difficile. Elle est parfois plus exigeante », avoue Tyrone dont le goût pour le hockey provient de son paternel (Shannon Peters).

Ce premier tournoi le stressait un peu. « Ça me stresse, mais c’est l’fun. J’ai hâte de sauter sur la glace. Je me suis amélioré par rapport à l’an dernier pour mon tir, ma vitesse et le freinage. »

La formation d’Olamen évolue dans la catégorie pee-wee B. Elle a remporté haut la main son premier match, lundi soir, contre les Monarques de Saint-Ambroise avec un gain de 9-2. Il y a deux ans. leur seule victoire du tournoi avait aussi été aux dépens des Monarques. Sport Attitude Olemen rejoue aujourd’hui (mardi) à 14h15, au Palais des sports, contre le Titan de La Baie.

Les jeunes de l’équipe Sport Attitude d’Olamen étaient excités, à leur arrivée au Foyer des loisirs d’Arvida pour leur premier entraînement sur une glace artificielle, avant leur tout premier match de l’année.

+

UN HORAIRE CHARGÉ

La 55e édition du Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière a pris son envol, lundi, avec la présentation de dix matchs dans les classes A et B sur les glaces du Palais des sports de Jonquière et du Foyer des loisirs d’Arvida. Mercredi, ce sera l’entrée en scène de la nouvelle catégorie scolaire.

Au total, ce sont 52 équipes, dont 22 de l’extérieur de la région dans les calibres A, B, BB et AAA, a rappelé le président de la 55e édition, Hervé Berghella. Du lot, quatre équipes prendront part au volet scolaire (mercredi à 19 h 15 et jeudi, à 13 h ainsi que vendredi, à compter de 10 h 30). « Elles vont s’affronter dans un tournoi à la ronde dans le cadre de la Coupe Charles-Hudon. La grande finale aura lieu samedi soir, à 21 h, au Palais des sports », mentionne le président.

Tout au long de la semaine, on parle de 500 à 600 bénévoles en action, incluant les familles d’accueil. Dans ce dernier cas, le président Berghella confirme que les besoins ont été comblés depuis l’appel lancé dans les médias, mais que l’organisation continue de prendre les noms des familles intéressés pour accommoder les cas de dernière minute.

Information et horaire au tournoipeewee.com.